entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Road to Reims III

Hello

Troisième jour de jeu et justement trois candidats en lice désormais après une nuit difficile:Royal mais aussi Hamon et puis depuis 9H30 Aubry.

11h25: Peillon trés bon, de l'aveu général.Trés remonté contre ceux qui ne voulaient pas faire d'alliances à cause de questions de personnes et qui ont peur de changer le ps.Bon discours d'Aubry (qui écrasa une araignée au pupitre) et qui affirma que jamais la motion E (Collomb) n'avait fait des questions de personne au préalable.Au moins une qui l'a admis!Elle aborda ensuite le fait qu'elle avait tenté cette nuit de faire une candidature commune autour d'un texte autour de sa motion, de celle de Delanoe et de Hamon.Si, sur le fond,les accords furent pas très compliqués à trouver, le choix du candidat unique fut visiblement malaisé.Bon discours de patronne en tous cas.Hamon, très solennel et cherhcant le moindre point de clivage mais pour l'instant pas génial (enfin pour un Hamon, d'habitude un des meilleurs orateurs du PS), même si il s'améliore en parlant de son parcours, et un peu creux.Des traits un peu tirés, d'un peu partout.La nuit a été longue et tendue.

Les amis de Delanoe ne présentent personne, ne donnent pas vraiment de consignes.Trés jospinistes, trés "on vient pas me chercher alors je boude" au bout de cette longue nuit.

Retour rapide sur la nuit Commencée avec le texte de la motion E, auquel il appartenait selon les usages de proposer un rassemblement, la discussion a tourné court.En effet aucun amendement n'a été proposée par les autres motions pour se rassembler.Par la suite Aubry tenta bien une synthèse avec Delanoe et Hamon mais ne peut s'entendre sur un candidat, Aubry n'arrivant pas à trouver un point d'accord, tentant les choses jusqu'au matin avant d'annoncer sa candidature en réunion de motion.

11h37:Une Ségolène moins provoc, plus habitée par la fonction qu'hier prend la parole.Trés classique pour l'instant.Contrepoint d'hier? Elle se positionne sur la question des mouvements sociaux, dans un discours marqué à gauche de Première Secrétaire.Sinon on est toujours sans nouvelles du fameux texte qui aurait été élaboré entre les motions Aubry, Hamon et Delanoe puis abandonné…Fin d'un discours applaudi chaleureusement.

12h03:Engueulades dans les couloirs entre quelques partisans d'Hamon et d'Aubry.Jusqu'à presque 9h du matin on a failli avoir un duel Hamon/Royal…Les choses ont bloqué sur la volonté d'Aubry de tenter de travailler avec Delanoe, la répartition des places aussi alors que la Maire de Lille semblait vouloir laisser la place de candidat à Hamon…

12h17:conf de presse d'Aubry.Veut faire une direction collégiale sans Ségolène et ses proches.

12h25:Je remet une vlaise à Sylvain Auvray.Nul billets dedans ni non plus de photos de Perben (vous savez, celles discrétement enlevées du site du député UMP Havard, qui n'a visiblement jamais connu cette personne depuis la défaite de la droite aux municipales) mais son bagage vide oublié, le pauvre ayant récupéré ses affaires en vrac.Textos de copains, PS, Modem ou non encartés:Alors bien ce congrès ? Les salles se vident.Il est temps de penser au retour.

12 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Yann Le Bihan

    Aubry. Simplement, il faudra bien l’aiguillonner pour qu’elle ne se laisse pas aller à quelques travers – beaucoup moins graves, de toute façon, que ceux de Royal.
    Royal vient de le démontrer : elle ne sait pas tenir parole, n’a pas de talent pour rassembler, et vire à toute allure à un comportement de plus en plus inquiétant de leader sectaire qui assène la « Vérité Qui Dérange » avec des tartines de pathos, au lieu d’exprimer simplement une opinion en misant sur l’intelligence de ses interlocuteurs.
    On peut s’attendre à n’importe quoi de sa part, et j’estime de notre devoir d’aider le PS à en finir définitivement avec cette aventure qui n’a que trop duré.
    Je suis convaincu que les électeurs de Hamon comprendront où est l’intérêt général.

  2. jerome manin

    Ségolène Royal (notre Sarah Palin) : Secrétaire général de l’Alaska politique.
    Des terres immenses et inhospitalières, un climat froid et plus de pétrole que d’idées.

  3. Henri

    Nouveau proverbe on ne fait pas faire de synthèse à des éléphants qui ne veulent pas s’entendre… Le plus décevant est le maire de Paris, il était en position centrale pour faire une majorité soit avec Royale soit avec Aubry en ne choisissant pas il va rendre le parti bordélique. Espérons que la devise fluctuat nec mergitur ne s’applique pas qu’a la capitale coloniale. En tout cas si gouverner c’est choisir Delanoé n’a pas démontrer ses qualités d’homme d’Etat sur ce coup.

  4. jerome manin

    @Henri
    Je trouve que dans ce vaudeville, Delanoë est le seul a avoir adopté une attitude digne d’un homme qui fait passer l’intelligence avant ses névroses personnelles.

  5. Henri, sentence facile et pas tres appropriée à la réserve salutaire de Bertrand de ne pas vouloir prendre part au pujilat. N’ayez pa d’inquiètude , nous prendrons part au vote et indiquerons et les uns et les autres le moment venu notre choix! Merci à romain pour m’avoir fait partagé ce Week end, Bon retour!
    Gilles

  6. jbdivry

    ne crie pas victoire camarade, on s’est plantés, avoues-le.

  7. jean marie

    Yann Le Bihan et jérome manin, sont pas terribles vos posts, j’espère que vous n’êtes pas encartés au PS sinon ça veut dire qu’il va falloir vous renvoyer à l’école des idées.

  8. Laurent

    Romain, juste pour te dire qu’il y 14 fautes dans cet article : fautes de frappe, d’orthographe, de grammaire, sans compter le vocabulaire « malaisé » ! Fais gaffe, ça fait un peu torchon et ça ne donne pas envie de revenir !!

  9. @Laurent:Merci d’avoir pris le temps de compter scrupuleusement chaque faute en ce dimanche.Simplement le liveblogging en quasi-direct n’est pas une rédaction soignée mais des mots jettés sur l’instant, vite, sans relecture, avec une connection qui plante et non un billet soigné et relu mais plus un flot d’infos.A bientôt.

  10. Yann Le Bihan

    @jean marie : mais encore ? allez-y : argumentez, qu’on voie un peu ce qui vous confère tant d’assurance.

  11. jerome manin

    @jean marie
    En nous mettant dans le même sac Yann et moi vous vexez les deux. hihihi

  12. Yann Le Bihan

    @jerome manin : laisse tomber, il est parti… il y a école, aujourd’hui.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers