Supplément rhône-alpes dans Libération

Suppt_Rhone-Alpes_Une Qu'on se précipite, qu'on se jette avidement sur le supplément élections régionales dans le numéro de Libération de ce jour. La chose a été concoctée par la talentueuse équipe de Libelyon. On plongera avec délices dans les problèmes de 4X4, véhicule indispensable pour circuler dans Saint-Etienne, de la tête de liste UMP, dans l'apprentissage de la politique par Mérieu, les applaudissements des vignerons à Jean-Jack Queyranne, les soucis de Begag, les enjeux internes de Gollnisch…

On ira aux halles de Lyon, dans des hameaux autogérés ou sur les marchés. On explorera le caractère de Rhône-Alpes avec le politologue Philippe Dujardin. La région serait riche en convergences et capacité de rebellion depuis les "je suis chrétien et je t'emmerde" dans l'Empire Romain, aux risque de Lyon jusqu'à la révolte citoyenne contre l'alliance droite-FN à la région il y a quelques années en passant par les guerilleros protestants de la lutte des Camisards.

On s'amusera aussi que les résultats des dernières élections qui sont donnés soient curieusement ceux de PACA…
Ah et un petit conseil pour mieux le savourer: Achetez votre numéro dans le 7e, il aura plus de saveur.
Et puis croiserez peut-être mon marchand de journaux: en acquérant mon numéro celui-ci m'a dit "ah ben je vais le lire finalement, j'avais pas fait gaffe au supplément, j'avais juste vu qu'il y était aussi question de Pécresse dans le numéro alors ça me donnait pas envie…"

15 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. @ Romain : J’ai parcouru ce supplément ce matin et excepté la double page centrale avec les différents projets, le reste ne vaut pas tripette … à mon humble avis.
    Sinon, c’est marrant que tu évoques les camisards car j’ai reçu un manuscrit à évaluer dans lequel cet épisode historique est abordé. 😉

  2. @ Romain : je te passerai éventuellement ce manuscrit un fois que le jury aura rendu sa décision si tu veux. Je dois écrire ma note d’évaluation pour ce week-end et je n’ai plus en tête la date d’annonce des lauréats.

  3. Patural Serge

    @Romain
    c’est inquiétant de parler de l »équipe talentueuse de Libé du moins pour cet article .C’est une caricature .A Méreu les ardéchois , les grillades ,la culture alternative .De l’autre , Jean Jacques Queyranne en urbain bourgeois ministre . Tout ce qui fait la campagne de Mérieu dans ses incompétences lors des débats , des apparitions publiques n’est présenté. Sur Grossetete , Gollnich c’est assez juste . Pas de place pour le parti de gauche, heureusement il va s’inviter .La campagne est centrée sur l’écologie et les points de divergence , je regrette l’achat !!! Ce ne sera pas un élément à apporter à la compréhension de la campagne et de ses enjeux

  4. Victor

    Hello Romain,
    Un peu de pub : demain Gérard fait son tchat de 15h à 16h sur le portail de la ville.
    A+
    Victor

  5. AMR

    Sans vouloir être vexant, les camisards ne sont pas vraiment de la région Rhône-Alpes (ou si peu), c’est plutôt la région Languedoc-Roussillon, celle d’Hélène Mandroux, que je verrai bien en « cavalière » face au dragon roitelet Frêche.

  6. Patural Serge

    @AMR
    C’est en partie vrai ,sauf qu’à cette époque le département Ardèche n’existait pas et que les hauts plateaux ont toujours servi de lieu de repli . Pendant la seconde guerre , ces « cévenols » comme le collège du même nom ont accueillis et cachés des enfants . Le paysage cultuel montre à coté des églises, des temples ! Il y a vraiment une culture camisard en Ardéche comme en Diois , et les noms de famille que l’ont peu trouver dans ces deux régions attestent d’une « communauté  » protestante .
    Ces noms de famille se retrouvent à Aigues Mortes où sont inscrits les martyrs réformées.
    Rhône Alpes par sa partie Sud est donc bien « camisarde »

  7. romain blachier

    @serge oui d’accord il y a un peu de clichés mais bon moi il m’a bien plu ce supplément.Et puis il y a les cinq points de débats sur l’environnement que j’ai oublié de citer mais qui sont bien traités.
    @AMR serge m’a enlevé les mots de la bouche !

  8. AMR

    @serge et romain : moi, parpaillot de générations en générations, j’ai toujours situé le haut lieu de la révolte camisard entre Pont-Saint-Esprit, Florac et Montpellier, avec la vallée qui va d’Alès à Florac comme grand haut lieu de la résistance camisarde (les Dragons du Roi ont été trucidés par les camisards au Collet de Dèze). Quand vous vous promenez à pied dans ces endroits, vous sentez la présence et le climat (j’ai beaucoup lu sur cette période) de ces combats.
    Mais je reconnais que c’est uniquement ma vision partiale.
    Pour ce qui est de la seconde guerre, j’avais un oncle, pasteur au Chambon-sur-Lignon, qui a fait parti de ces personnes qui ont cachés des enfants juifs, au péril de leur vie et de celle de leur famille.

  9. Loïc

    @Serge
    Faudrait voir à se détendre un peu quand même. J’ai lu le supplément et bien que l’on puisse regretter qu’il ne soit pas plus consacrer au fond j’ai trouvé la présentation plutôt correcte. L’article n’est ni pro Mérieu ni pro Queyranne, les deux se font un peu tacler ce qui est le moins que l’on puisse attendre d’un journaliste qui se respecte.
    Et puis malgré toute l’estime que je peux avoir pour Queyranne c’est vrai qu’on l’imagine mal assis dans l’herbe autour du feu avec des babos en refaisant le monde autour d’un feu de bois au fin fond de l’Ardèche. Ça ne remet pas en cause ses qualités, cela souligne juste un trait de sa personnalité.
    Queyranne apparait comme un bon gestionnaire mais un peu sur le retour, Meirieu comme plus frais avec il est vrai parfois une maitrise des dossiers moins complète que celle de Queyranne. Dans les deux cas leur parcours respectif explique parfaitement leurs défauts et leurs qualités. Queyranne, élu depuis 1978, ne peut pas apparaitre comme un homme neuf et Meirieu, tout frais en politique, ne peut pas apparaitre comme le parfait gestionnaire.
    C’est aux électeurs maintenant de se déterminer en fonction du projet de chacun d’abord et de ce qu’il entend privilégier chez un candidat ensuite.

  10. Patural Serge

    @Loic
    le privilège de l’age et les détours d’engagement m’ont fait rencontrer Merieu ou de ses amis qu’il a utilisés dans sa carrière de gestionnaire :IUFM,
    INRP ,conseiller de Claude Allégre ,il a peu de capacité de gouvernance et n’est jamais allé jusqu’au bout! Il est un grand pédagogue ,mais est ici instrumentalisé , à contre emploi c’est ce qui explique qu’il soit aussi mal à l’aise en public et en présence de JJ Queyranne !

  11. Patural Serge

    @AMR
    Je dois connaitre votre oncle !

  12. AMR

    @Serge : serait-ce possible ? Il s’agit de Daniel Besson.

  13. remi

    dommage que les médias nationaux aient des journalistes de si basse qualité a Lyon qui merite mieux que ca. Heureusement qu’il y a le progres. Non je deconne. Alors vive les blogs !

  14. Christine HOUBART

    Romain,
    Franchement, ce supplément Rhone-Alpes n’est pas particulièrement sensationnel.
    A mon avis, il ne nous apprend pas grand chose d’autre que l’on ne sache déjà.
    Quant aux résultats 2004, selon la rectification de Libé du 3 mars, il s’agit bien de ceux de RA
    Cordialement
    ChristineH

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers