entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

La chaine du vote utile en interne et externe à la présidentielle

Rose Quelques confrères (dont Juju, Disparitus, Yann, Dadavidov, Jean, Le Grumeau, Bembelly, Le Griffon, Ménilmuche, Slovar, Trublyonne, Romain le breton, Stef, Homer, Des fraises, Minijupe, MarcCyCee, Eric, Gabale, Dagrouik, Nicolas, Seb, Lolobobo, Melclalex, Cui cui, David, Olympe, Rimbus et 365mots) et moi-même, sommes invités par Antenne Relais à donner leurs avis à propos des primaires. La question est « que pensez-vous du "vote utile" au 1er tour, à la primaire PS pour commencer, puis à la présidentielle ? ».

Bien. Commençons donc par la désignation du ou de la candidat(e). Je n'ai, comme certains d'entre vous le savent, pas choisi mon ou ma champion(ne)aux primaires citoyennes (le nom officiel des primaires socialistes )… Les candidats du PS défendant en gros les mêmes orientations, il serait bon en effet que l'un ou l'une gagne largement. Après je peux comprendre que si un candidat ou une candidate soit radicalement différent dans son projet, on puisse vouloir peser sur les orientations de cette façon, par exemple en rééquilibrant vers le centre-gauche et Manuel Valls. Bref, le vote utile en interne a bien évidemment ses vertus puisqu'il amène à un large rassemblement mais bon, il y a une primaire dans lequel on a voulu se laisser le choix alors…

Ensuite sur le vote utile aux présidentielles, je ne me pose pas la question. Moi je vote socialiste, parce que c'est à mon sens utile dans tous les sens du terme. Pas uniquement dans le sens d'être les plus à même de gagner mais aussi parce que le projet me semble le plus à même d'une transformation plus juste et plus dynamique de notre société….

10 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Voilà une analyse qui me convient tout à fait…

  2. voter Valls, c’est un vote utile pour …l’ump. Il faudrait trouver un candidat réunissant deux conditions, une capacité à changer de politique, et une capacité à gagner les élections. En ce moment, les deux conditions sont réunies, il est « tendance » de dire que l’on veut payer plus d’impôts, du moins dans certains milieux. Pourquoi n’appellent-ils pas carrément à voter à gauche, ce ne serait de toute façon qu’appliquer les recommandations de la Cour des comptes et de Marini (commission des finances )

  3. romain blachier

    cool!

  4. romain blachier

    oh je ne sais pas pour Valls mais c’est tout de même pas le même que les thèses de l’ump, n’exagérons pas.
    Pour le reste tu as raison et tous les candidats cumulent les deux avantages et bien d’accord avec ton clin d’œil.

  5. Fred

    règle d’or, retraites, discours ultra sécuritaire… OK, il veut faire son Tony Blair (bon faudra lui expliquer que la France et le Royaume Uni c’est pas pareil) mais rien que si je prends tout ça moi je trouve que sa place à l’UMP sur le fond comme sur la forme (genre jeune lycanthrope rayant le parquet avec ses crocs) est tout à fait garantie… Besson en était plus loin que lui à la base.
    Pauvre Valls, quel manque de timing, juste au moment où même à la télé on voit des émissions qui posent la question d’une révolution… Peut-être même que quand il sera à nouveau dans le ton de l’époque on aura supprimé la Présidence de la République omnipotente, quel dommage pour lui. :-)))

  6. romain blachier

    fred, camarade communiste, Valls proche de l’ump tu y vas fort. Même si,en effet, comme l’ump et le pcf, il s’oppose à une législation plus permissive sur les drogues 😉

  7. Lyonnais aux US

    Desole de derailler ou de detourner le thread. Je voulais rentre hommage a Sarkozy pour avoir initie, defendu et mene a sa fin l’operation contre Kadhafi. J’ai attendu un thread un peu politique. Desole encore, mais c’est important de le dire et de le reconnaitre.

  8. romain blachier

    L’opération a été menée via un consensus national gauche/droite sur la question. D’ailleurs, si Nicolas Sarkozy s’est heureusement laissé convaincre et a créé l’opération, l’initiateur est BHL, connu pour ses opinions de gauche.

  9. Manu de Gennevilliers

    « BHL connu pour ses opinions de gauche ». Un vrai poême. Au-delà de l’amusement, si tu as quelques relations du côté de la Grande muette Romain, je te recommande vivement de les interroger sur les intérêts boursiers très concrets du portefeuille BHL en Libye. Le Canard Enchaîné il y a deux semaines en a glissé quelques allusions à mots couverts. Cela étant, il convient de remettre un peu les pieds sur terre.
    On n’a jamais vu un gouvernement engager le feu militaire à l’étranger sur la seule foi d’un publiciste. L’opération BHL n’est qu’une opération de com à destination de l’opinion publique pour légitimer une décision prise au préalable à l’Élysée. On sait à quel point Sarkozy cherchait tout à la fois à jouer au « présidentiable » au-dessus de la mêlée, mais surtout s’assurer une stature internationale et reprendre la main après le fiasco (euphémisme) de la diplomatie française en Tunisie puis en Egypte.
    Reste aujourd’hui à voir comment cela va évoluer. Les consultants extérieurs de la DGSE ne font pas mystère de leurs profondes inquiétudes sur le commandement militaire – réel – des rebelles libyens. Les livraisons d’armements lourds (missiles sol-air, notamment) qui ont « disparues » en mai et juin dans les mains de brigades sahéliennes spéciales sont-elles réellement fortuites ou bien ont-elles été sciemment organisées en compensation d’accords entre certaines hautes autorités françaises et un grand Etat maghrébin ? Sur le plan simplement politique, outre que l’essentiel de l’appareil d’Etat libyen est assez rapidement passé du côté des insurgés (faire du neuf avec du vieux), il n’est pas certain que – hormis son « guide » – l’administration de la nouvelle Libye diffère de l’ancienne. Ne serait-ce qu’à la simple échelle du respect des droits humains (ne parlons même pas de régime démocratique). Et compte tenu des forces nationales centrifuges provisoirement rassemblées pour le renversement de Kadhafi, on peut craindre une irakisation du pays avec force barbouzeries, attentats « jihadistes » et représailles « étatiques » liées à la redistribution de la rente pétrolière, des commissions et rétrocommissions afférentes, et au contrôle géopolitique de la bande sahélienne. On connaît les appétits franco-britannique, on subodore que Washington qui depuis plus de dix ans y livre des opérations de basse intensité ne voudra sans doute pas perdre les bénéfices acquis. Mais peut-on parier sur la placidité des Etats voisins, ou sur celle des grands acteurs qui bien qu’extérieurs à la région y entretiennent de solides intérêts concurrençant les vieilles allégeances ?
    Ah sinon, le vote utile, c’est bien sûr Aubry. L’un des adages de la Ve veut que pour accéder au 2e tour il faut d’abord gagner le 1er en rassemblant le plus largement son camp. Je ne vois pas qui d’autre qu’Aubry est capable de rassembler le plus largement le PS, mais aussi sur son aile droite, comme sur son aile gauche. Personnellement, je le disais déjà avant la mise hors jeu de DSK, je ne peux que persister aujourd’hui.

  10. « le vote utile en interne a bien évidemment ses vertus puisqu’il amène à un large rassemblement […] »
    Oui avec amplification au 2ème tour… Enfin le principal est d’aller voter!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers