Surprenant pays

Point-guille Surprenant pays. Surprenant pays dans lequel un débat important sur l'avenir de la démocratie locale, sur le maintien ou non des départements, sur le fait que le budget des collectivités locales soit décidé à Paris est noyé par une histoire de foot et de main de Thierry Henry.

On se demande quelque part si le gouvernement n'a pas été briefé pour faire oublier ça en  parlant à tort et à travers de cette histoire manuelle. Il n'est pas jusqu'à Christine Lagarde, qui confond surement en temps normal football et topinambour, qui n'aille pas de son petit commentaire. Le gargamel moderne Frédéric Lefebvre écrit à Platini et Woerth médite. Bref, il faut faire oublier les saloperies qu'on est en train de faire aux français ayant un peu envie de garder un peu de démocratie dans leur vie locale. La main d'Henry est une divine surprise, elle permet de trouver un divertissement.

Remarquez sur le foot, il y aurait pu avoir matière à dire sur un autre plan: mercredi dernier, cela ne vous a pas échappé, il y avait certes France-Irlande mais aussi Algérie-Egypte. Avant même la fameuse main d'Henry et la fin de la confrontation franco-irlandaise, une marée rouge, blanche et verte s'est répandue dans les rues de Lyon. L'Algérie venait de se qualifier. Au-delà de la joie légitime et que j'ai partagé dans mon coeur avec les supporters du pays de Yasmina Khadra puis bien sûr encore davantage avec la victoire des bleus, se pose tout de même des questions. 

En premier lieu on peut être surpris que les supporters algériens, dont nombreux sont français, soient si indifférents au sort de l'équipe tricolore dont ils partagent la nationalité. On pourra être énervé des dégradations commises par certains cons ou s'énerver d'une poignée d'épanchements racistes anti-français, heureusement très minoritaires. Mais pour être passé longuement sur le Pont de la Guillotière, la fête était là où j'étais, lumineuse et belle.

En second lieu on se dira que s'enthousiasmer pour une équipe nationale (je parle ici de la bleue) dont les supporters ne sont pas foutus de leur côté de descendre avec un malheureux drapeau tricolore et un maillot, fut-il un modéle rapiécé datant de 98 du français d'origine algérienne Zinedine Zidane, fêter la victoire de l'Equipe de France de handball de football, un pays dans lequel même les jeux n'enthousiasment plus l'unité nationale, bof. Il n'y avait en effet pas un supporter des bleus dans les rues. Vous pensez qu'il vaut le coup qu'on réfréner sa joie à voir si on doit attendre de  fêter sa qualification en plus de l'équipe nationale du pays de ses parents ou grands-parents ? Et plus largement la France en tant que collectivité a-t-elle encore vraiment un sens ? Ca donne en tout cas encore moins envie de voir sa ville contrôlée uniquement par ce peu enthousiasmant Etat dans cette peu enthousiasmée nation à l'heure où on veut pourtant nous faire parler identité sans que la discussion démarre vraiment. Curieux pays vraiment.

14 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Olala mais c’est n’importe quoi ce que tu dis sur les supporters français !
    Les supporters français ne s’enthousiasment pas d’une qualification car ils y sont habitués tout simplement.
    Ce n’est pas du tout le cas de l’équipe d’Algérie, d’où cette ferveur à ce stade très précoce !
    On verra tous les français dans la rue quand ce sera de la hauteur que l’on estime celle de l’Equipe de France rassure toi…
    —————
    Je me réjouis plutôt de voir qu’on est le seul peuple qui se veut irréprochable et demande qu’un match gagné sans mérite devrait être rejoué.
    Les autres pays s’en serait lavé les mains !

  2. @Romain : vu les débordements, le théâtre et l’excès qui entourent le football, ce sport ne m’enthousiasme pas mais /EtienneB/ a raison.
    Je crois que la France s’est qualifiée une dizaine de fois à la coupe du Monde et un peu moins au championnat d’Europe. Les français se réveilleront en temps et en heure si ça en vaut le coup …
    Comme en 1998, 2000, 2004 ou 2006, nous ne verrons pas de foules enthousiastes dans les rues avant les 1/8 ou les 1/4 … si l’équipe est capable d’arriver jusque là et ce n’est pas gagné aux dires d’amis footeux …
    Pour la qualification de l’Algérie, si la fête était belle, elle a aussi été émaillée par des incidents qui l’ont terni …
    La maille avec la TP, la réforme des collectivités ou l’identité nationale ne me semble pas réaliste … 😉

  3. Kevin Garnerin

    Sarkozysme et écran de fumée vont de paire. Rien de neuf sous le soleil, niveau technique d’avalement de couleuvre.
    Concernant la réforme en elle-même, sur le principe, je suis d’accord. Le mille-feuille administratif français est un non-sens d’efficacité et d’économie. Après, je ne connais pas le sens profond de cette réforme et ce sur quoi elle va réellement déboucher. Est-ce que quelqu’un peut éclairer ma lanterne? Je sais juste que les CL vont prendre un gros coup de bambou fiscal dans la tronche, ce qui est déjà une atteinte aux libertés locales et à la décentralisation inscrite à la constitution…
    Concernant le foot, je suis d’accord avec Etienne sur l’analyse.
    Le souci vient qu’une population déjà stigmatisée(à savoir les français d’origine algérienne et les immigrés algériens), plus ou moins ouvertement, par une part des médias et du reste de la population donne du grain à moudre au débat sur l’identité nationale dans un sens réactionnaire. C’est la droite qui doit se frotter les mains, suite à ces débordements…
    Pour le reste, vive L’Europe et l’internationalisme !

  4. Fred

    je ne suis pas sûr qu’il eut fallu pousser l’injure au peuple irlandais jusqu’à se congratuler sur la place des Terreaux… mais peut-être y étais-tu tout seul avec ton drapeau pour feter l’évenement ?
    La propension des experts du gouvernement et d’ailleurs (Attali, Abiker, De Villiers…) à se saisir d’un fait de jeu (et à en tirer des conclusions irrévocables sur l’identité nationale, autre écran de fumée du moment) n’a d’égal que leur gout soudain pour Albert Camus (on ne va pas se plaindre, ca nous change de Miss Dominique, Didier Barbelivien et Christian Clavier). Mais ne jamais parler du sujet n’est pas nouveau, c’est même une spécialité française (tu sais, ce pays où tous les votes importants ont lieu l’été quand JP.Pernault parle des pauvres hoteliers qui ont la pire saison touristique depuis au moins… l’année derniere qui etait deja la pire…).
    En même temps, je ne suis pas persuadé que les petites préoccupations (certes légitimes) des élus locaux pour leur pouvoir et leurs finances soient le vrai bon sujet sur lequel les Français nous attendent dans la situation sociale actuelle… Drole de pays en effet.

  5. romain blachier

    évidemment que la France se qualifie plus souvent que l’Algérie et donc est un peu blasée…il n’empêche que c’est la première fois que je ne vois pas le moindre drapeau français dans les rues pour une qualif. Sinon quand l’Espagne ou l’Angleterre, pays qui se qualifient souvent, se qualifient, il y a de la joie dans les rues. En tout cas vive l’Algérie! Et vive les bleus! Par contre Etienne, pas sûr que le peuple français aie demandé à rejouer le match…pas sûr que Lagarde et Attali soient l’ensemble du peuple…
    Sinon si Griffon, il y a maille avec la réforme administratif: il ne me semble pas qu’une forme, l’Etat-Nation français qui suscite si peu d’enthousiasme, y compris dans les moments de panem et circem, n’a pas vocation à contrôler depuis Paris chaque aspect des lyonnais sans que localement on ai plus rien à dire.

  6. romain blachier

    @fred:Décidément tu fais dans la légéreté d’un ours des pyrénées sur le sport. Non point du tout, pas de drapeau de ma part aux terreaux…en plus chez moi j’ai qu’un drapeau européen et un drapeau lyonnais. Et j’ai pas regardé le match, j’étais à un truc plus marrant.
    Après injure au peuple irlandais (qui pour moi n’est qu’une déclinaison du peuple européen) faut pas déconner c’est que du foot.
    Pas d’accord aussi sur la question de la taxe professionnelle et du fait d’éloigner les conseillers généraux de ceux qui ont besoin d’eux comme interlocuteurs (les rmistes par exemple).C’est un point de démocratie locale importante, sinon ça sert plus à rien de voter, tout sera décidé par l’Etat. Il faut presque un bac plus 5 de droit pour décrypter ce truc compliqué.
    Par contre complétement d’accord à 300% sur la capacité de diversion dans ce pays.

  7. Jerome Manin

    La capacité de diversion c’est « les saloperies qu’on est en train de faire aux français ayant un peu envie de garder un peu de démocratie dans leur vie locale » C’est la région, le Grand Lyon, la ville, les associations tenus pas leurs élus, le Régime Collomb et l’opacité qui entoure tant les processus de décision que les manœuvres financières… L’Etat est bien démuni face à l’obstruction et au refus de démocratie des collectivités locales de gauche 🙁

  8. lyonnaise déçue du ps

    la preuve Manin, tu n’est absolument jamais libre de t’exprimer sur tous les forums de la ville…c’est dire la dictature où on est !

  9. romain blachier

    @jerome manin je ne te savais pas si désireux d’être gouverné uniquement par Paris ni à ce point en désaccord avec Raffarin ou Juppé… Je n’ai pas non plus envie que Lyon paye la dette record de l’Etat.

  10. Kévin Garnerin

    « L’Etat est bien démuni face à l’obstruction et au refus de démocratie des collectivités locales de gauche 🙁 »
    Comme diraient les britons, « Oh my God! ». L’humour de droite a quelque chose de surréaliste parfois. Celle-là va me faire la semaine ! De l’excellent second degré ! Ca change de Bigard et Laurent Gerra.
    Merci à l’artiste. A quand une date dans les cafés-théatres de notre bonne vieille capitale des Gaules?

  11. visbilement tu n’y est pas passé puisque toutes les voitures étiaent à l’arrêt!

  12. dégoûtépartoutça

    Ce qui m’attriste en effet, c’est que les démêlés footbalistiques ont complétement passé sous silence la fuite du nabot en Arabie saoudite, et que d’autre part les médias se sont soigneusement abstenus d’évoquer les débordements de ces gros connards de supporters algériens, parce que tu peux me croire, pour un parisien du 18e, la casse et la haine anti-français étaient bien au rendez-vous et la fête étaient surtout illuminée par les feux de poubelles! Quand je pense qu’on chante les louanges de ces beaufs pour en faire la démonstration bien pensante d’une « identité nationale multiculturelle et complexe » je suis écoeuré.

  13. @degoutépartoutca: je ne nie pas la haine antifrançais de quelques cons au milieu de la fête, je l’ai bien vue et j’en parle même dans ce billet! Dans le 18e de Paris visiblement ça a été chaud!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers