Quand l’UMP et le FN lyonnais proposent de récréer le 17 des PTT

ptt-telephone-grisL’UMP et le FN lyonnais nous réinventent le 17 des PTT version application, faute sans doute d’avoir proposé pour l’instant grand-chose en matière numérique.

Depuis le candidat du parti du clan Le Pen et celui de l’organisation présidée par Copé se bagarrent autour d’une chose: qui a le premier proposé de dépenser l’argent des contribuables pour faire une application de téléphone portable qui fait la même chose qu’appeler le 17?

L’idée, lancée au départ sans doute pour donner un vernis de modernité est du réchauffé et la proposition bien plus limitée que des outils existant déjà: On pourra citer l’application MYSOS, qui a déjà permis de sauver de nombreuses vies. Ou Panicguard. L’UMP et le FN réinventent en plus limité un outil qui existe déjà mais en plus limité et avec l’argent de l’impôt des lyonnais.

On ajoutera également que si la sécurité est fondamentale et que les outils numériques, si ils sont bien pensés, peuvent contribuer à celle-ci, il ne suffit pas de lancer une application pour que le résultat soit là.

Les policiers vous le diront. Sans dispositif spécifique pensée, ce que n’ont visiblement prévu ni le FN ni l’UMP, une telle application lancée ainsi contribue plutôt à désorganiser les forces de police en multipliant les faux appels.

Utiliser les nouvelles technologies pour renforcer la sécurité, permettre de contacter rapidement les forces de l’ordre oui. Je me suis d’ailleurs penché sur une solution sur la sécurité des commerces en utilisant l’innovation inspiré par la fédération du commerce du Jura. Proposer le 17 des PTT en 2014, fut-il dans un appstore, non.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers