Pourquoi les terroristes seraient bien plus en sécurité sous un gouvernement Front National

AKM (Avtomat Kalashnikova) Kalashnikov assault rifleL’Europe est un moyen facile pour le Front National pour ne pas préciser son programme.

Pas besoin de mettre des chiffres sur un programme, pas besoin de dire comment trouver des ressources pour financer telle ou telle mesure (il est vrai que le FN propose rarement du concret) ou quelles actions mener, il suffirait simplement de sortir de l’Europe pour que tous les maux de la France soient résorbés. Y compris sur la sécurité.

On ne fera pas un chapitre sur le sujet mais il semble par exemple difficile de dire que l’on puisse vouloir renforcer la sûreté des français et sortir de la convention de Schengen modifiée par le traité de Lisbonne. Grâce à ce genre de dispositifs, il existe des procédures communes d’échange d’informations Elles sont certes critiquables, doivent aussi donner lieu à une sécurité importante en matière de garantie de droits des citoyens mais elles ont leur efficacité. De même la coopération entre les polices européennes, le travail en commun font partie des acquis de la politique de l’Europe. Et depuis 2002,  l’Office européen de police, Europol,  peut mener des enquêtes au sein de l’Union, en complément des polices nationales.

C’est ainsi que de nombreux criminels ont pu être interpellés.

En privant nos forces de l’ordre de l’acquis des institutions européennes, c’est un grand service que le Front National veut rendre au grand banditisme et aux réseaux terroristes du monde entier. Criminels du monde, membres d’organisations terroristes, bienvenus dans la France du Front National, vous ne serez pas inquiétés.

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Toutatis

    Vous faites quand même l’impasse sur une autre revendication du FN :le rétablissement des frontières physiques, avec douane, etc.. (enfin je pense que c’est dans leur programme, mais pour moi c’est ce que signifie l’abandon de Schengen). Cela pourrait même se faire sans porter atteinte à la coopération avec les autres polices.

    • Romain Blachier

      Je ne fait pas l’impasse ce n’est pas un billet sur l’ensemble du programme du fn mais sur ce que signifie les retraits que préconise le fn

  2. Cédric Pierre BELLIER

    Bonsoir Mr. Blachier

    Donc selon vous, quittez l’Europe signifierait obligatoirement couper les ponts avec d’une part les relais d’informations entre les polices des pays européens, et la police européenne?
    J’espère qu’il n’en serait pas de même avec nos relations commerciales… ou au moins qu’on nous coupe pas le téléphone avec nos voisins européens…

    La Commission Criminalité (CRIM) du Parlement européen, créée en mars 2012, et chargée de dresser un état des lieux des fléaux que sont le crime organisé, le blanchiment d’argent et la corruption au sein de l’Union européenne, a fournis quelques chiffres récemment sur ses travaux:

    – 3 600 groupes criminels internationaux ont été recensés.
    – Près de 880 000 personnes sont en situation d’esclavage, dont 270 000 sexuellement.

    Les revenus générés par ces groupes sont colossaux :

    – Commerce d’êtres humains : 25 milliards d’euros de bénéfice chaque année.
    – Commerce d’organes humains et d’animaux sauvages exotiques : 18 à 26 milliards d’euros.
    – Cybercriminalité : 290 milliards d’euros.
    – Avec 20 millions de faits de corruption recensés pour un préjudice estimé à 120 milliards d’euros, le territoire de l’Union est vérolée à tous les niveaux. »

    Et vous dites qu’en quittant l’Europe pour la France FN ces terroristes seraient plus en sécurité?
    Ils ont mieux à faire dans ce gigantesque paradis mafieux, à l’image de ce qu’est Bruxelles :
    un parlement européen, citoyen, plein de bonnes intentions, entouré par une masse de rapaces et de groupes d’intérêts corrupteurs… (ou lobbies, mais je préfère la traduction française, on fait mieux le rapprochement avec « conflit d’intérêt »)

    Ma source: http://www.egaliteetreconciliation.fr/L-effrayante-realite-de-l-Europe-du-crime-organise-20728.html

    Notez le plans de lutte proposé qui est un point positif en faveur de l’Europe, en espérant qu’il sera amené à se concrétiser.

    Cordialement

    • Romain Blachier

      Oui quitter Schengen et les dispositifs qui vont avec, en allant plus loin par exemple que l’Irlande pas dans Schengen mais qui participe au processus d’information, cela veut dire quitter les politiques de coopération en matière de sécurité qui en découlent . Logique non?

      Du coup assez logiquement cela laisse de la marge de manœuvre au terrorisme…

  3. Cédric Pierre BELLIER

    Oui c’est logique, mais vous faites de la sur-interprétation en anticipant les décisions du FN comme ça vous arrange là.

    De plus, l’Europe n’aurait aucun intérêt à laisser la France s’isoler sur ce plan, car si le grand banditisme venait à s’y développer fortement c’est aussi la sécurité de tous les européens qui serait remise en question, l’est de la France constituant la frontière avec la mégalopole européenne (incluant la région parisienne), centre des fluxs économiques de l’UE.

    • Romain Blachier

      Aucune sur-interprétation: le FN dit clairement qu’il veut sortir des traités de Schengen et Lisbonne.

      Quand au fait que l’Europe n’a aucun intérêt à laisser le grand banditisme se développer en France dans ce genre de cas, on est bien d’accord. LE Fn est irresponsable.

  4. Chorel Marc

    M Blachier,
    vous prenez vraiment vos concitoyens pour des attardés mentaux, ainsi vous confirmez que l’éducation nationale et les médias ne sont plus capable d’instruire.
    Votre petit billet si ridicule dans sa construction intellectuelle, plus centré sur l’incantation que sur une analyse honnête, ne devrait influencer personne, et c’est tant mieux , car moi je pense que mes compatriotes sont de moins en mois bernables par vos prêches.
    A vouloir faire croire qu’avant « votre Europe » , nous vivions dans des cavernes, avions une monnaie de singe, étions dans une nature agressive, des villes assassines avec des terroristes à chaque coin de rue, et que nous ne parlions pas mais grognions, vous démontrez que vous n’avez que peu d’estime pour votre propre ascendance. Je vous rappelle quand même que la sortie de Schengen et de Lisbonne ne nous ramènerait que dans les conditions nécessaire où nos parents ont créer votre employer Les fusées Arianes, le TGV, les centrales nucléaires, cinq ou six constructeurs automobiles, des mines , des usines, l’agro-alimentaire N° 1 au monde, une industrie de défense performantes, des avions dont Airbus,de grands scientifiques, la meilleure médecine du monde,de grands sportifs, intellectuels,
    et j’en passe et en oublie, mais les lecteurs suivants pourront agrémenter ma liste si courte.Et avant  » votre Europe » il y avait en France de braves gens qui travaillaient merveilleusement bien pour gagner correctement leur vie, contrairement à aujourd’hui.
    Pour vous remettre un peu la notion des réalités vous avez ceci.

    http://www.youtube.com/watch?v=UepY3presEU

    Je vous laisse à votre haine de vous, mais vais diffuser ce billet si conforme à vos dogmes socialistes.

    • Romain Blachier

      Même si on voit que vous évitez de répondre sur le terrorisme en évoquant des entreprises qui hélas sont menacées par la politique de votre parti mais qui ne sont pas évoquées dans mon billet, merci en tous cas de me proposer si gentiment de diffuser ma prose.

  5. Cédric Pierre BELLIER

    Quittons l’Europe, avec le FN, ou DLR, et nous aurons donc, selon vous, une explosion du banditisme et de l’insécurité en France.

    Permettez que je développe une argumentation basée sur notre conjoncture économique actuelle, qui va nous ramener à la sécurité.
    Admettons que nous restons dans l’Europe.
    L’UE est sous perfusion d’argent depuis la crise de 2008 (dette publique moy de l’UE en % du PIB/hab = 84%, en France 120%), comme les US (100%) et le Japon (250%). Si quiconque arrête cette perf, la FED, la banque centrale EU ou autre, ces pays coulent.

    Donc on fait tourner la planche à billet en injectant dans les marchés financiers de la « fausse » monnaie, ce qui fait grimper l’inflation.
    L’inflation créée dans ces pays aggrave un cercle vicieux qui touche leur conjoncture économique puisque les prix augmentent au rythme où la valeur de la monnaie baisse (valeur estimée par les marchés financiers attention!, nous serions déjà coulé autrement).

    Les sommes injectés dans les marchés sont astronomiques permettant de stabiliser les marchés et les font même croître alors que ces pays sont en récession économique grave.

    Si tout cet argent venait à sortir du circuit boursier suite à une nouvelle panique des marchés comme en 2008, l’euro, le dollars et le yen ne vaudront plus que le prix du papier, à recycler.

    Restons dans l’UE, et nous auront peut être droit à de nouvelles mesures de ponctions surprise des épargnants pour rembourser la dette, comme en Chypre, ce qui aggraverait les tensions au sein de l’UE.

    Pour conclure brièvement, et clairement sur la sécurité:
    Inflation / Mesure de remboursement de la dette par l’UE = Baisse du pouvoir d’achat / Faillites / Chômage = Augmentation des faits de violences, vols, braquages, suicides (etc)…
    Une éventuelle crise boursière et dépréciation de l’euro (désintégration de l’euro…) pourrait même mener à la guerre civile.

    Voir le cas de la Grèce pour exemple (prenez en compte que les données les + récentes de cet article date de 2011):
    http://www.latribune.fr/actualites/economie/union-europeenne/20130419trib000760540/suicides-criminalite-sante-l-austerite-engendre-un-drame-social-en-grece.html

    Cordialement

    • Romain Blachier

      Belle tentative de diversion mais nous parlerons de la planche à roulettes et à billet une autre fois (surtout que le programme du fn consiste justement à fabriquer de la monnaie sans valeurs).mon présent billet est sur le risque d’explosion du terrorisme que nous ferait courrir le fn.

  6. Cédric Pierre BELLIER

    Je ne suis pas vraiment du genre à faire dans la diversion.

    J’apporte d’autres pistes de réflexions et de contradictions à l’idée que vous exposez. C’est comme ça que j’alimente mes propres opinions.
    Je met en évidence le coté obscure de l’Europe pour mieux montrer que si nous la quittions les conséquences pourraient aussi avoir des effets bénéfiques sur le plan de la sécurité, France FN ou pas.
    Ma dernière réponse était peut-être maladroite, mais du « haut » de ma jeune expérience je vois bien que mes arguments tiennent la route concernant le sujet de votre billet.

    Surtout quand vous n’avez opposé dans celui-ci ainsi que dans toutes vos réponses qu’un seul argument (France FN supprime coopération avec polices européennes = explosion du terrorisme en France), prémonitoire et « procédant d’une paranoïa terrifiante », valant à lui seul la preuve ultime d’un futur chaos terroriste si le FN arrivait au pouvoir.

    Qui fait diversion?

    Cordialement

    PS: Je viens de voir votre tweet sur une candidate FN aux municipales à Houilles. Amusant.
    C’est « ma » ville, l’occasion pour moi de me motiver à m’intéresser de plus près aux prochaines élections municipales et aux idées des différents partis.

    • Romain Blachier

      Ben oui mais c’est un billet sur la sécurité et le FN en Europe. Normal que j’y parle surtout de la la sécurité et le FN en Europe. Si vous essayez sur le billet de ce jour sur le commerce made in Lyon de parler de salsifis aux Portugal ou de hockey sur gazon au Bangladesh, je vous ramènerais sur le commerce made in Lyon.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers