Le jeu politicien triste contre Notre-Dame-Des-Landes

Je n'avais pas spécialement prévu de parler de Nantes et de son futur aéroport. Je suis d'ailleurs fort peu allé dans la capitale de la Loire-Atlantique.

Et capitale de Bretagne? Ah, Nantes, de Bretagne peut-être ou pas, c'est un autre débat.Allez je vais être d'accord sur ce billet avec certains qui seront moins contents de ce que je vais dire plus loin sur le sujet de l'aéroport:oui Nantes est en Bretagne.

La dernière fois que j'y suis allé à Nantes, c'était à l'université d'été d'Europe Ecologie. Un moment intéressant, dynamisant et sympathique. Un temps convivial. Enthousiasmant.

J'y étais allé en avion. D'une part parce que j'avais des dossiers à résoudre tôt le matin et donc que je ne pouvais donc en termes de temps faire le voyage en train, d'autre part, le billet d'avion coûtait 2 fois moins cher ce jour que le train (ce qui au passage est aberrant), ce qui quand on était un salarié en contrat précaire, n'est jamais négligeable.

Ce n'est qu'une fois atterri que j'ai appris que José Bové, qui va souvent en avion pour des trajets plus longs, en Amérique latine pour diverses raisons fort honorables par ailleurs ou Cécile Duflot, qui avait passé ses vacances d'hiver précédentes d'un coup d'aile d'Airbus dans l'archipel menacé écologiquement des Maldives, étaient contre un nouvel aéroport à Nantes.

Nantais allez donc prendre votre voiture pour aller aux aéroports de Paris! Vous ne voudriez quand même pas avoir les mêmes choses que dans notre bonne capitale?Qu'il y ai de l'investissement? Des emplois ? 280 hectares consacrés en plus à des équipements et des logements?

Dans ce projet porté par les collectivités locales et des acteurs régionaux, on en appelait à l'Etat Central (alors à droite) , au jacobinisme, pour faire taire cette initiative locale vue par ses partisans comme un moyen de développer leur région dans un pays très centré autour d'une région-capitale dévoreuse d'énergies et première émetteuse de gaz à effet de serre du pays.

Depuis le gouvernement a changé. Et les collectivités locales (notamment les régions Pays-de-Loire et Bretagne, le département de Loire-Atlantique, et les intercommunalités de Nantes,
Saint-Nazaire et La Baule.)..continuent sur le projet dans un aéroport qui sera propriété du public et haute qualité environnementale.

Elles n'ont pas le choix: dans moins de dix ans l'aéroport sera saturé et il faudra aller alors prendre encore plus le chemin de Paris.

Les gens que les citoyens ont élus, des conseillers régionaux du Front de Gacue, le PCF défend lui aussi bec et ongles le projet, jusqu'à l'UMP en passant bien sûr le PS, portent presque tous dans leur action la volonté de réaliser l'aéroport.

La concertation avec les habitants a d'ailleurs donné massivement un résultat en faveur de l'aéroport. Elle a aussi permis de trouver un accord à l'amiable avec plus de trois agriculteurs sur quatre.

Mais depuis quelques temps le projet de Notre-Dame-des-Landes (#nddl pour le twittos trop méga-rebelle rompu à la guérilla sur canapé derrière son pc) est devenu le lieu de ralliement de beaucoup de gens venus expliquer aux nantais ce qu'ils doivent penser, que si ils sont pour l'aéroport, c'est qu'ils ont tort.

Il y a bien sûr des militants des plus sincères mais aussi des politiciens venus se remonétiser avant les municipales à venir. Ou des groupes violents venus d'un peu partout et qui n'ont pas manqué de commettre des dégradations. Un employé du chantier a été blessé. Heureusement pour lui et sa famille ses jours ne sont pas en danger.

Hier le gouvernement a décidé d'évacuer le site qui était occupé.On ne peut pas laisser des gens bloquer longtemps, déroger à la loi…comme cela se fait partout ailleurs.

Il y a bien sûr, des images qui choquent,  surtout quand comme à moi il arrive aussi de faire des manifestations difficiles: il n'est jamais facile de déloger quelqu'un qui est sur un arbre  et le CRS a forcément le rôle ici du méchant. Mais comme le dit Juan, pourquoi vouloir absolument, si ce n'est pas envie médiatique, pourquoi ni comment en 2012 on peut encore avoir besoin de telles manifestations de force ? La cause n'était-elle pas déjà médiatisée avant que certains n'attaquent un vigile?

Du coup dans toutes les villes de France, à Lyon, comme ailleurs, l'extrême-gauche s'est rassemblée devant les fédérations du PS. Essayant de s'introduire de force dans celle du Rhône pour s'en prendre (je ne pense pas physiquement heureusement) aux permanentes présentes.

L'objet de la politique spectacle autour de Notre-Dame-des-Landes était résumé pour les militants à la gauche de la gauche et dans une partie de EELV: exister contre le PS, exister face au PS. Loin des questions d'écologie. Loin de Nantes. Loin de la question de Notre-Dame-des-Landes. Près des municipales ? …la politique politicienne.

80 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. bob

    Un autre discours que celui qu’on trouve actuellement sur la netosphère est intéressant, même courageux mais pourrions nous avoir les sources concernant :
    « Les gens que les citoyens ont élus, des conseillers régionaux du Front de Gauche, le PCF défend lui aussi bec et ongles le projet, jusqu’à l’UMP en passant bien sûr le PS, portent tous dans leur action la volonté de réaliser l’aéroport.
    La concertation avec les habitants a d’ailleurs donné massivement un résultat en faveur de l’aéroport. Elle a aussi permis de trouver un accord à l’amiable avec plus de trois agriculteurs sur quatre. » ?
    Merci
    Je profite aussi de ce commentaire pour signaler une coquille dans le 1er paragraphe (gacue).

  2. romain blachier

    Bob: regarder les positions des différents partis politiques dans les instances locales.Presque tous portent le projet. Pour le PCF : http://www.pcf.fr/31378 par exemple http://www.u-m-p-44.org/Aeroport-Notre-Dame-des-Landes.html l’ump http://www.liberation.fr/societe/2012/11/17/notre-dame-des-landes-les-elus-ps-locaux-pas-prets-a-ceder-aux-opposants_861183 le ps
    Sur la concertation:Le débat public d’opportunité et l’enquête d’utilité publique associant les associations, les habitants, l’Etat et ses services, les collectivités territoriales http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-aeroport-ndl/sommaire.htm la par exemple.

  3. Camille

    Oui, et vu que c’était uniquement consultatif, je ne vois pas l’intérêt.

  4. Camille

    Et c’est drôle comme tu cites l’UMP! Depuis quand es-tu fier de partager des valeurs et des convictions avec ce parti rétrograde et conservateur?

  5. romain blachier

    Evitons la mauvaise foi je cite différents partis qui à eux tous représentent l’écrasante majorité des suffrages des nantais.

  6. romain blachier

    et dans cette consultation une large majorité s’est dégagée…

  7. Camille

    Pas une seule remise en cause de la violence contre les opposants, du combat qu’ils mènent. Tu ne parles pas une seconde du fond, du fond du problème, de pourquoi autant de gens sont contre cet aéroport, et en ont marre qu’on continue à prendre des décisions de court terme, qui ne servent que des intérêts particuliers et même privés. Le fond de l’affaire, c’est qu’on veut transformer un bocage de biodiversité végétale et animale incroyable, une zone protégée, en mer de béton. 2000 ha transformés en bombe climatique qu’est un aéroport, alors même que la France s’est dite favorable à réduire ses émissions, alors même que la Banque mondiale a sorti un rapport alarmiste sur les +4° que la Terre va se prendre dans les prochaines décennies, engendrant des conséquences terribles. Les climatologues sont terrifiés. Et dans ce contexte de manque de terre, d’importance d’arriver à une auto suffisance, on veut détruire des terres pour toujours pour y faire un aéroport, moyen de transport du passé qui va décliner de plus en plus, comme le disent tous les rapports et toutes les études !

  8. Camille

    Oui, le gouvernement piétine des engagements pris avec les opposants, comme celui stipulant que rien ne serait fait tant que les procédures en cours ne seraient pas encore terminées. Or, il y en a encore deux en cours. On voit bien la stratégie : attaquer avant que les verdicts ne soient rendus. Est-ce digne ? Pareil, les expulsions d’hier ont eu lieu sur un terrain sur lequel subsiste un accord moral de non agression et non expulsion.

  9. Camille

    Le rôle de l’Etat est aussi d’écouter la population, sinon cela s’appelle une dictature. Quand les gens ne se sentent pas écoutés, pas respectés, oui la situation dégénère. Oui cela va s’enliser, parce que les opposants, ce sont des gens comme toi, comme moi, qui en ont marre qu’on ne les écoute pas, qu’on les consulte pour faire bonne figure. Oui, car, Romain, moi je l’ai étudié la concertation. Et bien c’était une pitrerie, dans laquelle plus de 7000 personnes ont participé, la grande majorité était contre. Sauf que c’est malin la concertation, le rapport ne note pas le nombre de personnes pour ou contre ! Il en fait des groupes pour ou contre, sans dire combien ils sont dans chaque cas. Du coup, il se borne à donner les arguments des différents camps. Et, cerise sur le gâteau, la concertation n’est que consultative ! Mais alors, à quoi cela sert-il, de donner de l’espoir aux gens qui se mobilisent, alors qu’au final le projet est déjà tranché ?

  10. Camille

    Ces discussions ont duré des mois, sans que les opposants, malgré leurs arguments imparables, n’arrivent à avoir gain de cause. Depuis, les gens se sont résignés, ils n’y sont pas pour autant favorables, ils sont juste épuisés de se battre contre des pouvoirs publics autistes qui n’écoutent rien. Les autres se sont radicalisés, et c’est juste normal. C’est à l’Etat de trouver une possibilité de sortie de crise dans laquelle les deux partis sortiraient par le haut. Ils ont choisi la violence, c’est un choix, à partir de là, c’est évident que ça va s’enliser et devenir une cause nationale, car c’est excessivement choquant.

  11. pidum

    Quels parrallèles avec les autres projets d’infrastructure qui nous touche localement à Lyon ? No-TAV, TOP, OL land ?

  12. Loïc

    En complément et pour connaitre cette très belle ville de Nantes et ses habitants, que le projet est réellement soutenu par la population locale. J’imagine assez bien la tête des lyonnais s’ils voyaient passer au dessus de leur tête plus d’une vingtaine d’avions par jour sans compter le bruit, ou le risque d’accident.
    Faire des choix n’est jamais chose facile. Ils mécontentent forcément des individus. Celui-ci répond à un besoin. Quant à taper en permanence sur le privé, Vinci en l’occurence, c’est peu respecteux des hommes et des femmes qui y travaillent, ingénieurs et ouvriers. Les choix en termes de haute qualité environnementale en ferront un site pilote, grace aux savoir-faire et aux techniques développées en France.

  13. Camille

    Ensuite, je te cite:
    « J’y étais allé en avion (…) le billet d’avion coûtait 2 fois moins cher ce jour que le train, ce qui quand on était un salarié en contrat précaire, n’est jamais négligeable. » → Mais alors, allons y, prenons tous l’avion au détriment du train, puisque c’est moins cher, et le dérèglement climatique, on s’en fiche !

  14. Camille

    « Ce n’est qu’une fois atteri que j’ai appris que José Bové, qui va souvent en avion pour des trajets plus longs, en amérique latine pour diverses raisons fort honorables par ailleurs ou Cécile Duflot, qui avait passé ses vacances d’hiver précédentes d’un coup d’aile d’Airbus dans l’archipel menacé écologiquement des Maldives, étaient contre un nouvel aéroport à Nantes. » → Outre les fautes d’orthographe, je trouve ça très moyen de citer les quelques pauvres fois où ces élus écolo ont pris l’avion. Qu’est ce que c’est censé démontrer ? Qu’ils ne traversent pas l’atlantique à la rame ? Quel scoop.

  15. Camille

    « Nantais allez donc prendre votre voiture pour aller aux aéroports de Paris! Vous ne voudriez quand même pas avoir les mêmes choses que dans notre bonne capitale? » → Les Nantais peuvent déjà aller à l’aéroport qui existe déjà à Nantes et n’est pas saturé, pas besoin d’aller à Paris. Et au pire, les aéroports parisiens sont très bien desservis, c’est même fait exprès.
    « Depuis le gouvernement a changé. Et les collectivités locales (notamment les régions Pays-de-Loire et Bretagne, le département de Loire-Atlantique, et les intercommunalités de Nantes,
    Saint-Nazaire et La Baule.)..continuent sur le projet dans un aéroport qui sera propriété du public et haute qualité environnementale. » → Un aéroport à HQE, ça me fait rire jaune : comment rendre vert le kérosène ? Tu m’apprendras ?

  16. Camille

    « Elles n’ont pas le choix: dans moins de dix ans l’aéroport sera saturé et il faudra aller alors prendre encore plus le chemin de Paris. » → Comme dit Courrier International, il ne faut pas être économiste pour savoir que la baisse de la disponibilité des ressources amènera une explosion du prix, une baisse de la demande, et une mise en place de substitut. Autant dire que la saturation n’arrivera pas, que c’est du mensonge de prétendre le contraire. L’offre ne suffira pas à créer la demande, c’est anachronique. http://www.courrierinternational.com/article/2012/11/23/l-aeroport-notre-dame-des-landes-un-anachronisme

  17. Camille

    « Les gens que les citoyens ont élus, des conseillers régionaux du Front de Gacue, le PCF défend lui aussi bec et ongles le projet, jusqu’à l’UMP en passant bien sûr le PS, portent tous dans leur action la volonté de réaliser l’aéroport. » → Même des PS s’opposent à ce projet, des élus parti de gauche et EELV. Ça en fait, des gens.
    « La concertation avec les habitants a d’ailleurs donné massivement un résultat en faveur de l’aéroport. Elle a aussi permis de trouver un accord à l’amiable avec plus de trois agriculteurs sur quatre. » → cette concertation a été une blague, comme je l’ai expliqué plus haut. Ces accords prétendument à l’amiable ont été conclus avec des vieux paysans qui n’avaient pas la force de se battre et qui ont laissé tomber. Tu trouves ça glorieux comme compromis ?

  18. Camille

    « Mais depuis quelques temps le projet de Notre-Dame-des-Landes (#nddl pour le twittos trop méga-rebelle rompu à la guérilla sur canapé derrière son pc) est devenu le lieu de ralliement de beaucoup de gens venus expliquer aux nantais ce qu’ils doivent penser, que si ils sont pour l’aéroport, c’est qu’ils ont tort. » → Oui des Nantais sont pour, parce qu’on instrumentalise la crise pour leur faire miroiter des emplois. Sauf que ces emplois existent déjà dans l’autre aéroport, qui sera fermé, et dont duquel les emplois seront transférés à NDDL. Et des emplois pour combien de temps ? Combien d’aéroports semblables ont connu des échecs cuisants, incapables de se maintenir, et au final obligés de licencier ces emplois tant promis ? L’autre question à se poser est que va devenir l’autre aéroport ? Je te le donne dans le mille : construction de logements, énorme spéculation foncière et bénéfices colossaux à la fin pour les heureux concessionnaires ! Concrètement, quels bénéfices en retirent les populations? Et sur le long terme?

  19. Camille

    « Il y a bien sûr des militants des plus sincères mais aussi des politiciens venus se remonétiser avant les municipales à venir. Ou des groupes violents venus d’un peu partout et qui n’ont pas manqué de commettre des dégradations. Un employé du chantier a été blessé. Heureusement pour lui et sa famille ses jours ne sont pas en danger. » → Pour combien d’opposants blessés desquels bien sûr tu ne parles pas ?
    « La cause n’était-elle pas déjà médiatisée avant que certains n’attaquent un vigile? » → Un vigile laissé seul pour surveiller dans une zone sous haute tension, alors que les CRS et gendarmes ne se déplacent qu’en groupe de 10… On peut trouver ça bizarre !

  20. Camille

    « Du coup dans toutes les villes de France, à Lyon, comme ailleurs, l’extrême-gauche s’est rassemblée devant les fédérations du PS. Essayant de s’introduire de force dans celle du Rhône pour s’en prendre (je ne pense pas physiquement heureusement) aux permanentes présentes. » → À Paris, des dizaines de personnes se sont fait embarquer lors du rassemblement pacifiste. La classe.
    « L’objet de la politique spectacle autour de Notre-Dame-des-Landes était résumé pour les militants à la gauche de la gauche et dans une partie de EELV: exister contre le PS, exister face au PS. Loin des questions d’écologie. Loin de Nantes. Loin de la question de Notre-Dame-des-Landes. Près des municipales ? …la politique politicienne. » → Indigne conclusion. Tu parles de militants qui se battent depuis des années contre ce projet insupportable, qui va briser des vies et contribuer tout ce contre quoi les écologistes se battent. C’est le plus difficile de se battre contre ce genre de chose, tant les moyens sont opposés, et tout le monde s’en passerait bien. C’est ta conclusion qui est politicienne, en essayant de minimiser l’engagement réel de centaines d’élus et de milliers de militants, affiliés ou pas à un parti politique. C’est très décevant.

  21. romain blachier

    Et donc il faut tout concentrer vers Paris?

  22. romain blachier

    il n’y avait aucun engagement contre l’aéroport, ne mentons pas.

  23. Camille

    Le paralèle à faire est la perte de terres arables indispensables pour assurer notre alimentation, le sacrifice au détriment des paysans, les partenariats douteux prblics/ privés et la construction de projets dispendieux d’argent.

  24. romain blachier

    Camille: c’est un projet qui n’est pas d’Etat, tu confond mais des collectivités locales.Après il y a une volonté de certains d’en faire une affaire contre l’Etat.

  25. romain blachier

    je le dis cela pose probléme qu’il soit moins cher.Mais en l’espéce je n’avais pas le choix.Contrairement à Duflot aux Maldives.

  26. romain blachier

    Il va être saturé dans moins de 1On ans.Les pouvoirs locaux ne font pas l’aéroport juste pour être méchants.

  27. romain blachier

    Il va être saturé dans moins de 1On ans.Les pouvoirs locaux ne font pas l’aéroport juste pour être méchants.

  28. romain blachier

    et la grande majorité est pour.La démocratie c’est aussi le vote.

  29. romain blachier

    Ce qui existe hors de Paris est important aussi…quand à l’engagement sincére de certains je n’en doute pas.Pas plus que je ne doute des calculs des autres.

  30. Camille

    Non, il est soutenu par les quelques riverains de l’actuel aéroport, qui se sont montés en collectif, et qui, par la magie de la concertation, pèsent autant que les milliers de personnes voulant protéger l’espace magnifique qu’est ce bocage, et qui contribue à alimenter des centaines de personnes alentours. Il faut préciser que ces riverains se sont installés après la construction de l’aéroport, donc en connaissance de cause.
    Comme je l’ai dit, le HQE pour un aéroport fait un peu rigler: on parle d’une bombe climatique, pas de la construction d’une école.

  31. Camille

    Non, car un aéroport existe déjà à Nantes, il suffit de le rénover.

  32. Camille

    Non, mais les autorités locales, suite à une grève de la faim l’année dernière, avaient négocié avec les opposants les conditions que je viens de dire, en échange de l’arrêt de cette grève.

  33. Camille

    Le problème est qu’il y a bien conflit d’intérêt désormais, puisque JMA, ardent défenseur local du projet, se retrouve être premier ministre. Le gouvernement prend de fait fait et cause pour ce projet, bien plus que ne l’ont fait les autres gouvernements sous la droite. Je ne pense pas que ce soit un hasard.

  34. Camille

    Je ne suis pas manichéenne, ce n’est pas une question de gentil ou de méchant, juste de dire que toutes les études montrent que non, cet aéroport ne sera pas saturé, car la demande ne devrait pas augmenter dans une perspective de réduction de nos gaz de effet de serre. Tout converge vers ce but, je ne comprends pas pourquoi vouloir susciter de la demande en faisant de l’offre, alors même que la stratégie nationale devrait être au contraire de privilégier des modes de transports durables. C’est insensés!

  35. Camille

    Il n’y a pas eu de vote, juste des débats qui ont été retransmis, c’est tout.

  36. Camille

    Les seules études montrant cette saturation sont celles faites par… les commanditaires eux mêmes! On peut suspecter un certain conflit d’intérêt.
    De plus, les chiffres annoncés pour 2002 ont été faux, surestimant de 20% la fréquentation de l’aéroport; pourquoi les autres seraient juste?
    Les avions circulent souvent à moitié vides: faut il vraiment privilégier la fréquence des vols au détriment de leur remplissage, malgré l’impact climatique?
    Enfin, « les 561 millions d’euros (hors taxes) débloqués pour la réalisation de Notre-Dame des Landes n’intègrent pas de desserte ferroviaire. Il faudrait des financements supplémentaires pour réaliser un tram-train au départ de Nantes. Quant au TGV Paris-Atlantique, il s’arrête au Mans. Son prolongement est prévu vers Rennes, pas Nantes. Il pourrait s’accompagner d’une amélioration des liaisons entre les deux villes, mais pas avant 2025. Autant dire que Notre-Dame des Landes ne pourra pas délester les aéroports parisiens.
    En comparaison, la desserte de Nantes-Atlantique pourrait être assez aisément améliorée. La ligne 3 du tramway nantais a pour terminus Bouguenais, à quelques centaines de mètres de l’aéroport. Un prolongement est réclamé par les opposants au transfert. Et une ancienne voie ferrée passe à quelques encablures de là. »
    http://www.sudouest.fr/2012/11/20/notre-dame-des-landes-les-cles-pour-comprendre-883575-5264.php

  37. Camille

    C’est faux, une majorité est contre ce projet, mais la façon de reporter le débat induit en erreur en mettant en un collectif les contre, et en plusieurs les pour, ce qui donne l’impression que ces derniers sont plus nombreux, alors que ce n’est pas le cas.

  38. Loïc

    Ce qu’on oublie souvent de dire c’est que NDDL est à proximité de plusieurs agglomérations : Nantes bien sûr, mais aussi St Nazaire, Rennes, Angers, soit un bassin de vie de plusieurs centaines de milliers d’habitants, dans l’un des territoires de France les plus dynamiques tant sur le plan démographique qu’économique.
    Je persiste sur le fait que ce nouvel équipement est attendu par bon nombre d’habitants y compris des villes citées précédemment. Il permettra d’ouvrir des liaisons jusqu’à présent réservées aux aeroports parisiens.
    Je me languis aussi des avions volant à l’huile de colza! En
    attendant, la conception est exemplaire par le niveau de réponse aux exigences de Haute Qualité Environnementale. Plusieurs cibles sont à un niveau de haute performance. Que ce soit en terme de configuration, d’éco-matériaux (bilan carbone neutre pour les bâtiments), d’économies d’énergie (label BBC Effinergie), d’eau, de gestion des déchets, de fonctionnement (en construction et en exploitation).

  39. Simon

    Les commentaires du billet constituent un bon résumé du débat sur NDDL : un opposant (une ici) , mais qui fait beaoup de bruit.

  40. romain blachier

    je vais te répondre en un commentaire synthétique (parce la tu part en tous sens)
    sur l’agrandissement de l’aéroport actuel que tu prônes
    1-je croyais qu’on avait pas besoin de plus d’avions
    2-Sauf que si cela était si simple cela aurait été fait.ce n’est pas trois coups de peinture qui vont régler la question.
    3-Ce n’est pas pour être des vilains bouh méchants qu’à été décidé un nouvel aéroport mais pour répondre aux besoins d’une région. Je suis ok pour les transports durables, d’ailleurs contrairement au maire EELV du 9e arrondissement et son 4X4 et à la plupart des élus de ton parti, je n’ai pas de voiture mais on fait comment pour l’amérique latine et bové?pour les maldives et dufflot?tout ne se fait pas en vélo.
    4-Ton article explique que l’aéroport de Nantes actuel sera dangereux si on le développe.Je sais bien que ce ne sont que des vies humaines mais quand même….
    sur l’accord:ce onflit a repris à l’initiative des opposants, brisant l’accord. Pas très loyal de la part des opposants au passage de ne négocier et de ne pas tenir parole.
    sur Ayrault Il peut être plaisant de se payer de mots mais un conflit d’intérèt est une terme juridique bien précis disant que le premier ministre prendrait un intérèt personnel financier à construire l’aéroport. Es ce vraiment ce que tu as voulu dire?
    sur les votes:Tu as raison, les gens n’ont jamais voté aux municipales et aux régionales.

  41. Laetitia

    Le « public » de ce blog n’est pas forcément de l’autre camp, dur d’avoir du 50/50 dans ces conditions.
    Je trouve l’analyse de Camille très pointue, et comme elle tente de le rappeler dans plusieurs de ses commentaires :
    « Le fond de l’affaire, c’est qu’on veut transformer un bocage de biodiversité végétale et animale incroyable, une zone protégée, en mer de béton. 2000 ha transformés en bombe climatique qu’est un aéroport, alors même que la France s’est dite favorable à réduire ses émissions, alors même que la Banque mondiale a sorti un rapport alarmiste sur les +4° que la Terre va se prendre dans les prochaines décennies, engendrant des conséquences terribles. Les climatologues sont terrifiés. Et dans ce contexte de manque de terre, d’importance d’arriver à une auto suffisance, on veut détruire des terres pour toujours pour y faire un aéroport, moyen de transport du passé qui va décliner de plus en plus, comme le disent tous les rapports et toutes les études »
    La violence des rapports de force est encore une autre histoire. Je trouve par contre sidérant qu’aucun vote public n’ait été fait.
    Ça existe encore une source d’infos impartiale qui recenserait l’historique de Notre Dame des Landes ?

  42. Simon

    Laetitia: « c’est qu’on veut transformer un bocage de biodiversité végétale et animale incroyable »
    Un bocage comme il y en a tant d’autre en France.
    Sinon, je signale que la forêt gagne du terrain en France depuis des dizaines d’années. Accessoirement, la Confédération Paysanne s’oppose à NDDL parce que le projet diminue la surface agricole, or surface agricole et bocage ne font pas bon ménage.
    La France est engagée dans un mouvement global de réduction des émissions de gaz à effets de serre. C’est globalement qu’il faut mesurer l’effet, de même que c’est globalement qu’il faut regarder les économies d’énergie.

  43. romain blachier

    Laetitia: Le public de ce blog comprend des gens divers, et ma timeline twitter aussi, en témoigne les nombreuses insultes reçues cette aprem pour avoir écrit cela.
    Des, votes, des consultations il y en a eu et à chaque fois elles ont été en faveur de NDDL.Lorsque les gens n’ont pas voulu d’une gare immense à Stuttgart, ils ont mis dehors ceux qui la voulaient.La, consultations, votes etc…sont tous allés dans le sens d’élus et de décisions populaires POUR NDDL.
    Le souci aujourd’hui, si on ne fait pas NDDL, c’est un peu plus pour Paris et un peu moins pour le désert français. Nantes ne sert pas qu’à Nantes mais comme le rappelle Loic à nombre de villes autour. Un territoire raisonné c’est celui qui permet que tout ne soit pas concentré sur la mégalopole parisienne.
    C’est, si on opère la solution des opposants, des dizaines d’avions qui survolent la ville de Nantes chaque jour, entrainant pollution et danger. Alors oui, on peut aussi prendre d’autres transports (ce serait bien que nombre d’élus EELV s’en souviennent) mais des fois on est obligé de prendre l’avion. Ce que font d’ailleurs un certain nombre de figures des opposants qui ont déjà quelques heures de vol si je puis dire..

  44. J’adore ta conclusion.
    je crois qu’elle va resservir.

  45. « dans moins de dix ans l’aéroport sera saturé et il faudra aller alors prendre encore plus le chemin de Paris. »
    c’est faux, il suffit de rénover Nantes-Atlantique. ça n’a jamais été étudié ce qui risque d’ailleurs de faire condamner la France au niveau européen, et les élus locaux auront l’air malin.
    Il faut rénover Nantes-Atlantique (San Diego Genève ou Gatwick accueillent beaucoup plus de voyageurs et de vols à taille équivalente) et modifier l’axe de la piste pour éviter que les avions ne survolent Nantes.
    Nul besoin de ce nouvel aéroport (plus loin de Nantes). Ah et au fait, pour aller à Paris ou à Roissy, la voiture est moins pratique que le TGV.

  46. Julien Bayou: Pour ce qui est de l’aéroport à agrandir, je t’invite à voir l’article mentionné par Camille, ta camarade de parti, plus haut. Il y en mentionné le danger du survol de Nantes avec ce que tu proposes.
    Par aileurs tu reviens dans ta conclusion à l’idée que les choses doivent se faire uniquement sur Paris et nulle part ailleurs. Les autres territoires de France ont aussi le droit d’exister.

  47. Camille

    Loïc, je comprends cette attente. Sauf que dire aux gens que l’avion est un moyen de transport du futur c’est mentir.
    Les agrocarburants vont être un vrai problème pour nourir la planète dans le futur, avec l’explosion démographique, il va falloir choisir entre se nourrir et l’énergie, notamment des déplacements.
    Les écologistes ne sont pas contre les avions, on est bien d’accord que c’est pratique, rapide, ce que vous voulez! Mais enfin, il est évident qu’à l’avenir c’est un moyen de transport qui va devoir se réduire considérablement et devenir un luxe d’une minorité qui payera très cher le trajet. Il n’est de ce fait en aucune manière populaire ou social de privilégier ce moyen de transport sur d’autres, et c’est ce qu’on essaye de dire et de redire.

  48. Camille

    Comme j’ai dit à ton camarade blogueur, j’en profite pour annoncer la bonne nouvelle avec joie et bonheur, je suis sûre qu’elle vous ravira.
    Ayrault vient d’annoncer la création d’une « commission du dialogue »
    « Dans un souci d’apaisement, le gouvernement confiera dès la semaine prochaine à une commission du dialogue le soin d’exposer ce projet et d’entendre toutes les parties prenantes », annonce ce soir Jean-Marc Ayrault dans un communiqué à propos de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. (Presse-Océan, 21 heures)
    Un bon premier pas pour se sortir de cette impasse, vous ne trouvez pas? 😉

  49. Camille

    Et vu que les écolos sont très profondément contre la vision centralisatrice, nous sommes d’accord avec toi.
    C’est pour ça que nous voulons une rénovation de Nantes Atlantique, ce qui n’est pas dangereux, car la principale chose à rénover sont… les parkings.

  50. romain blachier

    Qu’il y ai une 10000e commission de concertation n’est jamais perdue mais aceptera tu ses conclusions si elle est en désaccord avec tes idées comme les précédentes? Parce que si le seul droit sur NDDL est d’être contre c’est compliqué…

  51. romain blachier

    il s’agit d’un site d’oppposant, ce qui montre que nous sommes d’abord dans une analyse militant contre l’aéroport plutôt quand dans une étude sereine.

  52. romain blachier

    Camile, pourtant les arguments portent sur (regarde la conversation) le fait que des aéroports parisiens et d’autres seraient une solution. C’est la où le parti politique EELV n’est pas logique en pronant une régionalisation théorique mais en la refusant en demandant aussi d’aller à Paris faire le reste des voyages.Si renover un parking était suffisant, résolvait d’un coup de baguette magique les problèmes, nul doute que cela serait fait…mais hélas la réalité est plus complexe.Et ta « solution » améne Nantes à être survolée en permanence par des avions.

  53. Camille

    Bonjour,
    Je crois en effet que c’est la question à poser.
    Votre article est intéressant car aborde un sujet dont on parle peu et qui est pourtant majeur; mais on aurait aimé, à la fin, avoir une idée de ce chiffrage?
    D’après mes sources, les terrains ont été achetés aux propriétaires à la somme dérisoire de 16 centimes par m², ce qui contribue largement à l’aspect honteux du projet, à mon sens. On va partir du principe, donc, que Vinci a déboursé 320 000 euros pour acheter ces terres (même si ça m’étonnerait, on voit large).
    Ensuite, le projet doit coûter 561 millions d’euros, avec un apport de 246M € des l’Etat et des collectvités locales.
    Comme d’habitude, ce chiffre est sous-évalué, et on aura des suppléments. On imagine aisément le gouffre financier que deviennent au final ces projets.
    Donc au final, on voit bien que le fait que l’État rembourse à Vinci l’argent dépensé pour acquérir ces terres reviendra à ce qu’il aurait de toute façon dû dépenser. Puis il les remettra de toute façon en venten au prix auquel il les a acheté, pour que des paysans s’installent à nouveau. Et puissent contribuer à nourrir l’agglomération nantaise en produits de qualité.

  54. Camille

    Et, oui, c’est un merdier juridique. Mais je crois que cela montre qu’on ne peut plus, dans un pays qui a soif de démocratie participative commme la France, et où on voit les limités de la représentation parlementaire, prendre des décisions sans un aval clair des citoyens. Et je trouve cela sain, oui. Je suis heureuse qu’en France, des gens réfléchissent, s’opposent à des projets de société qu’ils ne veulent pas. Cela montre que la France vie, qu’elle n’est pas anesthésiée, et qu’elle réfléchit encore.
    J’espère que ce sera un tournant dans les pratiques gouvernementale: non, on ne peut pas faire tout et n’importe quoi en faisant comme si la vie de gens n’était qu’un détail.

  55. Camille

    Oui, mais il reste d’autres recours en marche, et celui de la loi sur l’eau risque bien de donner gain de cause aux opposants.
    Nous verrons ce qu’ils disent!

  56. romain blachier

    Mais Camille, outre le fait qu’on ne peut pas dire que ce gouvernement ne concerte pas depuis le début (cela lui est même reproché de concerter!) sur l’ensemble des dossiers, il y a un aval clair des citoyens: consultations, élections (je rappelle que les listes soutenant l’aéroport font plus de 5 électeurs sur 6!), tout est allé dans le sens d’un oui à NDDL des gens de la région!
    Je trouve d’ailleurs insupportable à chaque fois que des gens s’autoproclament les seuls et uniques détenteurs de la vérité et se considérent comme la seule et unique France… Cela voudrait dire que ceux qui sont favorables à l’aéroport ou qui ne manifestent pas contre lui ne sont pas français? Attention les mots ont un sens…
    Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si il a fallu aller chercher des gens ailleurs pour gonfler les manifs…

  57. lazer

    Camille, sans être méchant, vous planez: c’est facile de dire « la démocratie participative blabla » mais la démocratie participative c’est pas une manif.Vous même passez-vous du temps dans votre conseil de quartier? suivez-vous précisément les dossiers de votre commune, pas à pas ? Si la soif était tant là, les associations diverses seraient pleines…

  58. Régis

    Depuis quelque temps sans s, merci.

  59. JC63

    Une réaction juste sur 2 points :
    – « un aéroport qui sera propriété du public et haute qualité environnementale. » Non on devra payer un loyer à Vinci.
    Aéroport HQE c’est aussi contradictoire que « croissance verte » non?
    – « Elles n’ont pas le choix: dans moins de dix ans l’aéroport sera saturé et il faudra aller alors prendre encore plus le chemin de Paris. »
    C’est ça l’avenir pour vous? De plus en plus d’avions, de déplacements et d’infrastructures de transports? Pour qui? Seuls les plus aisés des Français prennent l’avion (voir étude SOFRES de 2007 : 1 Smicard sur 8 a déjà prix l’avion contre 2 personnes sur 3 pour les revenus supérieurs à 5300€.)
    Sinon la transition écologique c’est pour quand?

  60. romain blachier

    Vous confondez un peu tout:
    L’équipement sera propriété de l’Etat, le délégataire assurera le
    risque financier d’exploitation, l’Etat et les collectivités locales
    recevront une part des excédents d’exploitation supérieurs aux prévisions. C’est concernant la délégation qu’il y a loyer.
    -Pour ma part (vous me parlez de moi) je ne posséde pas de voiture et je suis bien évidemment pour le développement des transports non polluants. Je ne considére pas par contre à votre inverse que le déplacement en soit et les échanges avec ceux d’ailleurs soient mauvais, juste l’empreinte sur l’environnement qu’il peut y avoir.
    Mais, que voulez-vous, il est encore difficile d’aller à Rio (sommet de la terre) à vélo depuis Nantes. Ou aux Maldives. Ou à Porto Alegre…

  61. JC63

    « je suis bien évidemment pour le développement des transports non polluants »
    En développant le transport aérien!? Ben voyons…
    « Je ne considére pas par contre à votre inverse que le déplacement en soit et les échanges avec ceux d’ailleurs soient mauvais »
    C’est ça, les opposants au projets sont xénophobes. Et bien sûr comme vous êtes de gauche, pour l’amitié entre les peuples (qui vous servent les cocktails à Porto Alegre) et pour le mariage gay, ceux qui ne sont pas d’accord avec vous sont des fascistes. Logique.
    « Mais, que voulez-vous, il est encore difficile d’aller à Rio (sommet de la terre) à vélo depuis Nantes. Ou aux Maldives. Ou à Porto Alegre… »
    Je passe sur la condescendance du propos. Aller aux Maldives pour quoi faire? C’est ça la relocalisation proposée par le PS? Toujours plus loin toujours plus souvent mais surtout pas ici?
    J’ai surtout l’impression que vous souhaitez le développement de l’aérien pour que tous les Romain Blachier de France puissent aller de Lyon à Nantes en avion « parce qu’ils n’ont pas le temps », les pauvres, on les comprend.
    Vous défendez votre petit intérêt contre ceux des Français qui sont bien loin de considérez l’accès aux voyages en avion comme une priorité.

  62. romain blachier

    Un peu de calme Jc 63, vous êtes tout rouge.
    Relisez mon billet pour voir pourquoi je parle des Maldives, endroit où contrairement à certains opposants à NDDL je ne me suis jamais rendu en avion…
    Quand à mon intérêt personnel (on est vite passé à l’attaque perso avec vous, comme si on ne pouvait pas parler politique sur le fond) , il est inexistant sauf à considérer qu’être allé une fois dans sa vie en avion à Nantes (donc avant même l’existence de l’aéroport) pour une université d’été d’EELV et être revenu en train soit une priorité dans ma vie…
    par contre en tant que décentralisateur et écolo voir tout se concentrer sur Paris, cela me navre.
    il intéresserait sans doute par contre bien plus un certain nombre d’élus opposés au projet, ce qui ne les empêche pas de faire des voyages officiels à l’étranger.En avion. Sans compter les autres voyages aériens.
    Pour le reste, qui vous a dit, à part vous, que les opposants au projet sont xénophobes, je souligne par contre que votre opposition à la notion de déplacement va loin: le problème n’est pas d’échanger avec les autres, c’est la pollution dégagée par les transports.

  63. JC63

    « Je ne considére pas par contre à votre inverse que le déplacement en soit et les échanges avec ceux d’ailleurs soient mauvais »
    C’est bien de vous ça non? Vous m’accusez directement d’être xénophobe.
    Le problème des transports c’est effectivement la pollution. Le transport rapide et aérien n’est pas connu pour être des moins polluants. Il serait donc intelligent de le faire tendre à la baisse.
    Par exemple en arrêtant de subventionner les compagnies low-cost en Loire Atlantique et en évitant l’augmentation des capacités d’accueil des aéroports.

  64. romain blachier

    Tout à fait c’est de moi. Je répondais à votre propos évoquant les déplacements comme quelque chose de mauvais en soi. Mais c’est vous qui parlé de xénophobe.
    Content que vous ayez changé d’avis. Ou précisé votre pensée. Comme quoi…on est d’accord le problème est l’emprunte, les déchets etc…
    Pour le reste, il faut développer les alternatives possibles (je le répété à vélo on ne va pas à Rio…)et la R et D sur les technos non polluantes ainsi que de développer l’économie locale pour éviter les fortes empruntes écologiques.
    Et non restreindre les vols aux seules classes aisées comme vous le proposez en vous en prenant aux seuls low-costs (et si je suis bien vos propos uniquement en Loire-Atlantique mais en laissant aux seuls parisiens la possibilité de le prendre.) . Autre aspect faire rajouter de la route à l’avion en allant faire prendre l’avion aux Nantais à Paris me semble peu judicieux.
    Bonne soirée

  65. StefChass

    En tous les cas plus ils passent de temps à faire gnagnagna sur les blogs les forums les réseaux sociaux moins plus ça nous libère du temps pour les virer manu militari du site afin de construire un joli aéroport.
    L’argument que je préfère c’est « inutile et couteux », opposé également à M. Edisson….. à M. Denis Papin…. aux frères Wright… etc………..

  66. StefChass

    Je voulais mettre « moins ils nous font chier sur le terrain » mais je me suis rendu compte que ceux là ne vont jamais sur le terrain du coup j’ai corrigé et ça a donné un « moins plus » 🙂
    Il faut donc lire :
    En tous les cas plus ils passent de temps à faire gnagnagna sur les blogs les forums les réseaux sociaux plus ça nous libère du temps pour les virer manu militari du site afin de construire un joli aéroport.
    L’argument que je préfère c’est « inutile et couteux », opposé également à M. Edisson….. à M. Denis Papin…. aux frères Wright… etc………..

  67. l'Aindien

    L’eesentiel des réponses nécessaires aux affirmations du camarade Balchier sont là: [url] http://www.pierrederuelle.com/notre-dame-des-landes-un-projet-de-1967-pour-repondre-aux-defis-de-notre-temps/ [/url].
    Comme il m’est triste de voir que les élus socialites et militants sont prêts à vendre père et mère pour soutenir un gouvernement qui renie la plupart de ses engagements du printemps. On ne peut pas dire que vous vous honorez dans cette attitude. Mais peut être que le virage libéral sécuritaire vous a convaincu, alors c’est sans doute sincère.
    Pendant ce temps là une dangereuse organisation anarcho libertaire, le MJS, réfléchit (lui) et propose: [url]http://www.jeunes-socialistes.fr/2012/11/les-jeunes-socialistes-lancent-leur-revue-ecosocialiste/ [/url].
    Espérons qu’ils rattrapent un peu les conneries de leurs ainés, à moins que le carriérisme ne les rattrape eux aussi.
    Un militant du PS (2006-2012).

  68. romain blachier

    Dis l’aindien je veux bien que tu fasses un florilége d’attaques perso pour ne pas débattre du sujet mais pour repondre au seul point qui ne soit pas ‘t’es pas pas d’accord avec moi t’es un pourri’ le ps a toujours dit qu’il etait favorable au projet.

  69. l'Aindien

    Je veux bien débattre de chacun des arguments en faveur de NDDL (qui ne sont guère nombreux d’ailleurs, mis à part la pseudo saturation de l’aéroport – Genève Cointrin, dans un configuration identique, accueille 4 fois plus de voyageurs chaque année).
    Je ne sais pas si tu discutes encore avec des militants de base (les cons qui vont coller des affiches pour des élus qui ne viennent jamais aux réunions de section), mais l’exaspération est profonde. Tout le monde n’est pas d’accord au PS surNDDL, il y a encore du monde drogué à la doctrine du Progrès et du scientisme, mais la « liberté de conscience », les Pigeons, la TVA sociale, le retour du gaz de schiste (dixit Montebourg hier), la chasse aux Rroms, etc… c’est clair, ON N’EN PEUT PLUS, ON N’EN VEUT PLUS. Merci.

  70. romain blachier

    En tant que militant qui va coller des affiches et tracter et qui fait chaque jour ou presque du militantisme de terrain, qu’il pleuve ou qu’il vente,je suis très heureux de me faire traiter avec mes camarardes de con, mais cela n’est toujours pas un argument.bref…bonne soirée

  71. l'Aindien

    Je m’intègre volontiers dans cette catégorie. Je regrette que tu le prennes mal, tu colles, je colle, pendant ce temps là dans les couloirs de Solférino… Cela dit tu ne réponds pas à ma remarque sur l’exaspération des militants. Je sors de la réunion de ma sextion, les avis sont nuancés, allant de la clémence (« il faut attendre ») au sentiment de trahison. Tu me diras que ce n’est pas l’objet de ce post, je te le concède, et je te propose donc d’en créer un sur le sujet, si tu le veux bien. Ton bilan des 6 mois. Enfin je dis ça je dis rien, mais on ne peut pas éternellement éluder la question, je pense que tes électeurs et concitoyens t’ont abordé vigoureusement à ce sujet.

  72. l'Aindien

    Quant à NDDL, je veux bien discuter sur une base argumentée, mais le laius que je viens de faire a disparu. Je reprendrai demain, il est tard.

  73. Ce n’est en effet pas le sujet du billet et non je n’ai pas vu les réactions que tu dis de mes camarades (qui ne sont pas des cons je le répète) ou de mes concitoyens, qui ne sont pas forcés de penser comme toi.
    Par ailleurs je pense que tu confonds un peu la vie d’un adjoint de proximité et celle d’un ministre. Mais on s’est éloigné du sujet et j’imagine que c’était l’objectif: notre dame des landes.
    Du coup on tourne en rond.Conversation terminée avec toi sur le sujet en ce qui me concerne à bientôt sur les autres billets.

  74. l'Aindien

    Info de ce matin: la commission agricole PS de Loire Alantique demande que le projet soit revu… surement des opportunistes qui préparent les prochaines élections.
    Sincèrement je n’ai jamais ressenti une telle défiance en interne. Un conseille régional, avec qui je discutais hier, est dégouté et parle de rejoindre le PG. Un jour ou l’autre ça va péter, et les militants mettront par dessus bord les responsables de ce naufrage politique.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers