L’opportunisme et le débat nucléaire

Nucleaire Comme je l'ai vu passer ça et la sur le web, il me parait curieux d'expliquer que les anti-nucléaires sont des opportunistes qui font leur beurre sur les malheurs des japonais quand dans le même temps on a un débat sur l'insécurité à chaque fait divers ou qu'on annule l'année du Mexique pour cause de fierté déplacée au sujet d'une délinquante de nationalité française.

Qu'il y aie une part d'opportunisme certes et que je ne partage pas toutes les conclusions des opposés à l'atome également. Qu'on proscrive le débat et la discussion, non.

20 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Tu as raison, il faut débattre, il faut toujours débattre.
    Mais trouver assez difficilement supportable cet opportunisme là n’est pas antinomique avec trouver insupportable la politique de l’émotion permanente du gouvernement actuel…
    Dans ce cas, il faudrait accepter toutes les instrumentalisations politiques au nom du débat ? Pourquoi pas…
    Attendons les prochaines « instrumentalisations gouvernementales »…

  2. A ajouter à charge : Sarko qui est opportuniste au point d’annoncer un débat sur le nucléaire au G20.
    Autres opportunistes notoires : l’Allemagne, la Suisse et même la Russie et Poutine himselfs qui font comme les écolos français. Du coup ils annoncent des mesures concrètes.

  3. C’est drôle, impossible de venir ici par internet explorer, faut que je passe par ailleurs
    Juste pour dire la même chose que Falconhill 🙂

  4. d’accord avec les copains ! je retwitte, tiens !

  5. BF

    N’est ce pas là un stigmate de la société actuelle ? L’immédiateté, le court terme et aucune notion de prospective… Droite gauche centre ecolo, même combat, la réactivité et non le proactivité…

  6. romain blachier

    Point du tout, simplement je trouve que ce débat se justifie: on n’est pas sur des agressions indivduelles montées en généralisation mais sur une situation structurelle qui touche des millions de personnes. D’autre part, alors que toutes les lois hélas ne détruiront jamais entièrement es agressions; même si elles peuvent les réduire, l’énergie c’est maitrisable.

  7. romain blachier

    Oui, du coup si on peut agir on doit débattre.

  8. romain blachier

    Tiens vous êtes plusieurs à le signaler. Je vais demander à typepad de faire quelque chose.

  9. romain blachier

    Je vais voir ça.

  10. romain blachier

    Merci pour le retwitte.

  11. romain blachier

    Justement, si même les gens de l’ump comme toi trouvent que sarko n’est pas pro actif,cela montre les erreurs du président.
    Sinon justement voici un débat pro actif et non réactif: penser les énergies pour ne pas se retrouver plus tard dans des catastrophe. Aubry a raison de demander un audit des centrales et les anti-nucléaires de se poser des questions.

  12. rallumez les lumières

    Quand une jeune femme est violée puis coupée en 6 morceaux par un récidiviste (Loire atlantique, France, janvier 2011) l’escalade des réactions opportunistes est justement condamnée.
    Il en est de même pour l’enchaînement des catastrophes au Japon.
    Il y a un temps pour la compassion.
    En surfant sur les tsunamis, les caïds de l’écologie relèvent de la non assistance à personne en danger !
    D’ailleurs, que faisaient ils, ces caïds, 10 minutes avant le tremblement de terre ?
    Rallumez les Lumières

  13. Simplement on a pas fait 6 débat sur le nucléaire ces dernières années, même dans le cadre du grenelle 1 qui avait par contre abordé pas mal d’autres points comme le renouvelable…par contre on en a fait 6 de débat sur la récidive.
    Je ne suis pas un anti nucléaire radical mais réfléchir une bonne fois sur le rôle de l’atome serait pas mal non? Ca évitera peut-être des milliers de morts en Loire Atlantique comme ailleurs.

  14. Bf

    Le problème du nucléaire ne date pas de mai 2007. Tous les partis ont leur responsabilité. Tout le monde en profite aujourd’hui pour tirer la couverture. Mais il fallait poser la question de l’équilibre du bouquet énergétique français bien avant ! Maintenant il va falloir trouver des solutions, en dehors des postures politiciennes…

  15. romain blachier

    C’est bien pour trouver des solutions aujourd’hui qu’il faut poser la question du nucléaire et non pas refuser le débat comme cela est fait. Tout le sujet de mon billet (-;

  16. Il y a opportunisme oui et alors? Depuis des années des militants luttent pour se faire entendre sur les dangers du nucléaire, là, une grande fenêtre médiatique s’ouvre et c’est l’occasion de se faire comprendre.

  17. rallumez les lumières

    @ Romain Blachier,
     » Réfléchir une bonne fois  »
    Par définition, réfléchir, c’est permanent.
    La science progresse, de plus en plus vite, et vouloir solder  » une bonne fois  » tel ou tel problème relève de l’ignorance… ou de la peur.
    Rallumez les lumières

  18. Pierre Hémon

    Comme si c’était de la récupération de commenter l’augmentation des chiffres du chômage! S’interdit-on de parler de sortir du chômage et d’émettre des propositions?

  19. romain blachier

    Bien d’accord avec toi

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers