entre la technologie moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

Situation des sans-abris à Lyon : Rebellyon devrait dépasser les querelles politiques

J’aurais aimé que les gens de Rebellyon me répondent sur le fond plutôt qu’ils s’en prennent simplement à moi

Je ne voulais pas refaire de billet sur l’intox diffusée depuis quelques jours par le site d’extrême-gauche tendance anar Rebellyon. Ce site, qui ne manque pas d’intérêt en général, diffusait une fausse information prétendant que  A -5C°, le maire de Lyon s’oppose à la mise à l’abri des personnes à la rue de sa ville.  Mais comme Rebellyon censure tous les commentaires n’allant pas dans son sens je me vois obligé de répondre ici.

J’ai expliqué hier en quoi le Maire de Lyon n’était pas décisionnaire sur le plan froid, plan qui dépend du Préfet, en quoi au contraire la ville de Lyon était tout à fait mobilisée sur la question de personnes à la rue, avait ouvert un premier gymnase pour compléter l’offre existante et était prête à en ouvrir un second si l’offre de places restait insuffisante. Et donc que l’info diffusée par Rebellyon était erronée.

Au lieu d’admettre son erreur, le site a répondu, dans un article aussi véhément et méprisant que non signé, que mon billet était halluciné et que du fait de mes opinions et de mes activités en communication je n’avais pas à contester les textes publiés sur Rebellyon.

J’aurais préféré une réponse à mon texte qui démontrait en quoi les accusations formulées initialement sur leur site étaient fausses…. Bref Rebellyon m’a répondu de façon assez virulente sur la forme mais sans me répondre sur le fond. Dommage. Je suis persuadé, par delà l’intox qu’ils ont diffusé, qu’on serait d’accord sur des questions comme le numéro d’appel d’urgence pour les SDFs par exemple.

La question des SDF doit dépasser les polémiques politiciennes

Stoppons là sur les polémiques plus inspirées des luttes politiques que du reste.  Il y a dans les rues des grandes villes des gens dehors. Et leur quantité est renforcée par un afflux de gens provenant de pays comme l’Albanie et le Kosovo (je vous avais parlé par exemple de ces deux familles que nous avions aidé avec un collectif d’habitants )   pas situation d’obtenir le statut de réfugiés pour la grande majorité d’entre eux et dans l’impossibilité de travailler légalement. En ces périodes de crise, la misère est vaste et contrairement à ce que dit l’extrême-droite, le froid touche autant les étrangers que les français. Et si pendant l’année, il manque parfois de lits dans la Métropole de Lyon pour les sans-abris, il y a pourtant il y a des places vacantes pendant le plan froid en ce moments. Par exemple hier il y avait plusieurs dizaines de places disponibles à Lyon mais non occupées.

Parfois cela peut être des SDF qui ne veulent pas rejoindre un foyer. C’est fréquent. A cause de quoi ? Pourquoi ?

Mais cela peut être aussi une difficulté, réelle, vraiment réelle, dans nombre de moments de joindre le 115, ce numéro d’urgence mis en place pour signaler et agir face aux situations dramatiques des personnes à la rue. Une de mes connaissances a essayé pendant plus d’une heure sans succès la nuit dernière de contacter ce numéro. Au niveau national d’une personne sur deux y faisant appel  ne serait pas prise en charge. Pourtant le stock de logements pérennes pour les personnes à la rue est en forte hausse depuis 2012, passant de 82 000 à 120 000.

Poser, à côté de la question du SAMU social qui effectue un travail remarquable, celle de l’efficacité du 115, en renforcer encore les moyens (déjà renforcés pendant les plans froids) semble indispensable. Les nombreuses associations qui effectuent des maraudes en verraient leur travail facilité. Et la détection des situations de personnes à la rue y gagnerait largement.

30 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Tu m etonne la désinformation est une plaie et le problème c est que beaucoup de monde y croit. Et le pire c est que tu as beau dementir ou Même faire un démenti des que le mal est fait il Est fa ir

  2. Je me rappelle une fois pendant les manifestations il y a quelques années ou des kidz marchaient et sautaient sur les voitures dans le centre de Lyon, ils avaient fait un article en disant que c’était à peu près normal et qu’il ne se passait rien de bien méchant. J’étais allé commenter en faisant le parallèle propriété et espace privé/public en expliquant que si quelqu’un venait sauter sur leur ordi au lieu d’une caisse ils feraient moins les malins (enfin c’était plus développer hein !). En moins de 5 minutes mon commentaire avait disparu de leur site…

  3. Brice Robert oui je crois n’avoir jamais eu un commentaire validé. Ils se permettent des choses qu’ils condamnent chez les autres en ayant trop souvent comme argument que ‘ tu n’as pas le droit de l’ouvrir si tu n’est pas sur la même ligne d’idées que nous »

    • Ce qui n’est pas sans rappeler les pires heures… non, je ne finirai pas cette phrase…

    • Je sais… Comme d’hab’. :p Mais ça m’exaspère toujours de voir des gens utiliser les procédés qu’ils condamnent, sans même s’en rendre compte.

    • Non . L’urgence qui existe dans la rue est réelle, et le communiqué qu’à transmis Rebellyon est un communiqué de travailleurs sociaux qui travaillent directement avec cette urgence . Donc c’est bien beau, de dire que le 115 fait un travail exemplaire, mais malheureusement, le 115 fait ce qu’il peut. Le 115 est en sous effectif et saturé. Le préfet décide au final, oui de l’ouverture de gymnase d’urgence, sous avis de la marie qui n’as pas jugé nécessaire l’ouverture d’un gymnase supplémentaire. En outre, la marie peut donner l’autorisation d’ouvrir des bâtiments désert et chauffés qui appartiennent à la ville. Ouvrir exceptionnellement pendant l’hiver des gymnases et une hypocrisie totale. Le dispositif plan froid coûte plus cher, pour autant de bénéficiaires, que l’ouverture à l’année d’un foyer avec des travailleurs sociaux .Cette démarche vise à instrumentaliser à des fins politiques, l’extrême précarité. Donc en tant qu’élu, VOUS êtes personnellement responsable de soutenir Mr Collomb,de soutenir des actions inhumaines, ne venez pas vous plaindre si quelqu’un vous critique et si c’est justifié .

    • Alexis Djivanides tes propos (je croyais qu’on se tutoyais mais peut-etre que tu vouvoie quand tu te défoules?) que tu n’as pas lu mon billet avant de le commenter

    • Alexis Djivanides, le propos ici n’est en aucun cas de nier l’urgence qui comme tu le dis est bien réelle, mais plutôt de lui rendre son importance qui va au delà de divergences politiques, ce qui ne peut être fait en colportant des infos fausses ou incomplètes, ou en refusant un droit de réponse à des élus impliqués. On ne doit pas céder à la tentation du « procès par contumace » lorsqu’on souhaite ouvrir un débat, et pour le coup, c’est ce qui s’est passé… Bisou 😉

  4. Parce que tu crois avoir des droits dans ce débat Satan ? 😉

  5. C.

    Tiens, eux aussi ils font de la désinformation ?
    Quand on lit les propos de votre collègue, Zorat El Ait, les vôtres.. ça rend triste.
    C’est facile de taper sur des professionnels, sur un site d’informations alternative… Dire qu’ils mentent, que ce n’est pas vrai. Malheureusement, ce qui se passe dans la rue vous rattrape, et la vérité, elle, reste aux yeux de tout le monde.
    Je vous invite aussi à aller aux permanences de la MVS, pour voir qu’en effet, il y a du monde qui attend une place d’hébergement.. C’est ouvert quasiment tous les jours, hein !
    Bref.
    http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Lyon-des-familles-toujours-a-la-rue-par-grand-froid

  6. Hygéniste

    Moi, je me suis déplacé à ce gymnase, et Rebellyon peut attendre très sereinement un procès en diffamation, vous allez le faire j’espère car cela accuse quasiment votre maître/maire d’homicide involontaire ou au moins de  non assistance en personne en danger.

    Concernant les quelques places vides, si pour vous la misère était autre chose qu’un bon thème de campagne improvisé (oui j’ai lu votre BA avec un collectif d’habitants) vous sauriez que c’est tout à fait normal, les professionnels harmonisent un minimum le remplissage des gymnases, ils essayent de grouper par catégorie femme/homme seul famille, etc… Parfois le compte n’est pas bon ça tombe pas juste pile-poil sur le nombre de place d’un gymnase. Avec plusieurs gymnases ouverts, on pourrait optimiser et réduire les places vides. A bon entendeur…

    Mais Collomb a d’autres graves problèmes (« Un vrai cauchemar » [sic]) en ce moment que la mort et la souffrance de ses administrés : il ne va toucher que 4000€ (à cause de son absentéisme) : http://www.liberation.fr/direct/element/gerard-collomb-se-plaint-davoir-vu-ses-revenus-tomber-a-4-000-euros-par-mois-a-cause-de-son-absentei_55387/

    ps: Y a sur une petite partie de SDF des refus : http://www.inegalites.fr/spip.php?id_article=987 Mais que ça soit en filigrane chez vous ou carrément dit par Emmanuelle Gosse, une utilisation horrible de ce fait. Vous laisser croire que tous ceux et celles qui restent dehors, c’est de leur libre arbitre. Criminel.

    • Bonjour

      je ne sais pas si je dois répondre à une telle avalanche de haine de votre part, déformant mes propos , qui ne règle en rien la question des sdfs. Je vais le faire quand même parce que je veux aussi imaginer que votre inquiétude va au-delà d’un commentaire sur un blog:

      -vous êtes le seul à parler de procès, si on commence à faire des procès à tous les sites alters dès qu’il font une erreur, on s’en sort pas et puis ce serait assez totalitaire.
      -mon propos est que le maire de lyon n’a pas refusé l’ouverture de gymnases à des sdfs: la preuve vous y étiez vous avez vu. Rebellyon a donc raconté volontairement ou pas une bêtise. M’insulter sous pseudo n’y change rien. Le Préfet, seul décideur, a constaté qu’il y avait trop de places vides. On peut contester ce choix mais il n’est pas celui du Maire de Lyon.
      – Je sais que vous et vos amis aimeriez bien que je l’ai dit au point d’essayer de tenter (classique politicien que j’ai toujours detesté ) de me faire tenir des propos mais je n’ai jamais dit que personne n’était dehors. j’ai même dit précisément le contraire http://romainblachier.fr/situation-des-sans-abris-a-lyon-rebellyon-devrait-depasser-les-querelles-politiques/

      j’ai même saisi le préfet au sujet des disfonctionnements du 115 ce matin http://www.lyon-7.fr/post/155667538916/soucis-avec-le-115-la-pr%C3%A9fecture-ma-r%C3%A9pondu

      bien à vous

  7. Roxane

    C’est vous qui vous lancez dans une querelle politique en ciblant Rebellyon alors que le site a joué son rôle en publiant le communiqué de professionnels de l’urgence sociale.
    Vous faites de cette histoire question de mots puisque en réalité, si la mairie centrale n’a effectivement pas refusé d’ouvrir un deuxième gymnase, elle ne ne l’a tout de même pas jugé nécessaire (et on est d’accord que c’est la préfecture qui a le dernier mot). Dans les faits cela revient au même: il n’y a pas de deuxième gymnase ouvert et des personnes dans le besoin restent à la rue.
    En vous plaçant en défenseur de la mairie, c’est parole de personne dont le travail est d’aider les sans-abris sur le terrain que vous remettez en question et donc de ceux qui sont les plus à même d’évaluer la situation. Votre mauvaise foi vous fait ainsi passer totalement à côté de la problématique de l’hébergement pour en faire un problème d’ego politique.

    • Madame, on peut tout à fait défendre les sdfs (ce que je fais par exemple en demandant un audit sur le 115 ou en intervenant, en tant que citoyen, sur des collectifs) http://www.lyon-7.fr/post/155667538916/soucis-avec-le-115-la-pr%C3%A9fecture-ma-r%C3%A9pondu tout en ne racontant pas n’importe quoi sur la mairie par souci politicien. Je suis en lien avec de nombreux professionnels de l’urgence sociale qui ont des préoccupations humanitaires plus immédiates que de chercher à inventer des problèmes là où il y en a déjà beaucoup comme le font certains collectifs dont les adresses mails sont curieusement (mais c’est leur droit) situées sur des serveurs d »organisations anars.

      Admettez simplement que ce site s’est planté sur la responsabilité du maire (et mon droit à rectifier une erreur). et comme je le dis depuis dimanche (5 jours ! ) passons à autre chose : la situation des personnes en détresse est plus importante. Et nous préoccupe vous et moi.

    • excusez moi mais quelle erreur? celle de dire, face à une fausse info, que gérard collomb n’a pas refusé d’ouvrir un gymnase ? Ben ce n’est pas une erreur. Même votre article admet à demi mot qu’ils se sont peut-être plantés sur ce sujet (détail amusant la boite mail de ce collectif est tellement « indépendante » qu’elle est hebergée comme rebellyon sur des serveurs d’organisations anars) . Comme je le dis depuis dimanche (5 jours) passons à autre chose : la situation des personnes en détresse est plus importante. Et nous préoccupe tous deux.

      De mon côté, face aux drames, j’ai demander un audit du 115 d’urgence http://www.lyon-7.fr/post/155667538916/soucis-avec-le-115-la-pr%C3%A9fecture-ma-r%C3%A9pondu je pense que c’est tout de même plus important au vu en effet de la difficulté de joindre ce numéro. Je souhaite comme vous que des moyens suffisants y soient alloués pour aider les personnes à la rue dans ce froid.

      • C.

        enfin, vous et votre collègue Zora ait maten avait tout d’abord commencé à dénigrer ces travailleurs sociaux. D’ailleurs, à ce que je sache, vous n’avez même pas daigné passer un coup de fil, pourtant leur n° était clairement affiché. Bref, là encore, il semble plus important de parler de riseup que du reste. Le collectif serait plus crédible ac une adresse sur gmail ?
        Vous n’êtes pas très convaincant, et ce n’est pas l’audit du 115 qui changera grand chose. Si vous étiez autant au fait, vous sauriez bien aujourd’hui que c’est la MVS qui oriente, et non pas le 115… Oui oui, la MVS dont les salariés trimment des heures et des heures pour préparer des orientations qui seront jugées peu pertinentes ou inutiles par … les élus de la ville ou du grand lyon.
        Bien hâte de vous voir sur le piquet de grêve des collègues, hein. Vous qui êtes si près de la réalité de terrain !

        • Ca serait bien que votre sujet arrête d’être une focalisation sur moi.

          Je pense que la question des sdfs dépasse ma petite personne, qui puisque vous essayez de m’impliquer par amalgame, n’a aucune responsabilité ni pouvoir en matière sociale et ne se mobilise ici que par solidarité citoyenne.
          Pour ce qui est du 115 je n’ignore pas le rôle de la MVS, cela n’a rien à voir avec ma demande auprès du Préfet qui était de savoir pourquoi ce numéro n’est pas en capacité de fournir une solution et quelles sont les solutions pour pouvoir offrir des solutions aux personnes à la rue. Je pense qu’on sera d’accord là-dessus. Enfin j’espère. Parce que c’est le plus important.

          Pour le reste j’ai le droit, ne vous en déplaise, de contester une fausse information visiblement militante et orientée, et douteuse de la part de gens qui seraient supposés connaitre pourtant le fonctionnement d’un plan froid. Information d’ailleurs en partie rectifiée en plus suite à cela par les auteurs de l’erreur. Vous pourrez me le reprocher, ce droit je l’ai et je n’y renoncerait pas.Maintenant si on pouvait passer à autre chose qu’à défendre cette erreur je serais ravi d’en parler à l’occasion, sans haine ni menaces.

          • Gégé s'en fout.

            Bonjour,

            Est-ce qu’un maire peut ouvrir un gymnase municipal sans que la préfecture lui oblige ?

            Si oui, pourquoi il ne l’a pas fait ?

            Et si la réponse c’est qu’il y avait trop de places vides, comment expliquer le grand nombre de personnes dehors ?

            Très peu cordialement.

            ps: vos réponses sont très agaçantes utilisant tous les vieux codes de la communication (se placer au-dessus, dénigrement, mots péjoratifs ou perçu comme tel [politicien, erreur, intox, anar, anonymat, haine, insulte, …], inverser la parole, prendre à témoin, etc…)

            • bonjour

              pourquoi utiliser une fausse adresse mail et un tel pseudo ? On peut pas se parler tranquillement ? C’est ça qui est agaçant. Et non, anar n’est pas une insulte (pour vous je ne sais pas, je ne pense pas, mais pour moi non en tous cas ) mais c’est une opinion.

              Comme je l’ai déjà dit, le Préfet a tout pouvoir sur le plan froid, un Maire (et non « gégé ne s’en fout pas » ) ne peut refuser l’ouverture d’un gymnase. Pour le reste je pense qu’il y a un vrai souci de détection de la part du 115 et c’est cela que je souligne et sur ça que j’ai interpellé la préfecture. Il faut évidemment que l’Etat en améliore les possibilités. Ca peut en effet être désormais par l’ouverture de nouvelles places au vu des nouveaux besoins détectés. Mais s’il vous plait pensons aux SDFs plutôt que de rester bloqués sur le rectificatif d’une erreur d’il y a déjà une semaine.

              En espérant pouvoir poursuivre le débat sereinement et sous votre vraie identité (ou au moins un prénom)

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers