Quelle est la signification et le sens du Ramadan ?

Poster-ramadan1 Comme on peut le voir un peu partout et comme je l'ai écrit sur mon autre blog (ici et ici ), nous seront cette semaine en début de Ramadan 2010. Le début de la période de jeune se fera soit mercredi soit jeudi. La Mosquée de Lyon annoncera la date précise à 18h sur sa Web-TV.

Si le Ramadan en tant que coutume et pratique est assez connu, moins souvent expliquée est sa signification et le pourquoi du comment les musulmans jeûnent chaque année pendant une trentaine de jours.

Le Ramadan, comment ?

Le Ramadan fut prescrit par Muhammad (Plus connu sous le nom turc de Mahomet) lors de sa deuxième année à Médine.Auparavant Le premier jeune imposé par Mahomet fut celui d'une seule journée pour la fête juive de l'Achoura. Ce jeûne était calqué sur celui des israélites. Lorsque Muhammad se disputa avec les juifs, il institua le jeûne au mois de Ramadan et il le voulu plus sévère que le Carême des chrétiens. Le jeune, appelé « sawm » dans le Coran signifie l'abstinence. Au sens de la Loi musulmane, ce mot signifie le fait de s'abstenir de manger, boire ou avoir des relations sexuelles entre l'apparition de l'aube et le coucher du soleil, avec l'intention effective de jeûner. Une pratique religieuse plus intense est également demandée ainsi que de s'abstenir des conflits et de gérer plus utilement son temps.

Pourquoi le Ramadan ?

Il a pour but de libérer l'être humain des entraves de la dépendance matérielle, de la prison des habitudes, de la consommation aveugle, de la routine et du rendement. Par cela il renforce sa spiritualité et sa soumission à Dieu (Musulman veut dire celui qui est soumis-à Dieu-).Il s'agit en fait de vivifier sa spiritualité,  l'initiation à une véritable libération par le jeûne de l’âme, l'invitation à appréhender la présence divine par le jeûne du cœur. La solidarité manifestée à cette occasion est aussi un moyen pour la communauté des musulmans de se souder et de pratiquer l'aumône envers les plus démunis. Un exemple est la chorba du cœur à la Grande Mosquée de Lyon.

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Allons bon ! Je ne connaissais pas ton autre blog, je faiblis, moi… Bon, je vais lire la suite.

  2. J’ai lu. J’ai bien peur que la signification du Ramadan soit tout autre maintenant pour une grande partie des Musulmans (je parle de ceux que je connais, pas de la majorité !).

  3. Nicolas a raison, le Ramadan est devenu prétexte à des beuveries !

  4. hamissia

    @ des pas perdus
    Pour se purifier il est conseillé d’arrêter de boire 40 jours avant le Ramadan, alcool totalement prohibé pendant le Ramadan, même la nuit.
    @ Nicolas
    Beaucoup de Musulmans (?) faute d’éducation religieuse racontent n’importe quoi aux non Musulmans.Chacun y va de son amendement!
    @ Romain
    Merci de rappeler l’importance de la spiritualité pendant le Ramadan.

  5. Ménilmontant

    Moi aussi je découvre le blogue de l’élu. cela dit, vu que je n’habite pas à Lyon, ce n’est pas grave de le découvrir inopinément et tardivement.

  6. Briavel Gouëdic

    L’alcool est juste totalement interdit en islam, ramadan ou pas … 😉
    Ramadan Mubarak

  7. unouveaucompte

    l’alcool dans le Coran n’est pas interdit – il est interdit d’être en état d’ébriété –
    à 40 degrés la moindre boisson alcoolisée même avec l’habitude provoque une déshibinition, un comportement différent.. et ne permet pas de respecter les horaires de prière!
    bon le shit se cultive plus facilement que le houblon dans les pays arides!
    de plus, il est écrit qu’il faut préserver sa santé pour garder sa vigueur pour sa femme et sa famille (donc tabac, gras,… devraient être haram aussi!)
    sur le ramadan : je l’ai fait une fois j’ai grossi de 4 à 5 kilos tant on décale les habitudes alimentaires..

  8. Briavel Gouëdic

    Allez faire un tour avec une bouteille de bière en Arabie, vous verrez ce qu’il vous arrivera … 😉

  9. unouveaucompte

    ne pas confondre charia et musulman merci
    l’Inquisition s’est évanouie espérons
    ça change
    RYAD – Le roi Abdallah d’Arabie saoudite a ordonné jeudi que l’émission de « fatwas » (décrets religieux) soit réservée aux seuls membres du clergé nommés par lui.
    Cette mesure est la plus audacieuse à ce jour du monarque dans sa campagne pour organiser la vie religieuse du royaume wahhabite, qui abrite les lieux saints de l’islam de La Mecque et Médine.
    Sous l’effet de la modernisation du pays, le nombre de « fatwas » s’est multiplié ces dernières années de la part des oulémas et imams qui les diffusent par internet pour tenter de lutter contre ce qu’ils jugent comme une occidentalisation du royaume.
    Les désaccords entre modérés et conservateurs sont une source d’inquiétude pour les autorités saoudiennes, en quête d’unité religieuse face à la montée de l’activisme radical.
    La présence en Arabie saoudite des sanctuaires les plus révérés du monde musulman implique en outre que les « fatwas » saoudiennes sont souvent suivies dans d’autres pays.
    «Nous avons constaté des excès que nous ne pouvons tolérer, et notre devoir légal est de nous élever avec force et détermination pour protéger la religion, notre bien le plus cher», déclare Abdallah dans l’ordre royal adressé au Grand Moufti du royaume.
    «Nous vous demandons de réserver les fatwas aux membres de la Haute Autorité des docteurs de la foi et de conseiller ceux d’entre eux qui peuvent prétendre en émettre afin que nous puissions les y autoriser», ajoute-t-il.
    Cet ordre royal, dont des copies ont été envoyées aux ministères de l’Intérieur et de la Justice, ne précise pas comment les autorités prévoient d’empêcher la publication de « fatwas » par internet.
    L’ordre ne concerne pas les « fatwas » personnelles, qui correspondent à des demandes individuelles aux imams de la part de fidèles cherchant conseil sur des questions d’ordre privé.
    La Haute Autorité des docteurs de la foi est composée de vingt membres nommés par le roi. L’un d’entre eux a été révoqué l’an dernier par le souverain pour avoir critiqué l’ouverture de la première université mixte du pays.

  10. Michel B.

    Les chrétiens craignent que leur situation n’empire pendant le mois du Ramadan.
    * Prions pour les enfants d’Abdullah, qui sont toujours entre les mains d’Al-Shabaab, et pour la sécurité des chrétiens d’origine musulmane en Somalie, particulièrement pendant le Ramadan.
    D’après l’ONG « Portes Ouvertes ».
    Ramadan : effort spirituel ou violences ?

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers