Mauvaise direction

Morano et les réactionnaires entre eux

Mauvaise directionJ’écoutais ce matin avant d’aller au bureau un excellent débat sur France Culture. On posait une question simple, ce qui n’est pas toujours le cas sur cette antenne: qu’est-ce qui fait que l’immobilier en France est si cher? Qu’est-ce qui fait que du coup le pouvoir d’achat des ménages ou la compétitivité des entreprises en soit autant amputés?  Le podcast sur la crise du logement est écoutable ici. Et mon copain Seb Musset aborde souvent la chose sur son blog.

La question nous touche tous. A différents niveau.x Et a de multiples causes. Dans mon quartier, où, comme dans les autres grandes villes de France, le prix du mètre carré a fortement pris ces dernières décennies, on a décidé d’inclure 30% de logement sociaux et non plus 20% dans les nouvelles constructions pour continuer à avoir un quartier accessible à tous. Mais la question dépasse bien évidemment les compétences d’une collectivité locale. Les français ont une forte tendance à investir dans la pierre plutôt que dans l’économie active (je crois que c’est d’ailleurs avec Patrick Robin que nous en parlions il y a peu)et cela joue. Mais il y aussi un nombre de raisons incalculables et pas des plus faciles à gérer.

Les réactionnaires de tous bords prennent trop de place

Mais le sujet qui touchait les réseaux sociaux, ce matin et hier, c’était non pas cette question là. C’était le dérapage de Nadine Morano, son long récit d’une femme voilée et de son mari sur la plage. On va évacuer tout de suite: les réacs me fatiguent. Tous. J’en parlais il y peu en écrivant un manuel de survie à un diner chez un réac.

Ceux qui considèrent qu’une nana n’a pas le droit de se baigner ou d’être en maillot mais que les mecs oui (et même les nanas qui soutiennent ce fait). Qui pensent que certains ont plus de droits que certaines en usant d’un prétexte religieux quel qu’il soit. Et ceux qui considèrent que le plus grand combat des droits de l’homme, que le progressisme ultime,  c’est d’aller manifester pour voiler les filles sous des burqas comme on l’a vu il y a quelques années. Mais, outre le fait que ce couple n’avait strictement rien fait d’illégal ni imposé quoi que ce soit à Nadine Morano (étaient-ils ravis de l’avoir sur la plage de leur côté? pas sûr!) qu’ils n’ont nullement demandés à être impliqué dans cette histoire et que je ne connais pas leurs idées profondes, en démocratie on le droit d’exprimer une opinion, qu’elle puisse me plaire ou pas.J’ai par contre du mal à comprendre que Harlem Désir souscrive au propos de Morano, propos qui prend au-delà de la question homme/femme, des accents clairement discriminatoires contre les musulmans en général…

Me fatiguent aussi ceux qui comme Nadine Morano, alors qu’ils soutiennent toutes les injustices sociales du monde, vont manifester contre le droit de tous à se marier. Et me fatiguent aussi les élus qui, alors que notre pays subit une crise sans précédent, ne trouvent rien de mieux à faire que de douteux assemblages au sujet des musulmans et la France sur Facebook pour faire parler d’eux. Morano depuis des années, comme d’autres, essaie, comme le rappelle Eloooody de faire sa médiatisation sur l’Islam, faute d’avoir des idées pour parler d’autre chose.Et au lieu de la renvoyer dans ses délires réacs, son parti l’a fait élire députée européenne…Mais après tout, comme chez les réactionnaires d’en face, en démocratie on le droit d’exprimer une opinion, qu’elle puisse me plaire ou pas.

Ce qui m’ennuie c’est la caisse d’amplification qu’ont les réactionnaires de tous les bords qui se tirent les uns sur les autres. Au lieu d’en parler en long et en large (et j’en prends ma part de responsabilité modeste en écrivant ce billet) si on les laissait entre eux se disputer sur leurs délires voile, pas voile, identité française etc… Et qu’on reparlait de cette histoire de logement qui elle pour le coup nous touche tous…

3 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Me sentir en symbiose quand tu écris « J’ai par contre du mal à comprendre que Harlem Désir souscrive au propos de Morano, propos qui prend au-delà de la question homme/femme, des accents clairement discriminatoires contre les musulmans en génércommentaires

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers