rhoneexpress-photo

L’absurdité du Rhônexpress

C’est une nouvelle fois une alternative bon marché pour se rendre à l’aéroport de Lyon qui a été tuée par les exploitants du coûteux Rhônexpress qui relie Lyon à son aéroport. Les bus TCL qui permettaient de payer un simple ticket à 1,80 euro pour se rendre à Saint-Exupéry vont être supprimés à la demande des exploitants de la navette, qui coûte, elle 15,80 euros… Tout comme d’autres initiatives comme la solution bon marché Naveco avaient déjà été combattues auparavant par Rhônexpress. Une mesure qui a entrainé protestations et pétitions sur les réseaux sociaux par des usagers exaspérés.Dès le 4 janvier les deux lignes de bus TCL (29 et 30) qui désservaient l’aéroport ne fonctionneront donc plus. Ces lignes étaient peu pratiques à utiliser mais constituaient pourtant une alternative bon marché.

L’encombrant contrat Rhônexpres du conseil général du Rhône

C’est un contrat extrêmement lourd que le conseil général du Rhône a laissé en héritage au Sytral et à la Métropole de Lyon : celui du Rhônexpress. Cette navette hors de prix qui relie Lyon à l’Aéroport de Saint-Exupéry est battue seulement dans son prix prohibitif par Londres. Nous avons donc l’un des tarifs de desserte les plus chers d’Europe.
  A Toulouse c’est un simple ticket de tram qui permet de sortir de l’aéroport. A Madrid il suffit de prendre le métro. A Lisbonne, c’est un bus ordinaire à prix classique. A Nice, si des navettes à tarif spécial existent, il y a aussi la possibilité de prendre les transports en commun à tarif de base. A Paris, c’est le RER B vous permet d’aller décoller sans trop vous ruiner. Lyon est plutôt une exception qu’une règle.

La solution précédant le Rhônexpress, le Satobus, avait le mérite de desservir plus de zones de la ville. Comme par exemple la place Jean Macé. L’aller coûtait  8,5 euro. Presque deux moins cher qu’actuellement.  Même Satobus était certes un peu moins confortable et moins rapide que la solution actuel.

Le conseil général, et sa majorité UDI-UMP de l’époque autour de Michel Mercier, mais aussi une part de son opposition, ont à l’époque validé un contrat très emprisonnant pour la collectivité.

La concession est dévolue au groupe Veolia, qui l’exploite via sa filiale CFTA. L’équipement a été financé par le département, sans que l’entreprise exploitante y mette un euro. Au vu de ce qui a signé à l’époque, racheter le contrat par le SYTRAL, la société mixte des transports en commun du Grand Lyon, qui a récupéré le bébé après la création de la Métropole, coûterait des sommes monstrueuses. C’est donc à des tarifs exorbitants que sont soumis nombre de voyageurs, souvent de la frange des plus modestes des usagers de l’aéroport, utilisateurs de vols low-cost. Et ceci pour des années puisque l’exploitation est prévue pour 30 ans. Merci le conseil général…

Des alternatives moins chères combattues vigoureusement par Rhônexpress

Il existe certes des alternatives au Rhônexpress. Mais elles sont soit très coûteuses, soit sont régulièrement prises à partie juridiquement ou financièrement par la société concurrente.
C’est à désespérer.

Et ne comptez pas, petits malins que vous êtes, utiliser le train pour vous rendre à l’Aéroport. Certes il existe une gare ferroviaire à Saint-Exupéry. Mais elle n’est reliée à aucune gare lyonnaise. Aucune. Le seul moyen d’aller en train  à l’aéroport depuis La Part-Dieu, c’est de se rendre à Marne-la-Vallée puis de reprendre le TGV en direction de la gare ferroviaire de Saint-Exupéry. Il est par contre possible de se rendre directement de Part-Dieu à l’aéroport de…Paris (Roissy-Charles de Gaulle). Abracadabrant non ? Surtout au moment où l’on vous parle de choc de simplification.

Et si le SYTRAL n’a pas les moyens de racheter la concession, l’aéroport de Lyon et la CCI s’impliquent trop peu dans cette question : n’est pas normal que celle-ci, bénéficiaire de taxes d’aéroport et principale institution concernée, reste autant en retrait sur la question de la gestion de cet équipement.

Reste que les pétitionnaires d’internet ont raison : il y a un vrai besoin d’un transport moins onéreux dans une Métropole qui mise beaucoup sur son attractivité internationale.

38 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Christophe

    Tout à fait d’accord avec toi Romain.
    Petites précisions :

    à la différence de Lyon, à Londres (heathrow), on a le choix prendre autre chose que l’express pour moins cher…

    à Lisbonne, non seulement on peut prendre le bus, mais on peut aussi prendre le métro (le truc c’est que l’aéroport est relativement proche du centre-ville).

    En fait, je serai encore plus sarcastique que toi, car je ne suis jamais tombé sur aussi cher sans autres alternatives dans ma longue expériences des aéroports (incluant l’Amérique du nord…).

  2. Marie Paule

    Comme quoi les Uber ont raison…

    • francois

      d’autant plus qu’a la base si le tram est aussi cher, c’est dut a la pression du lobby des taxis….

  3. Caro

    Idem que Christophe : pour Londres il y a le gatwick express ou le Heathrow express mais il y a des alternatives : Metro pour Heathrow, train normal pour gatwick. A des prix plus raisonnables…

    • Clem

      Je me souviens qu’ Athènes, on prend le métro « normal » mais les stations reliant l’ aéroport au centre ville on un tarif majoré a 9 euros si j’me trompe pas.

  4. Chemtob

    A Paris c’est le RER B, à Lyon Rhône Express, bienvenu en France.
    Que Mercier et sa clique rendent des comptes aux contribuables qui assurent une jolie rente de situation à Trandev (Ex Veolia Transport dirigé à l’époque par Henri Proglio, ami de Nicolas qui nomma Mercier à la Justice)

  5. victor

    bravo ROMAIN
    BIEN CLAIRE TES EXPLICATION POUR L’HOMME LAMBDA
    merci bon courage et des bonnes fetes de fin d’annee

  6. jerem

    A madrid, il y a une taxe aeroport de 5€ pour sortir (et une autre pour entrer) à l’aéroport.
    Mais cela reste compréhensible et accessible !

  7. Antoine

    Vous êtes sûr que c’est l’exploitant (CFTA) et non le concessionnaire qui est à l’origine de la suppression de la ligne de bus 30?
    Malheureusement pour eux, ce sont les conducteurs et agents de bord dans le rhonexpress qui vont se faire insulter en janvier à cause de cette décision.

    • Ben bien evidemment que c’est cfta. C’est eux sui ont capacité à agir

  8. Olive

    Plus qu une alternative, le co voit, ca marche bien surtout avec le personnel de l aeroport habitant la metropole.

  9. Beauchêne

    Cette décision de concession du CG du Rhône ne serait-elle pas attaquable, comme l’arbitrage en faveur de Tapie ? Si on veut que cesse ces petits arrangements entre amis, il faut attaquer systématiquement ces décisions honteuses !

    • Bailly

      Je crois que la faille est de ce coté là : comment une collectivité locale a-t-elle pu instituer (ou au moins accepter) un monopole de services de transport. Est-ce conforme au droit européen de la concurrence ?

  10. non

    Mais où est donc passé Goairport ?

    On se demande.

  11. Quenelle

    Rhône express le fouet !!!

  12. Marius

    Effectivement un peu coûteux mais confortable propre et relativement rapide. Pour le RER et Orly Rail on est autour de 15€ (13.50€+1.70€ env.).
    Pour Toulouse il faut 1 heure et un transfert a mi distance pour relier le centre…trop lent.Vive UBER !

  13. Clémence

    Au Luxembourg on peut prendre le bus pour 2€ et relier la gare…..

  14. A. Nonyme

    Pour info, la gare TGV de Lyon St Exupéry est aussi desservie par des trajets Paris Gare de Lyon – Grenoble quotidiens

  15. Flo

    CA pénalise encore ceux qui n’ont pas les moyens de payer….pour aller à Paris, j’ai pris le bus 29 départ de Genas, limite Chassieu, au tarif de 2€. Ensuite le Ouigo de St exupery, aller/retour 45€, ensuite Marne la Vallée Paris 15€ À/R, et bien si il faut rajouter le Rhone express plus bus pour aller chez moi, la prochaine fois j’irai en Co voiturage! Mais tout de même politique de M…. Colomb de Gauche? Ce gouvernement de gauche? Vous plaignez pas les gars là prochaines fois on votera à droite! 1 CA ne changera rien! 2 à cause de vous on y sera bien obligé pour éviter le pire! Vous me dégoûtez…,

    • R

      C’est la droite qui a fait ce contrat, pas collomb

    • C’est un contrat issu du conseil général du Rhone à majorité udi/ump. Pas de Collomb.

      • buenaventura

        pourquoi keolis n’attaque pas en justice devant la cour eurpéenne pour entrave a la concurrence;
        abus de position dominante et pkoi les élus de « gauche  » ne le font ils pas
        merci

        • usager

          bonjour

          ils ne le font pas parce que le contrat est hélas légal.

          Mais si vous pensez le contraire, vous avez toute latitude en tant qu’usager pour aller en justice. Vous avez besoin de l’adresse d’un avocat ?

        • Le sytral a consulté plusieurs cabinets d’avocats. Le contrat est légal hélas. Après comme le dit « usager », en tant qu’usager vous avez le droit vous aussi d’ester en justice.

  16. Alexis

    Précision 1: le Satobus n’était pas moins rapide. Contrairement au RhônExpress Lui au moins déposait véritablement au hall principal. Il faut rajouter 10 min à pieds depuis le RhônExpress pour atteindre le même point !

    Précision 2: A Madrid Barajas T1, T2 et T3 et T4 on peut y accéder certes, en métro, avec un petit supplément de 3€ de mémoire, mais aussi en bus de ville avc un ticket simple !
    On peut même arriver à pied ou en vélo au 3 premiers terminaux depuis le village de Barajas.

  17. Pierre C

    Je me souviens lors de l’inauguration, j’avais déjà dit que le prix était hors de prix. Un agent à bord m’avait confirmé que Veolia attendait de voir s’il atteignait leur objectif de volume de passagers transportés la première année pour réévaluer éventuellement à la baisse le prix du trajet. Ils ont atteint leur objectif annuel en 9 mois ! Bien entendu, les prix n’ont fait qu’augmenter depuis… Je ne comprends pas que Bruxelles, et maintenant Macron avec ses bus, ne puissent pas contrer cette situation abbérante de monopole abusif..

  18. Piper

    Lyon n’est pas malheureusement la plus cher ! Â Stockholm le Arlanda Express qui relie l’aéroport a la gare centrale est 2 fois plus chèr ! 299 sek (33€ l »aller simple !), mais il est vrai qu’il y a des alternatives autocar privé 2 ou 3 compagnies aux tarifs très compétitifs et meilleurs marchés. Seule incertitude, le train comme le tram c’est plus rapide et sans crainte d’embouteillage. Alors au lieu de se plaindre qu’il n’y ait pas de ligne de transport public, ce qui a un coût pour la collectivité, pourquoi ne pas demander la création de transport autocar privé ! Avec la loi Macron, ca doit être possible, car on va bien de Lyon â Strasbourg pour 5€ désormais ! Derniere chose, n’ayez pas cette image misérabiliste des utilisateurs des vols low cost qui voyagent fréquemment pour leur seuls loisirs et donc qu’ils en ont les moyens alors même qu’ils contribuent à polluer la planète ! Je sais., j’en fais parti !! Et l’argent économiser sur la navette, on le dépense dans des achats â l’aéroport ou ds l’avion ! Bref votre « coup de gueule » est une affaire de « bobo » privilégié !

    • Je ne comprend pas trop ce que défendre les usagers les plus modestes du Rhonexpress vient à voir avec une histoire de bobo privilégié? A moins d’un besoin de placer une attaque un peu gratuite à la fin ?

      Oui il y a des gens de toutes catégories sociales qui utilisent des low-cost, la phrase que vous visez ne dit pas le contraire. Elle dit simplement que les moins privilégiés prennent plus souvent les low-cost. Ce qui est assez différent.

  19. Hub

    Merci pour cet article
    Vous oubliez peut-être de rajouter que la navette n amené même pas en centre ville mais a part dieu. Avec des valises presqu’île est encore loin..
    Du coup bcp préfèrent prendre leur voiture et,payer le parking de l, aeroport.
    A l heure de la cop 21, voilà.un beau bilan carbone…

  20. PETIOT Rémy

    Curieux cette mise en service subite de lignes TCL pour St-Ex alors que le Sytral ne devait pas ignorer les raisons pour lesquelles elles sont tout aussi vite supprimées (l’exclusivité de la desserte de St-Ex). ll est inadmissible que tous les citoyens, notamment ceux qui travaillent à St-Ex (et qui n’ont pas de notes de frais remboursées!) ne puissent accéder au prix TCL à St-Ex.

    Cette concession Rhône-Express n’en finira pas de coûter très cher aux contribuables avec les problèmes de charge de la ligne T3. J’avais demandé à la Région, il y a bien longtemps, que St-Ex et sa gare soit reliés directement à la Part-Dieu par la ligne VF Lyon Grenoble (un virage à ST-Fons à conforter et une virgule à Grenay à créer) puisque la 3ème voie entre St-Fons et Grenay est prévue depuis longtemps (1906 !!!) et que tout le monde la reconnait indispensable.

    La réponse de monsieur SOULAGE a été de dire que la solution Nord était envisagée par le Département avec des aides de la Région (Rhône-Express) et que la solution Sud, certes très pertinente, devait être, le cas échéant, envisagée par l’Etat.

    Bien dommage tout ça.. Qui donc a laissé ces très grosses casseroles ?? un ancien ministre de la justice ???? les groupes politiques de l’ancien conseil général n’ont jamais protesté contre toutes les absurdités commises. Et la métropole a avalé sans sourciller les pétards à retardement.

  21. Oui, l’opération Rhonexpress n’a pas été bien gérée. Ni par la majorité UMP/UDI dirigée par Michel Mercier, ni par l’opposition, dont le chef de l’époque était Bernard Rivalta, qui était en même temps président du Sytral, et qui était partie prenante active du projet
    Ce n’est hélas pas le seul dossier de l’ex Conseil Général qui est critiquable : je cite, mais ce n’est pas exhaustif : la gestion de la construction du Musée des Confluences, la gestion de la dette (avec la palme d’or des départements français pour les emprunts toxiques), la garantie de 40 millions accordée à l’OL pour un deuxième grand stade, inutile, dans notre agglomération, certaines lignes des « Cars du Rhône » fonctionnant quasiment à vide depuis des années etc.
    Pour revenir à Rhonexpress, vous êtes vous interrogé sur le fonctionnement futur de la ligne quand il y aura un grand match au stade de Décines ? En tant que Président de l’association Déplacements Citoyens, j’ai quelques idées sur la question.

  22. En tout cas à Genas et dans la commune de la CCEL, ça fait beaucoup de vagues. Inauguration à grand coup de communication des nouvelles lignes il y a quelques mois encore ; vote de l’arrêt des lignes par le maire de Genas lui même, en tant que Vice Président du SYTRAL ; maire désavoué par voix de Presse par le président de la CCEL dans la foulée… mais surtout, surtout des habitants qui ne comprennent plus rien, et qui ont l’impression qu’ils sont les dindons de la farce. Encore merci pour votre article très informatif et interactif que l’on partage sur notre page facebook. En espérant que cette mobilisation devant l’absurde réussisse à faire bouger les lignes.

  23. cedric

    merci romain, un élu qui a le langage franc, c’est rare. Le rhône express est une escroquerie mal caché et une honte. Lyon madrid me revient 49 euros aller retour et je dois payer 25,90 pour faire part dieu jusqu’à l’aéroport….. Et que dire des bénéfices (nets) du rhone express…..

    Même leur site est déplorable, je viens d’acheter un billet et ma carte à été refusé à deux reprise…je viens d em’apercevoir que lors de l’achet ( dernière page), le site n’est même pas sécurisé ( aucun cryptage https, ou alors le site s’est fait hacké)

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers