Supprimer le 11 Novembre

Demain, comme chaque année, je n'irais pas aux célébrations du 11 novembre. Et ceci pour les mêmes raisons que j'exposai sur ce blog il y a un an.

Drapeau-europeen Honnêtement, je suis partisan de supprimer le 11 novembre comme jour de commémoration de la victoire de 14-18.Bien sûr, il ne s'agit pas de supprimer toute cérémonie.Ben sûr j'ai du respect pour les soldats tombés, bien sur je suis partisan de maintenir le souvenir, la mémoire.
Mais je trouve aujourd'hui que la chose est obsolète, pas parce que plus un poilu n'est encore vivant.Non.

Mais parce si la seconde guerre mondiale fut une victoire contre le nazisme, 14-18 fut un conflit entre nations européennes, une guerre civile entre européens (même si les USA ou la Nouvelle-Zélande ou les colonies françaises y engagèrent des troupes considérables) entre des pays qui construisent aujourd"hui leur avenir politique ensemble vers une unité politique plus grande.

Moi qui suit partisan de l'existence à long terme, d'une nation européenne au sein d'une Europe fédérale et sociale, je trouve ces cérémonies au sujet d'une guerre entre allemands,britanniques,autrichiens, français, italiens etc… anachroniques. Que ces pays se battent aujourd'hui devient dans mon esprit presque aussi impensable que les conflits qui opposèrent le Duché de Bourgogne à la confédération Helvétique.Il ne s'agit pas de supprimer toute démarche de souvenir, ce n'est pas moi, qui ai pleuré en lisant "Paroles de poilus", sur un engagement de jeunes français qui ne disaient pas "lol" ou "mdr" sur un tchat mais mourraient sur les champs de bataille, qui dirait le contraire…

Il ne s'agit pas d'oublier les pauvres gars envoyés se faire tuer par des officiers , le plus souvent respectables mais parfois peu inspirés du respect de la vie de leurs hommes comme ce fut le cas au Chemin-des-Dames.Ni d'oublier les blessés, les orphelins, les brisures.
Simplement je voudrais, qu'à la place de ce qui est pour moi une tragique guerre civile européenne, on célèbre sérieusement le 9 mai, fête de l'Europe,fête de notre nation à venir, vraie fête nationale future en réalité.

20 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Fabien

    Pour ne pas fâcher les Poilus (déjà morts), on pourrait aussi remplacer le 11 Novembre par le 9. Non pas en souvenir de notre bon mètre, qui fait croire qu’il est allé à Berlin en 1989. Mais comme jour anniversaire de la naissance de Jean Monnet.
    Ainsi, indirectement, il resterait un jour qui, tout en étant aussi européen que celui de mai, aurait une symbolique française, belge etc.

  2. Alexis

    Bravo.
    Après avoir commencer à lire avec étonnement ton article, je trouve qu’il est courageux de s’attaquer à des symboles comme ceux des guerres oú le sang FRANCAIS a coulé.
    Il est clair que l’Europe manque de symbole fort et que de célébrer un massacre entre européens n’est peut-être pas vraiment l’image la funkie pour construire un vrai projet d’une Europe fédérale et sociale (sans manquer de respect pour tous les poilus qui y ont laisser leur vie).
    Le symbole le plus fort pour la majorité des européens, c’est l’euro (la monaie biensûr, pas le foot ) … tout un symbole !
    Je pense qu’il faudrait rendre le 9 mai férié ce serait beaucoup plus fort comme image.
    En plus, ça fournirait au minimum 2 jours de vacances consécutifs (avec le 8/05), parfait pour les affaires des hôteliers et autres terrasses ensoleillées.
    Ca permettrait, au passage, aux gens de savoir que l’équivalent européen de notre franchouillard 14 juillet est le 9 mai.
    Et les français (une fois n’est pas coutume) d’être content de l’UE grâce à ce jour de congé.

  3. C’est intéressant de lancer ce débat, pour ma part je crois qu’il faut conserver ce jour férié pour ne jamais oublié à quel point le nationalisme aboutit toujours à quelque chose de dégueulasse.
    Nous n’avons pas eu besoin d’un monstre absolu comme Hitler pour s’entretuer à l’échelle industrielle. Les ingrédients qui ont suffi sont encore présent dans nos sociétés actuelles : patriotisme, ignorance, endoctrinement religieux et orgueil national.
    Après on pourrait faire un jour férié le 10, symboliquement entre le 9 et le 11, là où nous sommes en fait.

  4. Romain,
    La guerre de 14-18 est la continuité de celle de 1870 et le préambule à celle de 39/45, ce n’est pas une guerre civile mais un vrai conflit armé entre différents peuples.
    Je comprends bien l’idée selon laquelle il n’y aurait plus qu’une identité européenne et des particularismes régionaux (plus ou moins locaux : socialiste/européen/français/lyonnais/du 7ème en ce qui te concerne) mais à l’heure du débat sur l’identité nationale voulu par l’ignare de l’Elysée, tu ne lui facilites pas le boulot pour récupérer les brebis égarées … 😉
    Pour ma part, je suis assez partisan de supprimer toutes les commémorations nationales des conflits armés et de célébrer seulement le 18 juin, 14 juillet et le 9 mai.

  5. Henri

    Garder le 11 Novembre comme jour férié me semble une bonne idée non pas pour célébrer la pâté qu’on a mis aux allemands à nous tous seul, mais pour rappeler le coût potentiel de la division de l’Europe.

  6. Supprimer la célébration de l’armistice pour remplacer ça par la célébration de l’Europe… pour moi c’est une proposition Bisounours.
    Comme s’il fallait nécessairement cacher qu’on a été en guerre avec les Allemands. Il n’y a rien de honteux, ça fait partie de l’histoire, et c’est essentiel pour comprendre la construction européenne.

  7. Du moment que le 11 novembre reste férié…

  8. @vinz: si on te suis, il faudrait aussi mettre en jours fériés nos guerres napoléoniennes, la guerre de cents ans, la guerre de 30 ans, la guerre des gaules…on en sort pas. Que le 11 novembre soit remplacé par le 9 mai n’empêche pas de se souvenir.

  9. @Griffon : le 18 juin ? pourquoi ?
    @Romain : oui on oublie trop souvent la guerre de 30 ans

  10. hamissia

    D’accord avec Romain pour commémorer (dans les faits), ce qui unit et non ce qui divise.
    Un jour férié pour se remémorer 14/18? Quand on voit comment cette journée est utilsée par les vainqueurs(bricolage, vtt, footing, aviron, canapé, internet et j’en passe), nous sommes loin du recueillement et de la compassion dus à ces soldats EUROPEENS, souvent fauchés dans la fleur de l’âge, il y a bientôt UN SIECLE.

  11. Je comprends les différents points de vues hein.
    Je pense que y’a plus intéressant comme débat a ce jour que de se branler mentalement sur le pour ou le contre de supprimer un jour férié.

  12. @shqm : en démocratie on évoque les sujets qu’on veut. Et parler d’un sujet ne veut pas dire ignorer le reste.

  13. Sheila

    Suis plutôt de l’avis d’Henri. Le discours de notre Maire ce matin était d’ailleurs dans ce sens ici à l’Arbresle. Et il a rajouté que ceux d’outre mer qui s’étaient engagés pour la France ne s’étaient pas posé la question de l’identité nationale : que ce débat ne se réduit pas, comme le voudrait NS, au simple rassemblement autour du drapeau ou à qui connait les paroles de la Marseillaise, c’est une question de valeurs communes (je paraphrase).

  14. Jonas

    Mon grand pére a été gazé à Verdun, il a beaucoup aimé de vivre le 11 novembre 1918. Il est mort il y a longtemps mais il a introduit dans la famille la coutume d’ouvrir une bouteille de champagne le 11 novembre pour célébrer non pas une victoire contre l’Allemagne mais une victoire contre la guerre ; chez nous, le 11 novembre est la fête de la Paix…

  15. Le 11 novembre a une grande valeur symbolique en France, peut-être la plus symbolique de toutes les fêtes, la plus chargée de sens… Ce jour n’est absolument pas fêté en Lituanie où je suis actuellement. C’est l’histoire de notre pays, la façon dont il s’est forgé et une des raisons qui font ce qu’il est actuellement.
    Un débat de ce genre enterrera le 11 Novembre sans réveiller le 9 mai.

  16. Jean-Noel Salmon

    « A la mémoire de tous les morts, de toutes les guerres », c’est par c’est mots forts que le maître de cérémonie nous appellaient à une minute de silence il y a … longtemps dans mon village natal.
    C’est à mon avis, le vrai sens du 11 novembre.

  17. Pour que le 9 mai soit férié : OUI ! Le 9 novembre ce serait sympa aussi !

  18. jbdivry

    Bravo,
    je tombe sur ton post et je suis arrivé aux mêmes conclusions que toi mais, simplement , de mon point de vue, parce qu’il n’y a plus de survivants. L’Histoire conservera et entretiendra la mémoire de ce sacrifice absurde mais l’hommage collectif à ses victimes n’est plus nécessaire.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers