libe-2005.jpg

Quand les relations de certains médias traditionnels avec les blogueurs me ramènent 10 ans en arrière

C’est un vieux débat que celui de la relation entre les blogs et la presse. Fut un temps entre, disons 2004 et 2009, où les blogueurs avaient un rôle particulier : la presse n’était pas encore réellement numérisée.

Pour lire des débats en ligne ou parfois de la retranscription live de l’acte, c’était souvent les blogueurs qu’il fallait lire. Je me rappelle par exemple que je sortais les résultats électoraux en live à Lyon. D’autres le faisaient depuis les qgs nationaux. Et c’était aussi de beaux lieux de débats, de discussions. Riches. Et intenses.

Depuis il y a les réseaux sociaux et la presse s’est numérisée

Depuis les journalistes des médias traditionnels et des pure players ont des blogs, réagissent en live eux aussi.

Depuis surtout il y a les réseaux sociaux. Plus rapides à utiliser. Sur lequel il y a plein de monde. Dans lequel on a moins besoin d’écrire.

Alors on annonce régulièrement la mort des blogs. Surtout dans la presse. Y compris parfois via des journalistes qui tiennent des blogs eux-même. Et y compris parfois pour que les blogueurs en parlent. Preuve que les blogs sont toujours et encore un bon vecteur de buzz.

Certes les commentaires se déroulent d’abord sur Facebook ou twitter. Mais les conversations qu’on y trouve commencent souvent à partir d’un article…ou d’un billet de blog.

Quand la presse française fait mal son travail de veille sur le numérique et la politique

Ce matin la presse française a découvert qu’une réunion de blogueurs avaient eu lieu en présence de DSK.  Une rencontre sans photo autorisée et dont nous n’avons pas le droit de parler avant qu’elle se déroule. Logique pour permettre que la rencontre se déroule sans se retrouver avec des dizaines de journalistes. Seule curiosité de la communication demandée: lors que le but d’une rencontre de blogueurs est généralement de communiquer, une part de l’entourage de DSK ne veut pas qu’on parle aux médias (ce que certains ont fait tout de même) . Mais on peut en parler sur nos blogs. Comprenne que pourra.

Cette rencontre, quelques blogueurs dont moi-même en avaient rendu compte il y a une semaine. Un événement peu repris…jusqu’à ce que tous les journalistes de France se rendent compte ce matin qu’elle avait eu lieu. France Info a annoncé ce matin qu’il donnait l’info en exclu..

Libération a enchainé et s’est fendu d’une brève ironique sur le fait que le résultat d’une réunion de blogueurs soit annoncée en premier sur un média traditionnel.

libe1

Sauf que si les journalistes n’avaient pas vu les billets de blogs qui parlaient de la rencontre, ils n’avaient pas échappé à nombre d’internautes.

@franceinfo « exclu » ? 😳 ça fait une semaine que cette info est sur les internets (cc @romainblachier)

— In Lyon We Trust (@InLyonWeTrust) 15 Septembre 2015

Des twittos, des blogueurs ont réagi. Rectifié le propos de Libé, dénié l’exclu de France Info. Remis au centre les blogueurs. Ils avaient lu, eux, ce que les journalistes qui affirmaient n’avaient pas vu.

Et Libé alors de corriger son billet. Mais au lieu de se demander comment un événement diffusé sur les réseaux sociaux et les blogs a pu leur échapper, ils ont,  une nouvelle fois choisi le mépris. Pensant que si ils ne lisaient pas les blogs alors personne ne les lisait.

libe2

Alors que Libération devrait être le journal des médias alternatifs et du numérique, il dénigre tout ce qui ne passe pas par les voies officielles journalistiques. Alors qu’il prétend parler pour défendre les plus démunis, il se moque, comme le souligne Seb, du fait que nous nous sommes réunis dans un bar populaire et pas au Carlton.

Alors qu’il devrait se remettre en question sur son travail de veille il s’enferme dans sa morgue.

dsk-pmu

J’ai l’impression d’être dix ans en arrière. Lorsque la presse, les médias traditionnels regardaient avec mépris et curiosité les blogueurs. Parce qu’à l’époque ils offraient du contenu qu’on ne trouvait pas ailleurs. Un contenu que beaucoup de journalistes nous ont demandé de relater.

2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Il y a plusieurs interprétations possibles :

    => Ils ont été vexés de ne pas avoir été conviés,
    => Ils ont été vexés de ne pas avoir scanné le sujet,
    => Ils ont laissé 8 jours passer, ce qui est juste un défaut d’attention,
    => Ils détestent la banlieue, ce que l’on peut voir dans l’utilisation du terme PMU,
    => Ils publient vite n’importe quoi car pour eux le web, c’est juste de la vitesse,
    => Ils méprisent le blogage et pensent vraiment que c’est mort.

  2. Sophie Lyon

    C’est le mépris habituel des médias nationaux, rien de bien « exclusif »
    Là, il s’agissait de DSK mais peu importe le sujet.
    Le battage en ce moment au sujet des migrants est du même ressort, soit on suit la ligne éditoriale, soit on est jeté aux chiens.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers