entre la technologie moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

Non aux fêtes du 11 novembre, vestige d’une guerre civile européenne

Aujourd’hui, comme chaque année, je n’irais pas aux célébrations du 11 novembre commémorant la guerre de 14-18. Et ceci pour les mêmes raisons que j’exposai sur ce blog il y a un an,  il y a deux ans comme il y a trois ans, il y a plus de temps encore.

Bien sûr je me rends aux célébrations du 8 Mai, pour célébrer celle qui fut réellement la der des der et la victoire contre le nazisme, bien évidemment je pense aussi à nos soldats engagés actuellement dans des conflits, à leurs famille.

Pensée pour nos soldats présents sur des champs d’opération en 2016

. Ils ont mon soutien le plus grand dans ce pays où l’armée est pourtant invisible de nos écrans et de notre champ de vision en dehors de quelques images de guerre. On ne s’intéresse plus assez à l’armée dans notre pays. Une armée qui est peut-être d’ailleurs, à la base, tentée par le radicalisme qu’on observe chez certains policiers. Une armée qui est en tous cas une discipline d’engagement impressionnante.

Mais je suis partisan de supprimer le 11 novembre comme jour de commémoration de la victoire de 14-18.

Parce que c’est une guerre civile entre Européens, parce qu’elle n’a plus aujourd’hui de sens.

Bien sûr j’ai du respect pour les soldats tombés sur les champs de Verdun, parfois à cause d’ordres absurdes d’officiers supérieurs bien mieux nés que leurs soldats., Et évidemment je suis partisan de maintenir le souvenir, la mémoire.

Mais je trouve aujourd’hui que commémorer solennellement la guerre de 14-18 est obsolète. Déjà plus  un poilu n’est encore vivant. Même si cela ne doit pas faire oublier les blessés, les orphelins, les brisures.

Peut-être conviendrait-il d’instaurer un jour de la mémoire (Beaucoup l’avaient proposé, dont Nicolas Sarkozy, sans jamais le réaliser. Hollande n’a pas tellement fait évoluer le cérémonial ) , en souvenir de tous les combats dans lesquels nos soldats sont tombés.

Une cérémonie anachronique

Mais si la seconde guerre mondiale fut une victoire contre le nazisme, 14-18 fut un conflit entre nations européennes, une guerre civile entre européens. Même si les USA ou la Nouvelle-Zélande ou les colonies françaises y engagèrent des troupes considérables. Un conflit entre des pays qui construisent aujourd’hui tant bien que mal leur avenir politique ensemble vers une unité politique plus grande. Et c’est aussi et surtout un conflit qui n’a rien réglé, débouchant sur la crise, le nazisme, une nouvelle horreur.

Moi qui suit partisan de l’existence à long terme, d’une nation européenne au sein d’une Europe fédérale et sociale, je trouve ces cérémonies au sujet d’une guerre entre allemands,britanniques,autrichiens, français, italiens etc… anachroniques.

Que ces pays se battent aujourd’hui devient dans mon esprit presque aussi impensable que les conflits qui opposèrent le Duché de Bourgogne à la confédération Helvétique. Une guerre entre français et allemands est aussi absurde disons que l’invasion de Lyon par les troupes parisiennes sous la Révolution Française.

Je voudrais, qu’à la place de ce qui est pour moi une tragique guerre civile européenne, on célèbre sérieusement le 9 mai, fête de l’Europe, fête de notre nation à venir, vraie fête de notre futur à construire en ces temps incertains.

13 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Je suis d’accord avec toi ,quand à l’armée mes neveux son engages la je ne suis OK avec toi

  2. Je considère que nous devons commémorer ces conflits même si plus aucun soldats de 1914-1918 n’est encore vivants ne serait-ce que pour honorer leur mémoire. Cette guerre a été le tombeau de plusieurs empires européens. Certes cet armistice a fait le lit du nazisme mais ce 11 novembre 1918 a marqué la fin d’une « boucherie » monumentale qu’on croyait être la « der des ders ».

    Mais je respecte ta position qui est comme souvent très bien argumentée…

  3. J’aime le 11 novembre chaque année prendre un temps pour penser à mon arrière-arrière-grand-père, paysan envoyé au front comme chair à canon. Pour moi, le 11 novembre doit seulement changer de nom et ne plus être la commémoration de la victoire, mais seulement de la paix, le souvenir qu’il nous fallu nous battre jusqu’au sang et au carnage pour finir par mettre en place l’Europe. Et, si la paix n’a pas été durable après 1918, c’est peut-être justement à cause de ça… Donc le 11 novembre symbole de toutes ces guerres où les hommes étaient sacrifiés au nom de l’esprit de revanche, et du changement de vision de ce qu’est la guerre…

  4. Après 10 ans de guerre dans les Balkans déclarer que 14/18 c est fini! C est un peu rapide!

  5. Olivier Brachet : du coup il faut justement fêter l’Europe. Pas un 11 novembre sui n’a rien résolu voire amené d’autres problèmes.

  6. Emilie Dondé c’est le souci : ce fut vraiment une guerre menée avec une violence de classe incroyable

  7. mais c’est qui ce Goux ? il t’en veux personnellement ?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers