Et un budget pour Richard de Lyon

Pour son premier budget, Richard Brumm, Adjoint au FInances de Gérard Collomb, s'est sorti trés bien de l'exercice,de l'avis de la majorité municipale, de celui des observateurs extérieurs (Gérard Angel fut laudatif ce matin sur Radio Scoop) ou (mais en privé bien sûr) d'un certain nombre d'élus d'opposition.

Un budget (Présentation ici) ) raisonnable,au sein d'une des grandes villes de France où la fiscalité est la plus faible, dans une conjoncture où la dotation de l'Etat en euros constants baisse et où la crise incite à la prudence mais où les grands investissements nécessaires au futur d'une grande métropole ne sont pas oubliés.

On sait que majorité et opposition se comptent au moment du budget.L'opposition s'est donc exprimée, avec des arguments parfois surprenants.

Ainsi le seul des trois groupes comprenant des élus UDF-MODEM à siéger dans l'opposition, le groupe Lyon-Démocrate a suggéré que la ville creuse sa dette et emprunte…

Le porte-parole du groupe UMP/Millonistes, Michel Havard,  a lui été dans l'étrange puisqu'il a critiqué le fait que l'adjoint aux Finances de Gérard Collomb ne soit pas issu des rangs de la gauche, ce qui n'a pas grand-chose à voir avec le sujet du budget et qui aurait du au contraire le réjouir!

Autre bourde des sarkozystes, reprise par le Progrès sans vérification hélas:L'UMP a comparé les Budgets Primitifs 2008-2009 de la Ville de Lyon et a évoqué une hausse de 33 % de la fonction "Fêtes et cérémonies".La chose pourrait en effet être scandaleuse si elle était vraie.

Mais non.Michel Havard et les siens n'ont pas travaillé sérieusement sur le budget.Ainsi, les nouvelles règles comptables qu'ils ignorent visiblement ont amené une nouvelle ventilation des dépenses, avec la disparition de la ligne comptable "relations Internationales", dont les crédits sont allés se regrouper avec "fêtes et cérémonies". En réalité, les budgets consacrés aux "Fêtes et cérémonies" ont diminué de 2,7% tout comme l'ensemble des crédits "réception, communication, évènementiel et DRI".Il serait bon, pour un débat de qualité que certains travaillent parfois un peu leurs dossiers dans l'intérèt de tous.

4 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Jérôme Manin

    On touche les bas-fonds de la propagande auto-satisfaite. Il n’y a malheureusement rien à dire, on est sorti du rationnel et du réel.

  2. De base

    bof..j’ai pas encore lu, mais ce qui est certain c’est que le budget du grand lyon est certainement beaucoup plus important àmettre en oeuvre pour notre agglomération, il me semblerait en plus, de sources bien informées que rien ne soit prévu pour de futurs appels d’offres d’aménagement foncier pour nos entreprises: devons nous attendre qu’elles partent dans l’Ain sur la cotière, sur Genas ou encore sur le Nord isère?? c’est une question de fond …à suivre donc. Au fait y a t il quelque chose de prévue en matière de réduction de personnel??? il me semble qu’une augmentation de 4 % dans une période de déflation soit un peu lourde???J’aimerai relancer le débat de la fusion Lyon villeurbanne qui devrait permettre de supprimer ou de déployer environ 1000 fonctionnaires…et à rapprocher des doublons avec le Grand Lyon?

  3. Jean-Marie Fayette

    Pourvu que cet argent soit bien dépensé, et permette, au hasard, d’avoir des services de police efficaces, empêchant les soutiens de l’opposition municipale de se faire dérober leur blouson dans un bar du 5è arrondissement…

  4. Jérôme Manin

    @Jean-Marie
    Si la disparition d’un blouson est ce qu’il arrive de plus grave à la droite lyonnaise cette année, j’en serais le premier à me réjouir 🙂
    Pour ce qui est de la présentation du budget, comment laisser diffuser un tel aveu de nullité et de prétention ridiculement déplacée, Romain retourne-t-il sa veste en décrédibilisant le Grand Gérard ?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers