entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Question de bain

Interrogation qui m'est venue tout à l'heure en regardant Dimanche Plus: Comment se fait-il que les précédents présidents, de De Gaulle à Chirac en passant par Mitterrand fassent des bains de foule enthousiastes et que sarko soit obligé d'être protégé du public par des CRS à chaque déplacement, de bloquer des villes entières pendant des heures et de virer les Préfets qui n'en feraient pas assez pour écarter la population ?

11 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Jérôme Manin

    Ne relisons pas le passé à la lueur de nos passions du moment. A part pour grimper la Roche de Solutré ou au salon de l’agriculture, où une fois par an les foules étaient très triées et les centaines de CRS en civil, il n’y a pas de changement réel dans les bains de foule des Présidents.
    Où il y a changement, c’est dans la haine suscitée par Sarkozy, et dans la course pour lui attribuer la paternité de tous les malheurs du monde, il est convenu et fort confortable de lui prêter la haine de la population comme la peur d’affronter celle-ci.
    Dommage encore une fois que l’on préfère la légende urbaine à la critique. Même à droite on préfère critiquer Sarkozy à des rumeurs people mélangeant tout qui ressemble trait pour trait à du populisme à la sauce FN.

  2. Jérôme Manin

    On pourrait faire un parallèle avec Archimède dans son bain et la poussée induite 🙂

  3. Chirac adore les bains de foule, mais la taille joue à mon avis ^^
    Pour Mitterand, j’ai pas lu qu’il aimait spécialement les bains de foule, et j’étais beaucoup trop petit pour m’en rappeler 🙁

  4. Farid

    Oui Jérôme, mais Archimède ne passait pas non plus le plus clair de son temps à péter dans l’eau juste pour faire des bulles ou pour que ça mousse un peu mieux !

  5. @jerome Manin
    C’est vrai qu’il ya un problème de Sarkozy avec le peuple, tout comme l’UMP également.
    Des exemples :
    à St Quentin, 4000 personnes dont le palais des expositions, 4000 policiers dehors. Il n’ y a que dans les régimes totalitaires qu’il y a autant de policiers que d’habitants pour les réunions publiques.
    A Caluire, l’UMP a organisé un débat sur la réforme des collectivités locales. Le problème c’est qu’il l semblait que ce devait être la possibilité à tout citoyen UMP et hors UMP de pouvoir dialoguer et poser des questions aux Elus ce qui en soi est une bonne chose. Or, la pratique fut totalement différente. Les 1000 personnes présentes étaient quasiment toutes des militants UMP et j’ai appris par des amis, qu’en fait la parole fut donnée uniquement à ceux qui avaient préalablement préparé leurs questions, filtrées avant l’arrivée à la tribune des élus présents. Ce fut la même méthode qu’appliquèrent les jeunes actifs au Ninkasi lors de la venue de Laurent Wauquiez, sous forme d’interviews micro -trottoirs et dont les questions-réponses ne faisaient aucun doute de l’origine au point que le ministre lui-même s’est offusqué publiquement de cette manière de faire.
    Voilà pourquoi, l’UMP et Sarkozy en tête se font chaque jour détester. Avec cette méthoide d’approche, d’une pseudo démocratie, de pseudo débats qui n’en sont pas, il ne faut pas s’étonner des résultats électoraux comme à Lyon, par exemple.
    Pourquoi : parce qu’avec de telles méthodes de communication fascisantes, faire croire à travers des médias de plus en plus à sa botte que le peuple est derrière lui est plus qu’un mensonge : cela s’appelle tout simplement de la forfaiture. De plus, lors qu’on centralise trop de pouvoirs sur soi-même, que l’on considère que ses propres ministres ne valent rien, pire les abandonne comme Valérie Pécresse sur la réforme des Universités, il ne peut qu’attiser la haine sur lui. Pour qu’une démocratie fonctionne, il faut que le peuple soit associé aux décisions qui le concerne, et non avec des CRS. Cela prend du temps certes mais c’est la condition « in abstracto, in concreto » pour qu’une décision et une action politique soit efficace et effective.
    Non, Jérôme, ton pote Sarkozy n’a pas la carrure d’un président de la République parce que nous avons à la tête de la France un homme qui méprise la culture française, qui ne connait le monde qu’à travers le coca-cola et la rolex. Il méprise l’Etat et ne gouverne qu’en fonction de son propre clan et non des intérêts de la France et des Français.
    Et pour finir, Jérôme, prends du recul car en politique il faut prendre du recul. Ce sonr des Français qui n’ont pas eu de recul qui ont donné les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain.
    Certes, NS n’est pas le Maréchal Pétain mais les méthodes sont les mêmes.
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  6. @Claude,
    Merci pour ce bel éclat de rire.. comparer le Président de la République à Pétain…il faillit oser, tu l’as fait sans retenue…
    Méthodes de communication fascisantes, forfaiture, mépris de la France… tout y est… rien ne manque !
    Simple rappel, on est en 2009!
    D’ailleurs, je suis né en 1970, l’année où disparaissait le Général de Gaulle, Il m’a marqué à plus d’un titre, (ceux qui me connaissent savent à quoi je fais référence…)mais là, cher Claude, ce n’est pas la mémoire du Général que tu défends mais l’idée que tu t’en fais et ça n’est manifestement pas la même chose…
    Mais bon change rien, c’est parfait

  7. Jérôme Manin

    Je suis avec Stéphane rassuré que le Gaullisme n’est pas moins un archaïsme que le Communisme… Plus on avance dans le temps plus les deux se ressemblent dans leur conservatisme de principes.

  8. Jérôme Manin

    @Claude
    C’est insupportable mais Pétain était acclamé à Lyon en 1940, ça rends les conservateur encore plus fou que la pleine lune, mais la place Bellecour était bondé et Lyon en liesse pour accueillir le Maréchal le 16 juin 1944…
    http://www.ina.fr/archivespourtous/index.php?vue=notice&from=fulltext&full=lyon&cs_page=1&cs_order=0&num_notice=11&total_notices=1045
    Allez un petit effort, si l’esprit de Pétain habite encore quelques politiques lyonnais, il n’est pas difficile de voir qui l’incarne avec majesté et ironie de l’Histoire avec l’appui de ceux qui se disent gaullistes…

  9. Jérôme Manin

    C’est malheureusement le nec plus ultra de la critique qui est lancé à l’adresse de Sarkozy…
    Dommage encore une fois…

  10. Philarete

    Mais c’est bien sûr, RB, Sarkozy préfère les bains de CRS aux bains de foule! C’est une passion qu’il a contractée lorsqu’il était ministre de l’Intérieur.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers