Rugby et Tour de France

(partie rugby de l'article également lisible sur Lyon Sports)

Ballon-rugby-angleterre Le LOU-Rugby refera-t-il la même fin de saison régulière que l'année passée ? Après un hiver de mauvaise composition, les hommes en rouge et noir avaient terrassé tous leurs adversaires, en passant notamment par une homérique victoire à Béziers. L'histoire s'est répétée samedi, avec un écart encore plus sensible que l'an passé puisque les lyonnais ont remporté dans une orgie d'essais (10 au total) par 56 à 17 le combat face aux Biterrois, empochant un bonus offensif précieux pour pouvoir encore prétendre aux demies-finales.

Le jeune buteur Romain Loursac, avec 21 points, confirme tout le bien qu'on a pu penser de lui lors de l'affrontement avec les jaunes de La Rochelle le week-end passé. L'équipe, quand à elle, semble avoir définitivement abandonné son tabou vis à vis de la ligne d'essais. La bonne série se confirmera-t-elle ? Dimanche prochain, c'est le derby contre Grenoble à Vuillermet à 15H15, devant les caméras de Sport +. Prenez vos billets ! Les bleus Isérois ont de leur côté conforté leur classement en s'imposant face à La Rochelle, décidément peu heureuse ces temps-ci avec les rhonalpins. Quoi qu'il en soit, la Pro D2 reste d'une grande stabilité dans le classement général puisque la seule évolution concerne Agen qui passe troisième au détriment d'Oyonnax, défait 30 à 13 par Albi.

Autre écart sensible, celui entre l'Equipe de France et l'Angleterre. Nos bleus ont définitivement perdu le très mince espoir qu'ils avaient de gagner le tournoi des 6 nations. Celui-ci était de toute façon plus qu'hypothétique, exigeant de fortes victoires de leur part et de monstrueuses défaites des Irlandais et des Gallois.
 Il faut ajouter hélas que cette perte s'est déroulée dans des conditions proprement indignes pour le rugby français, mené 29 à 0 à la pause. On a cru un moment qu'un record vieux de 98 ans n'allait pas passer le siècle: celui de la plus large défaite de la France face aux XV de la rose (37-0) en 1911. Des en-avants indignes de joueurs de fédérale 2, des espaces grands comme la rue de la République laissés à l'adversaire, des pertes de ballon à foison, tel est l'inqualifiable spectacle que nous ont offerts nos joueurs.  Dés la 2e minute la messe commençait  avec un essai de Cueto suivi un quart d'heure plus tard par Flood. Dés lors c'est une avalanche qui s'est abattue sur des tricolores complétement dépassés. Si la seconde mi-temps fut moins infamante, l'addition a la sortie est salée (34 à 10) et les interrogations nombreuses sur la raison de cet écart de niveau montré en ce dimanche après-midi.

Pierre_C Autre sport, la marche à pieds: Comme promis à Jérôme Manin, mon troll officiel, je relaie l'information, dont l'aspect 2.0 et l'humanité m'enchantent :

Pierre Cardonnel effectue un tour de France à pieds avec l'appui de la communauté Facebook.

Il n'a pas de cause à défendre, rien à prouver.. il voyage autrement et va vérifier si cette communauté internet dont on parle tant existe, si elle à une réalité amicale et humaine.
Pierre Cardonnel sera de passage à Lyon lundi 23 mars.Nous souhaitons lui réserver un accueil chaleureux.
Son voyage trouve du sens et de l'humanité dans l'accueil, soyons le plus nombreux possible à saluer le voyageur et à faire connaître son aventure.
Témoignez-lui votre intérêt sur Facebook et/ou passez à la petite fête que nous allons lui organiser le 23 au soir ou le petit déjeuner du 24 au matin pour son départ de Lyon. (cela devrait avoir lieu Aux Trois Gaules vers l'amphithéâtre du même nom). Plus de précisions très bientôt ou ici . Je serais bien sûr pour ma part de cet acceuil lyonnais à Pierre Cardonnel.

Share Partagez ce billet

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. vik

    quelle branlée on a pris avec la France

  2. Jérôme Manin

    je ne connais rien au rugby mais adore le nom du ballon car il perd hein Gilbert ? (ok, je rentre au vestiaire)
    Nous voilà bien loin avec le tour de France à pieds de mes considérations politiques et je met même entre parenthèse ma connerie quelques jours 🙂
    Si certains voyagent loin, Pierre nous montre comment voyager profond, j’y vois là un des usage du monde et cela me ravi. Soyez des nôtres lundi 23 mars vers 20h00 Aux Trois Gaules.

  3. Je n’aime pas demander la tête des joueurs déméritants (on a tous nos passages à vide) mais, franchement, je m’interroge sur l’efficacité réelle de Chabal. À part sa responsabilité directe dans le 3e essai, il m’a semblé qu’il était presque toujours en retard sur les rucks et que, à part un ou deux placages réussis, il donne l’impression d’avoir peur de déranger sa mise en plis.
    Comme disait le commentateur anglais (par masochisme, je suis les France-Angleterre sur la tv british), «à part s’il veut punir ses joueurs en les laissant dérouiller jusqu’au bout, je ne comprends pas pourquoi Lièvremont n’a pas fait tous ses changements à la mi-temps».

  4. romain blachier

    Le coaching fut plus que surprenant. Pour Chabal, c’est complexe: Il ne joue pas mal mais est très irrégulier (hier il a carrément été mauvais) et manque de sens de l’engagement…En plus le sélectionneur subit une pression forte des instances et des sponsors pour le mettre sur le terrain ,l’homme étant une des figures médiatiques du jeu.

  5. Philarete

    Oui, c’est bien ce côté médiatique qui, me semble-t-il, paralyse un peu la réflexion autour du cas Chabal… Je comprends que ce soit bon pour le rugby, en un sens (il faut des spectateurs, des annonceurs, tout ça). Mais je suis de la vieille école, moi, et si j’apprenais que Chabal reste une minute de plus sur le terrain parce que les sponsors l’exigent… je me mets au jeu à XIII!
    Enfin, non, pas à ce point-là.
    Mais je ne vois pas ce que les sponsors gagnent à laisser Chabal se ridiculiser devant tout le monde.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers