Simple constat

Qu'a-t-il reussi et que pouvait-il faire d'autre? La visite de Nicolas Sarkozy responsable en titre de l'UE a Moscou et en Géorgie n'a servi à rien.Les Russes ont enteriné de fait leur domination sur les territoires qu'ils contrôlent et les Georgiens se sentent un peu obligés de faire profil bas devant leur puissant voisin.

Moscou a démontré que économie de marché ou pas, hymne chanté avec les vieilles ou les anciennes paroles, faucille et marteau ou Tsar, le pays restait ce qu'il a toujours été: Une puissance avec des leaders autoritaires et qui demandent pas l'autorisation pour rentrer chez vous avec un flingue et tirer dans le tas.Ayant obtenu tout ce qu'ils souhaitaient en termes de prise de contrôle, ayant par là même expliqué à un peu toute la région qui était les patrons, ils auraient eu bien tort de ne pas signer le papier tendu par Nicolas Sarkozy…Aprés tout c'est actuellement le responsable de l'UE et l'Union est un bon client en gaz qui permet de s'acheter des trucs sympas comme le club de foot de Chelsea alors un petit geste commercial,un digo du patron gratuit aprés le repas, ça fait pas de mal et ça ruine pas la maison.Quand aux Géorgiens,cette nation qui a vu naitre Staline sait trop bien les rapports de force pour ne pas avoir conscience que dans la vie il y a ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent…et que la Russie a un gros flingue plein de balles.

 Sarkozy enfin.En tant que responsable de l'Union Européenne, il ne pouvait faire autrement que d'intervenir bien entendu, tout en sachant la faiblesse de l'Union en la matiére.Le Président français n'est d'ailleurs pas étranger à cette faiblesse de la politique étrangére de l'UE: En ne soutenant que trés discrétement le traité constitutionnel de 2005 ou en tirant la couverture sur sa personne et sur l'échelon national au détriment des actions europénnes comme par exemple dans l'affaire des infirmiéres buglares détenues en Lybie .

Nicolas Sarkozy fait partie, hélas de cette partie de la classe politique du continent qui est encore dans un schéma mental étroitement et égoistement hexagonal.Son entourage comporte peu de fédéralistes convaincus, à l'exception de Jouyet, heureusement en charge du dossier européen et d'un Barnier hélas Ministre de l'Agriculture, ce qui le place en porte-à-faux.Sans doute avec une Europe politique Sarkozy aurait-il pu faire plus que d'être un livreur de constat de situation.Sans doute un peu de volontarisme sur la question de la souveraineté de la Géorgie aurait été possible.Possible mais faisable? On ne sait pas.En tout cas le malaise est là.

Ce matin, pour essayer de faire croire que ce constat d'accident  est une victoire sarkozyenne et purement française (aprés on s'étonne que l'Europe soit faible) l'UMP envoie ses militants sur les forums internets pour imposer sa propre rélité des choses.Comme vous pouvez le constater en cliquant sur l'image ci-dessous tirée du site du Figaro, certains ne sont pas trés discrets dans leurs pseudos et on peut voir l'UMP des Yvelines dire qu'elle n'a pas l'habitude de dire du bien de Sarko et qu'elle n'a pas voté pour lui..Décidément la présence en ligne est un art qui n'est pas maitrisé par tout le monde.Remarquez une agence de communication lyonnaise faisait parfois la même bourde pendant les municipales… 

Sarko-fig

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. « Nicolas Sarkozy responsable en titre de l’UE ».
    Hein ????
    Sinon, oui ! On relance la machine à communication de l’UMP pour nous faire passer le Sarko pour le sauveur du monde.

  2. La com’ c’est extraordinaire comme c’est drôle quand c’est un fiasco !

  3. Claude Jeandel

    Je viens de lire attentivement ton billet sur le Caucase.
    Je constate, que tu partages à quelques nuances et phraséologie différente près, mon analyse de la situation et des rapports de force en présence.
    Je rappelle que la Géorgie prend la responsabilité de la situation par une mauvaise analyse stratégique et politique.Ceci d’autant qu’elle est le pays de Staline qui comme chacun sait n’agissait pas dans la dentelle.N’est pas « popeye » qui veut!!! Nul mieux que le Président géorgien, devrait savoir que pour affronter « l’ours russe », il faut manger du fer donc des épinards comme « popeye » pour se muscler les bras.
    Concernant l’Europe, tu commets la même erreur que la plupart de notre classe politique qui est celle de l’ambiguité et de la politique de l’autruche.
    Ambiguité, pourquoi?
    Lorsque tu dis dans ton billet que la souveraineté de la Géorgie doit être respectée, commençons déjà par balayer devant notre porte en gardant nous-mêmes notre propre souveraineté nationale.
    Et non de faire comme tes camarades socialistes ainsi qu’une grande partie de la droite ultra libérale et sarkozienne, et de transférer une grande partie des éléments de notre souveraineté à « un volapuk invertébré et sans âme » qui s’appelle l’Europe.
    Quant à la politique de l’autruche pratiquée par une grande partie de nos hommes politiques, elle est celle de vouloir ignorer l’expression du peuple français au travers des différents référendums sur l’Europe.
    De plus, la Russie a raison de ne pas faire confiance à Nicolas Sarkozy et son ministre des Affaires Etrangères dont je crois savoir tes sentiments vis à vis de lui, ainsi qu’à l’UE qui sont des atlantistes patentés et pro-américains.Ceci d’autant que la France a rejoint les structures militaires intégrées de l’OTAN. Cela enlève à la France la posssibilité d’avoir sa propre politique étrangère autonome, mais surtout une crédibilité dans les relations internationales,donc son prestige abaissé, son autorité morale dénaturée.

  4. Pas très attentifs dans les cellules UMP, jolie bourde en tout cas

  5. La Georgie après la Tchétchénie…
    Comment la bonne conscience ne se mobilise-t-elle pas comme pour le Tibet ?
    Que fait Robert Ménard, il est malade ?

  6. brigitte

    à lire en complément l’analyse de Pierre Kanuty, et celle d’Aiglon dit Daniel L

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers