entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Louise Michel n’aurait pas été honorée d’aller au panthéon

Louise est un peu dans une partie du monde féministe ce que Jean Jaurès est à la gauche ou Adam Smith à la droite: quelqu’un auquel on se réfère sans le lire ni le comprendre. C’est en tous cas ce qu’il m’a semblé à la lecture de la proposition de certaines associations de porter Louise Michel au panthéon.

anarchisteLe Panthéon est le lieu de la ville capitale française où l’on honore les héros de la République, à l’inspiration des anciens grecs exemplaires.

Du fait de postes de pouvoir et de légitimation médiatiques longtemps détenus par les hommes, la liste des honorés est de fait très masculine. De façon écrasante.

Le Panthéon abrite actuellement 71 hommes pour 2 femmes. Et encore.

Si la scientifique Marie Curie, deux fois Prix Nobel y est bien honorée, Sophie Berthelot, épouse du chimiste et homme politique Marcellin Berthelot, inhumée dans le monument avec lui uniquement « en hommage à sa vertu conjugale »!

Du coup c’est une injustice que le Président de la République a promis de rectifier en faisant entrer quelques femmes au panthéon. Il y a certes un risque dans l’esprit des gens: qu’il y ai les panthéonisés, les vrais.Et puis les panthéonisés de quota.

Mais l’argument tombe vite.il s’agit de corriger des périodes de l’histoire où les femmes étaient pleinement empêchées de vivre leur potentiel.

Je me souviens d’une histoire surprenante. Dans les années 30, une femme qui menait la gréve dans les usines à poisson pour demander 20 misérables centimes d’augmentation refusés brutalement fut élue conseillère municipale et…attaquée en justice pour avoir eu le vote des électeurs? Les femmes n’avaient pas le droit ni de voter ni d’être élu dans notre bonne République qui parlait de droits et de d’égalité. Pourtant.

Alors, pour savoir quelles femmes amener au Panthéon, une consultation a été lancée pour que les citoyens puissent donner leur avis et à laquelle il est possible de participer.

Des associations féministes ont dressé alors de leur côté une liste de noms pour peser sur le vote. On y trouve des scientifiques remarquables comme la physicienne Emilie du Chatelet. Mais c’est à leur mouvance, celle militantisme féministe, que les membres du collectif ont choisi de privilégier dans la liste qu’elles souhaitent promouvoir.

Un nom, parmi les cinq les plus portés par les associations a retenu mon nom. Ce n’est pas le choix de Olympe de Gouges, Simone de Beauvoir, attendus, ni celui de Germaine Tillion, héroine de la résistance. Encore moins le choix remarquable de la bien moins connue militante Solitude, au destin et à la vie tragique contre l’esclavage et la domination. J’aimerai énormément que Solitude rentre au panthéon et si je peux aider en quoi ce soit je le ferais.

Ce qui m’a plus surpris, c’est le choix de Louise Michel. Non pas que j’ai quoi que ce soit contre Louise Michel . Cette combattante pour la justice et l’égalité ne peut qu’attirer ma sympathie.Malgré certes des divergences on s’en doute.

Mais je ne suis pas sûr que Louise aurait beaucoup apprécié l’honneur qu’on veut lui faire. En effet Louise est un peu dans une partie du monde féministe ce que Jean Jaurès est à la gauche ou Adam Smith à la droite: quelqu’un auquel on se réfère sans le lire ni le comprendre.

Ceux et celles qui ont choisi de panthéoniser Louise Michel oublient qu’elle fut anarchiste. Et qu’elle disait notamment « Le pouvoir est maudit, c’est pour cela que je suis anarchiste ». ou encore « Tout plébiscite, grâce à l’apeurement, à l’ignorance, donne toujours la majorité contre le droit, c’est-à-dire au gouvernement qui l’invoque. »

Bref je ne suis pas sûr que rendre hommage à Louise Michel, ce soit avec des ministres, un Président et des militaires. Au tricolore, Louise préférait plutôt le drapeau noir.

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Judicaël CALENCA

    Sujet délicat que celui de s’exprimer sur l’avis d’une personnalité à titre posthume.

    Qu’on pense qu’elle doive entrer au panthéon ou non je pense que la manœuvre fera que son nom et son histoire ne soit oublié par les générations à venir.

    • Romain Blachier

      Pas sûr que garder sa mémoire ce soit la déformer. Un peu comme si on appelait une centrale nucléaire ‘josé bové’, une banque privée ‘ Karl Marx’ ou une bibliothéque ‘nadine morano’

  2. Rascar Capac

    Moi même en étant anarchiste, je ne pense pas que Louise Michel voudrait être honorée (à titre posthume) par une République, puisqu’elle était – par principe libertaire – contre la république.

  3. Robert Spire

    D’un autre coté, Louise Michel au Panthéon serait un sacré pied de nez à Adolphe Thiers!
    L’anarchie n’est pas seulement une radicalité anti-étatiste, mais surtout une philosophie de la vie dont la plupart des principes sur le respect de la personne humaine sont admis aujourd’hui.
    Je suis d’accord avec vous pour dire que sa place n’est pas au panthéon, elle est déjà dans celui de nos coeurs, enfin dans le coeur de ceux pour qui les mots « Liberté, Egalité, Fraternité » demeurent un idéal à accomplir.

  4. dufour

    Toute action qui permet de faire avancer la cause est bonne, d’autant que cette femme au Panthéon pourra par sa présence continuer la lutte.
    L’anarchie c’est la gouvernance sans le pouvoir.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers