entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Sarkozy, Obama et OSS 117

Oss117_rioNon ce n'est pas une tentative de prendre le max de visites en balançant ça et là des mots clés populaires. Non. Mais le télescopage de la gaffe de Sarkozy en repas avec des députés, où il a tenus des propos qui ont déchainé les médias étrangers et européens, ses gesticulations pendant le G20, ses tentatives de faire croire à sa puissance, le tout sous fond de moqueries diverses à son encontre un peu partout dans le monde couplé à une visualisation de l'excellent nouvel opus OSS 117 m'a amené à un parallèle. La chose est évidente: Nicolas Sarkozy est à Obama ce qu'OSS 117 est à James Bond. Oui je sais il faut nuancer: 007 est britannique!

Le président de notre pays essaie d'être depuis des années, avec une maladresse confondante et gaffeuse qui lui vaut des railleries à l'étranger et en Europe, y compris à droite, une copie d'un président US. Gestuelles, dramatisation, instrumentalisation du religieux et illusion de puissance internationale, par-delà l'actuel résident de la maison blanche, c'est le modèle américain qui fascine le président français.

Aimer le modéle américain, n'en déplaise aux anti-US primaires, n'a rien de répréhensible en soi (enfin ça dépend lequel). Mais hélas, Nicolas Sarkozy fait davantage penser au gaffeur incarné par Jean Dujardin qu'à un leader mondial ou à l'auguste espion britannique. Au lieu de grandeur, d'inventivité et de dimension internationale, il gaffe, sort des clichés et fait rire. C'est déjà ça. Mais avoir un français insupportable qui fait rire le monde entier c'est quand même mieux quand c'est volontaire et ça reste au cinéma. En vrai, ça fout la honte et ça donne envie de s'excuser aux yeux du monde.

13 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Jérôme Manin

    L’anti-US primaire comme tous les anti primaires, y compris l’anti-sarkozysme provoque souvent le sourire, mais ils ne sauraient se substituer intelligemment à la critique, à l’analyse et au journalisme même amateur. les preuves ne manquent pas.
    Romain, tu nous a habitué à mieux…

  2. romain blachier

    @jerome: Content d’avoir provoqué un sourire avec ma critique, moi des simagrées présidentielles, je préfère en rire qu’en pleurer (-;. Mais, sur le fond où est ton désaccord avec ce que je viens d’écrire, au lieu critiquer ma critique ? Franchement?

  3. Bien vu la comparaison 😉

  4. Alain Renaldini

    Bravo Romain,
    J’ai vu le dernier film de Dujardin mais je n’avais pas fait le parallèle avec Sarko. Bien vu !!! maintennant chaque fois que je vois notre monarque, je lui mets dans la bouche des répliques à la OSS 117 ce qui me fait hurler de rire.
    Que Sarko me fasse rire, ça c’est un sacré progrès. Merci Romain

  5. Jérôme Manin

    @Romain
    On est d’accord sur la forme pas sur le fond 🙂
    Après si Ségolène Royal me fait moins rire, c’est parce que je la vois moins…

  6. Enfin, depuis hier j’ai ce problème… Lefebvre et l’Elysée jurent de leurs grands Dieux que jamais de telles phrases ont été prononcées. Et parce que c’est Lefebvre, l’UMP, ou parce qu’on aime bien à taper sur Sarkozy, on fonce quand même dans le tas…
    Je me souviens, degrés plus haut quand même, de l’affaire Dray à Noel. Et on appelait au respect de la présomption d’innocence. Là, comme sur HADOPI, la présomption de culpabilité est immense.
    Je te dis ça Romain, j’ai foncé dans le tas et dans le Sarkozy (dans la Royal aussi) suite à ces propos là, inadmissibles et insupportables. Mais si tout ça n’était que rumeurs bêtes ?
    Remarque, personne ne prouva prouver que rien n’a été dit… Donc bon…
    Non, ça me gène tout ça…

  7. romain blachier

    @Falconhill: rien à voir avec les personnes en soit sarko ou lefebvre mais il serait bon que, comme par exemple au mexique, le pouvoir présidentiel arrête de mentir à la presse de façon éhontée. Ces propos ont bien été tenus, quel que soit le contexte comme cela a été rapporté de diverses sources.
    Mais il n’y a pas besoin de ce déjeuner pour comparer Sarkozy à OSS 117: son complexe vis à vis des USA et la grotesque contrefaçon qu’il en fait ne date pas de là.

  8. Henri

    Jusqu’à présent je voyais dans Sarko plutôt l’illustration de la fable de La Fontaine « la Grenouille qui voulait être plus grosse que le boeuf », mais bon OSS 117 ça fait plus moderne ça marche très bien aussi.

  9. Romain,
    Je ne vais pas encore répéter ce que j’ai dis maintefois : nous n’avons pas à la tête de la France, l’homme qu’il faut compte-tenu de la place de notre pays dans le concert mondial.
    A droite, il y a quand même d’autres hommes politiques de grande valeur qui auraient pu diriger notre Nation comme Dominique de Villepin ou Alin Juppé par exemple. Mais l’histoire a montré que l’on ne réchauffe pas les plats.
    Ton papier est très bon, ainsi que certains commentaires comme par exemple « la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf ».
    Cependant, je voudrais attirer l’attention sur ce qui n’est pas dit dans ce billet, du comportement de parlementaires socialistes, lesquels à mon sens devraient soutenir Ségolène Royal. Vu de l’extérieur du PS, je ne comprends pas bien l’attitude et la stratégie des Elus du PS. En effet, de quoi s’agit-il? Il s’agit du prestige de la France, or il y a à la tête de notre pays quelqu’un qui n’a pas le costume, pire il est entourré de « zozos » comme le porte-parole de l’UMP M. Lefevre. Ce monsieur déshonore la politique et donne une mauvaise image de son mouvement par son comportement de goujas, d’un manque de tolérance en exigeant que Ségolène Royal se taise et bien sûr tous les autres opposants au prétexe qu’elle a perdu l’élection présidentielle. Il a besoin d’une réeducation politique pour lui inculquer qu’en démocratie, l’opposition cela existe et qu’elle a le droit de soulever les incohérences et les comportements de ceux qui nous gouvernent.
    J’appelle cette intolérance du fascisme tout simplement.
    Personnellement, j’ai horreur de ces intolérances et je fais mienne la formule de Voltaire  » Je hais vos idées mais je me battrais jusqu’au bout pour que vous puissiez les exprimer. ». J’ajoute que le PS devrait être plus combatif et soutenir leurs leaders devant le comportement, et l’agressivité verbale de certains membres du pouvoir et de l’UMP devenant de plus en plus fascisants.

  10. Jérôme Manin

    @Claude
    Il fallait un Gaulliste pour exiger des socialistes qu’ils sauvent Ségolène Royal. Ni à la Région, ni au grand Lyon, ni à Lyon, ils ne se souvenaient. mdr

  11. sasa

    hé hé hé, c’est exactement ça !

  12. D’Hervé Le Tellier dans lemonde.fr (15 avril) : « Un type suffisant, sûr de lui et inculte, bardé d’une jolie fille, ridiculise la France à l’étranger. Eh oui, c’est aujourd’hui que sort le film OSS 117, Rio ne répond plus. »

  13. La comparaison amène le sourire ça fait du bien en ces temps de morosité malgré les fleurs du printemps.
    Je rejoins tout à fait le commentaire de Claude Jeandel.
    Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon, il serait mort depuis longtemps le président !

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers