mossoul

Noël est pour certains un temps de résistance

Noël et les show-offs des réseaux sociaux

C’était Noël mais vous l’aviez vu. C’était Noël et Instagram, comme le faisait remarquer sur Twitter Marion Mdm était saturé de photos de l’événement envoyés par des utilisateurs parfois un peu trop show-off. Des photos que Marion estimait aller plus loin que le simple plaisir de montrer le moment et participant d’un certain bling bling. J’avais moi aussi croisé sur les réseaux sociaux beaucoup de ‘j’ai eu ce super cadeau je vous le montre mais je vais faire comme si je trouvais cela gênant’. Un peu ridicule. Quitte à montrer, quitte à réduire ce temps spirituel au matériel, autant ne pas avoir d’hypocrites pincettes.

A propos d’hypocrisie sur Noël, j’aime aussi le  billet de Jegoun; d’abord parce qu’il met le doigt sur beaucoup de nos hypocrisies de façon générale. Ensuite parce qu’il parle d’un phénomène un peu faux cul: celui de nombreux statuts facebook de Noël, qui font semblant de se sentir concernés par les plus démunis. Même si le reste de l’année il ne font que peu pour eux. Voire rien, certains afficheurs de solidarité par bonne conscience et pour se faire bien voir de leurs relations Facebook étant de fieffés égoïstes. D’autres, parfois les mêmes, crachent sur ceux qui, comme nombre d’agents du service public (policiers, collectivités locales, personnel médical et de l’énergie) étaient mobilisés hier soir pendant que nous festoyons et que j’ai tenu pour ma part à saluer. Et puis, avec ces bons sentiments affichés, il est vrai qu’on oublie aussi d’autres misères, celle (et Nicolas m’a fait plaisir) à oublier qu’à Mossoul pour la première fois depuis des siècles les cloches ne sonnent plus pour Noël.

Noël est chez certains un acte de résistance

Dans nombre d’endroits du monde, fêter Noël n’est pas un simple sapin et des cadeaux à instagramer. C’est une fête de résistance. Comme les réfugiés irakiens au Kurdistan. Et dans les camps où se pressent ceux qui ont du fuir parce que leur religion célèbre Noël. Comme en Corée du Nord où les croyants doivent le fêter clandestinement sous peine de lourdes condamnations. Comme en Palestine où la municipalité essaie de supprimer les mentions de Jésus…à Béthléem là où le Christ est né.

Résister c’est aussi ce qu’ont fait un certain nombre de pakistanais: dans un pays menacé par les Talibans et où le gouvernement verse de plus en plus dans le conservatisme religieux, des chrétiens du pays se sont déguisés en Pères Noël pour protester de façon festive contre l’extrêmisme. Loin des show-offs instagramiens et des cadeaux chinés chez Amazon, Noël est une lutte pour beaucoup dans le monde.

 

ps pour ceux qui voudraient faire plus qu’un statut Facebook, il y a les marmites de l’armée du salut qui viennent de se lancer sur le web. Et ils sont bien peu nombreux ceux qui ont donné. Ou aller voir et soutenir ce que fait MSF chez les réfugiés.

 

2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Nicolas

    Si je peux faire plaisir…

    (Plus sérieusement, ma « phrase » n’aurait pas du te faire plaisir vu que c’est un de tes statuts Facebook qui me l’a inspirée et tu dois t’en douter vu que je me suis foutu de ta gueule en commentaire. N’étant pas chrétien, je ne peux pas penser aux peuples chrétiens « du bout du monde » et, puisqu’on parle d’hypocrisie, je ne voudrais pas que mes propos passent pour hypocrites : j’ai balancé ça pour taper sur les « bienpensants des SDF », pas plus…).

    • romain blachier

      Eh ben pourtant si. Je te sais gré de l’avoir relayé; Quand au fait de te « foutre de ma gueule » tu m’as posé une question sur les millénaires à laquelle j’ai répondu… pour le reste il n’est pas besoin d’être chrétien pour penser aux chrétiens du « bout du monde » (qui a dit bout du monde?). Ou alors ce serait triste si on ne devait se préoccuper que de soi ou des proches de soi par la foi ou les convictions. Les SDf aidés par l’Armée du Salut par exemple sont de toutes confessions. Pour finir utilise le si tu veux pour taper sur d’autres…le tout c’est d’en parler.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers