entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions

Supprimons le 11 novembre, fête d’une guerre civile entre européens

Europe-romain-blachier Aujourd'hui, comme chaque année, je n'irais pas aux célébrations du 11 novembre commémorant la guerre de 14-18. Et ceci pour les mêmes raisons que j'exposai sur ce blog il y a un an,  il y a deux ans comme il y a trois ans.
Bien sûr je vais aux célébrations du 8 Mai, pour célébrer celle qui fut réellement la der des der et la victoire contre le nazisme, bien évidemment je pense aussi à nos soldats engagés actuellement dans des conflits, à leurs famille...

Mais je suis partisan de supprimer le 11 novembre comme jour de commémoration de la victoire de 14-18, parce que c'est une guerre civile entre Européens, parce qu'elle n'a plus aujourd'hui de sens.

Bien sûr j'ai du respect pour les soldats tombés, bien sur je suis partisan de maintenir le souvenir, la mémoire.Mais je trouve aujourd'hui que la chose est obsolète et pas uniquement parce que plus un poilu n'est encore vivant. Non.Il ne s'agit pas d'oublier les pauvres gars envoyés se faire tuer par des officiers , le plus souvent respectables mais parfois peu inspirés du respect de la vie de leurs hommes comme ce fut le cas au Chemin-des-Dames.Ni d'oublier les blessés, les orphelins, les brisures.

Peut-être conviendrait-il d'instaurer un jour de la mémoire (Nicolas Sarkozy semble d'ailleurs ce jour enfin s'être rallié à cette juste proposition ) , en souvenir de tous les combats dans lesquels nos soldats sont tombés. Ou de retrouver les racines de 1922, année où la fête fut instaurée en célébration de la paix retrouvée.

Mais si la seconde guerre mondiale fut une victoire contre le nazisme, 14-18 fut un conflit entre nations européennes, une guerre civile entre européens (même si les USA ou la Nouvelle-Zélande ou les colonies françaises y engagèrent des troupes considérables) entre des pays qui construisent aujourd"hui leur avenir politique ensemble vers une unité politique plus grande. Et c'est aussi et surtout un conflit qui n'a rien réglé, débouchant sur la crise, le nazisme, une nouvelle horreur.

Moi qui suit partisan de l'existence à long terme, d'une nation européenne au sein d'une Europe fédérale et sociale, je trouve ces cérémonies au sujet d'une guerre entre allemands,britanniques,autrichiens, français, italiens etc… anachroniques.

Que ces pays se battent aujourd'hui devient dans mon esprit presque aussi impensable que les conflits qui opposèrent le Duché de Bourgogne à la confédération Helvétique. Une guerre entre français et allemands est aussi absurde disons que l'invasion de Lyon par les troupes parisiennes sous la Révolution Française.

Je voudrais, qu'à la place de ce qui est pour moi une tragique guerre civile européenne, on célèbre sérieusement le 9 mai, fête de l'Europe,fête de notre nation à venir, vraie fête nationale de notre futur.

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. Loïc

    Supprimer le 11 novembre?!? Ce ne me semble pas très patriote tout ça… Tu ne dois pas avoir une culture française très ancienne pour dire de telles insanités!
    Tu es sûr qu’un de tes aïeuls n’est pas norvégien? 😉
    Loïc.

  2. jerome manin

    Une fois n’est pas coutume 🙂 Romain, tu as parfaitement raison !

  3. La suppression se fera par la force des choses quand nos anciens qui commémorent l’évènement auront disparu et que nos jeunes seront dans les magasins à faire leurs courses…

  4. romain blachier

    😉 Je suis vieille souche;, je viens même de découvrir mes armories.

  5. romain blachier

    Merci. Cela m’arrive assez souvent 😉

  6. romain blachier

    C’est déjà le cas.

  7. Romain,
    Une fois de plus, Romain, tu te distingues par ton manque d’historicité et de sociologie politique.
    Tu devrais savoir, ce qui fait les symboles d’une nation, ce sont des éléments typologiques historiques. Une nation, c’est un ensemble d’hommes et de femmes sur un territoire qui se reconnaissent dans leur propre histoire pour un avenir commun.
    Une fois encore, tu mélanges l’idée de nation à celle des relations inter-états. Que je sache, en 1914-1918 comme aujourd’hui, l’Europe n’est pas une nation. Ce n’est donc pas une guerre civile entre Européens, mais un guerre entre nations qui s’est faite, voire un guerre entre Empires par le jeu des alliances. Je te donne la définition de la guerre civile : ce sont les peuples eux-mêmes qui s’entretuent, à l’intérieur d’un même territoire, pour des idéologies précises alors que la « Grande Guerre » fut une guerre entre Etats dont les peuples ont dû malheureusement subir les désastres et les souffrances. Va visiter Verdun que je connias bien parce que j’y ai passé une partie de mon enfance et à mon avis tu auras une autre vision de la « Grande Guerre ».
    Il faut et là, je suis d’accord avec toi élargir le sens de cette cérémonie. Il faudra faire évoluer le monde ancien combattant q’un enfant du pays tué en 14-18 comme en 40 et au delà doit avoir la même reconnaissance de la Nation.
    J’ai fait personnellement plusieurs propositions à ce sujet, à savoir que le 11 novembre soir la cérémonie générale de l’ensemble des morts pour la France et une deuxième date celle du 18 juin 1940 qui serait la journée de la Résistance, de ceux morts dans les camps,…etc. Ainsi, le 11 novembre aurait une vision globale de la mémoire et le 18 juin aurait pour objectif la mémoire mais aussi la pédagogie de ce qu’une idéologie abjecte peut amener. Ainsi, la boucle serait bouclé et on mettrait fin à des débats stériles et inutiles.
    Gaullistement
    Claude JEANDEL

  8. romain blachier

    Claude, ne pas être d’accord avec toi sur la question de la nation n’est pas méconnaitre, c’est juste une question de débat. Pour moi la France est une nation mais l’Europe est aussi une nation, en devenir certes.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers