otages-sncf

Moi aussi je trouve certaines des raisons avancées par les cheminots pour faire grève un peu confuses. Mais par contre je trouverai toujours inadmissible et insultant tant pour les victimes que pour les mouvements sociaux qu’on parle de “prise d’otage” quand il y a grève.