Dans quel parti politique Dieu a-t-il sa carte?

Stupéfiant silence des médias sur le Karachigate! Pour faire face à ce scandaleux black-out médiatique, les familles des victimes ont ouvert un blog.De même mes copains des Left Blogs ont ouvert un pearltree recensant différents billets sur le sujet de ce scandale.Voir par exemple chez Sarkofrance cette vidéo qui évoque les propos de Charles Millon sur l'affaire.

A propos de terrorisme, le Hezbollah libanais, que certains troskystes anglais considèrent comme un mouvement génial, vient à nouveau de s'illustrer en interdisant à Gad Elmaleh de venir présenter son spectacle au pays du cèdre.Parce que juif, le comique franco-marocain est tout de suite considéré comme un ennemi qui à la solde d'Israël, état que le parti de Dieu (traduction de Hezbollah) veut détruire.Ainsi Gad Elmaleh est accusé d'être un soldat de l'Etat Hébreu.Heureusement que ces dingues antisémites n'ont pas remporté le dernier scrutin au Liban…

Pcd A propos de parti de Dieu justement, le billet de Koz est celui qui m'inspire le sujet du jour: La question de la politique partisane et de Dieu.Christine Boutin vient de lancer la semaine passée un parti chrétien-démocrate associé à l'UMP.Si l'appellation est courante dans la plupart des pays d'Europe, la notion de parti explicitement confessionnel est nouvelle en France.

Certes l'UDF se réclamait en partie de la démocratie-chrétienne, certes à gauche des mouvements explicitement chrétiens autour de revues comme TC existent, certes le parti de De Villiers cache fort mal son côté catho hard…mais jusque là aucun ne se revendiquait explicitement d'une confession.Ainsi un temps par exemple le vicomte avait dragué la frange réac de l'électorat israélite…

Avec Boutin nous sommes en présence d'un parti pris explicite.Certes d'autres tentatives récentes ont été faites de partis confessionnels mais qu'il s'agisse du peu recommandable parti des musulmans de France ou des dingues néo-conservateurs et homophobes du Parti Républicain Chrétien ou encore les bien plus sympathiques membres du Mouvement Démocrate-Chrétien, ces tentatives étaient fort marginales.

Est-il nécessaire d'être dans une organisation confessionnelle pour concilier engagements spirituels et politiques ? Évidemment non.Pour ma part, je n'ai jamais eu de problèmes à trouver ma place en tant que protestant au sein du PS.Il ne me semble pas d'ailleurs souhaitable en aucune manière d'enfermer la religion dans un parti…

Je ne vois pas d'ailleurs qui peut s'arroger le droit de représenter politiquement Dieu ou des dieux! Sur quel interprétation ? Certains chrétiens par exemple sont opposés à l'avortement alors que d'autres soutiennent la liberté des femmes de choisir.Ainsi aux origines du planning familial de Lyon, un grand nombre de bénévoles étaient protestants.

Ensuite commencer par créer des partis confessionnels ne peut amener qu'a un certain éclatement de la république, chaque confession se faisant représenter par une organisation.Une pour les chrétiens, une pour les musulmans, une pour les bouddhistes…absurde.Moi je me sent bien évidemment infiniment plus d'affinités avec la musulmane Farida Boudaoud ou l'israelite Strauss-Kahn qu'avec le chrétien De Villiers! En politique les clivages sont…politiques avant tout!

Boutin l'a pourtant dit, le parti sera ouvert à des français de toutes confessions.Heureusement! Mais à ce moment pourquoi nommer son parti démocrate-chrétien? Ca n'a pas plus d'intérèt que concernant le syndicat Confédération Française des Travailleurs Chrétiens (CFTC), dont la branche qui syndique les employés de commerce de Paris est constituée d'un fort contingent de musulmans. Non il n'est pas besoin de parti pour ceux qui croient et qui s'engagent.Jésus lui-même ne disait-il pas, parlant de rendre à César ce qui est à César, à Dieu ce qui est à Dieu, qu'il faut séparer la chose publique du spirituel?

20 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Dieu est Amour ! (Souvenons-nous de Socrate sous la plume de Platon!) Donc construction, civilisation, organisation, socialisation, donc la gauche ! Le Diable (l’absence de Dieu) est haine de l’autre et de soi, la guerre, le fric (la possession, la peur de perdre), la droite ! C’est pourtant simple ! On aime son prochain comme on s’aime soi-même ! (Tiens, je ferai, moi z’aussi un bon prédicateur !)

  2. J’ai été marqué par l’anecdote des marchands du temple, « la seule fois où Jesus a été violent » me racontait le curé qui nous faisait le catéchisme.
    Je vois avec satisfaction que la banque du Vatican prospère, malgré les mises en garde du messie. Mais après tout, que la volonté de Dieu soit faite, lui seul est omniscient.

  3. koz

    Tu choisis un peu hardiment de partir du principe que le PCD entend « représenter Dieu » ou une religion. Il s’agit uniquement d’inspiration chrétienne. Comme tu le notes, des partis démocrates-chrétiens ou des chrétiens-sociaux existent dans d’autres pays sans que jamais aucun n’ait prétendu être la voix de Dieu.
    La question que l’on peut se poser serait plutôt de savoir pourquoi il n’y a qu’en France que c’est interprété comme ça. L’explication par l’Histoire est insuffisante. Sauf à se montrer exagérément conservateur.

  4. romain blachier

    @koz: à partir du moment où un parti se nomme chrétien-démocrate, c’est bien qu’il entend représenter une réligion dans le champ politique.Ceci même si l’appellation chrétienne-démocrate pourrait paraitre abusive à moins qu’un tel parti prétende (je ne pense pas que ce soit le cas)rerpésenter tous les chrétiens attachés à la démocratie!

  5. Battling

    Dieu ne vote plus.
    C’est un chômeur abstentionniste, pas vu depuis l’an 1000.
    Cela dit il y a une part non religieuse mais simplement culturelle derrière le fait d’être démocrate chrétien.
    On peut être comme moi un intégriste laïque (seule religion d’Etat en France) et être pourtant dans les rangs des familles « chrétiens démocrates ». D’ailleurs Romain on en compte tout autant à droite à gauche ailleurs.
    D’où l’utilité de connaître les positions de chacun sur la Laïcité.

  6. fred

    a quoi ça sert de se dire chrétien-démocrate si on est pas chrétien (ou pas démocrate d’ailleurs)
    Romain, il y a certes les troskards anglais qui kiffent le Hezbollah mais aussi quelques tarés, heureusement peu nombreux, au sein du NPA.

  7. Battling

    @ fred, le mot culture pose un problème ? Allergie à Mitterand ? 😉

  8. fred

    Mitterrand prend deux r…d’ailleurs maintenant la droite va peut-être arrêter de dire Mitrand! Pour le reste non pas d’allergie.Juste qu’un chat est un chat, un chien un chien, un ours un ours…

  9. Battling

    Un UMP un UMP…

  10. romain blachier

    non les Mitterrand ça prend un S c’est comme le MODEM lyonnais y’en a plusieurs (je galéje) (-:

  11. romain blachier

    hibou, caillou, genou, joujou, pou, Bayrou
    de toute façon un hibou est un hibou, un genou est un genou…

  12. Battling

    Et Nora Berra c’est quoi ? une Synapse politique ?
    Sinon Romain, je suis ravis de voir que tu rentres vite en transe à l’évocation de Saint François Bayrou, grand pourfendeur de pédophiles devant l’éternel Mdr, mais c’est juste parce que tu animes la section Modem du PS. Même pas à l’insu de ton plein grès. 😉

  13. Molla Omar

    C’est marrant vous êtes très objectif!!!
    Vous vous félicitez de la non victoire du Hezbollah aux élections libanaises car extrémistes. Je voudrais bien vous en entendre dire autant sur les extrémistes au gouvernement Israélien. Ou votre indignation à l’accueil du premier ministre Israélien à l’Elysée et de l’accueil du petit fasciste Libermann. Au dernière nouvelle, le hezbollah n’occupe pas et ne colonise pas les terres, le Hezbollah ne tue pas d’enfants, il n’utilise pas des armes prohibés contre des civils, il n’humilie pas et n’affame pas un peuple. Il n’emprisonne pas des élus d’un peuple (Marwan Baghout et bien d’autre). Le Hezbollah ne souhaite pas d’un Liban purement chiite (comme Libermann et Netanyahou d’un Israël purement juif).
    Je suis catholique pas musulman, mais rien ne me révolte plus que traiter certains d’intégristes (peut être reste à le prouver, personnellement le Hezbollah et l’Iran n’ont jamais agressé ni occupé personne révisez vos cours d’Histoires, bien au contraire) et d’ouvrir nos portes aux vrais intégristes (Lieberman Netanyahou). Si le président Iranien tenait envers Israël les mêmes propos que certains membres du gouvernement Israélien, l’ensemble du monde occidental serait choqué, mais quand il s’agit d’Israël rien, même quand de la parole Israël passe à l’acte.
    Je ne vous apprends rien, vous défendez l’idée d’un peuple élu au dessus des lois de la morale et de l’humanité, vous justifiez le fascisme de l’occupant, et traiter tous ceux qui osent ci opposer d’antisémite (arme fatale). Le deux poids deux mesures, c’est ca le fascisme.

  14. Julien V.

    Ah pardon, je n’avais pas vu que vous le citiez, puisque que vous ne l’avez pas mis en lien ! « De dingues homophobes » ? Vous ne seriez pas « bourré de préjugés » ?

  15. non puique le PRC a relayé la campagne « God hates fags » qui veut dire de façon fort raffinée « Dieu hait les pédés ».Ce n’est pas un préjugé, c’est juste que ça fait quelque temps que j’observe ce parti!

  16. @mollah omar:rien du pseudo qui vous cache, celui du bras droit de Ben Laden, montre le niveau de vos propos haineux et paranos…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers