Étiquette : grossetête

Les électeurs du FN et de l’UMP sont les mêmes selon Françoise Grossetête, tête de liste UMP

Tiens elle m'avait échappé cette déclaration de Françoise Grossetête, tête de liste UMP en Rhône-Alpes, selon laquelle les sarkozystes et l'extrême-droite seraient les mêmes.  Je l'ai vu dans la vidéo (un peu à l'emporte-pièce par ailleurs au passage) ci-dessous. Si un type de gauche avait dit ça il aurait immédiatement été traité de sectaire mais là c'est quoi? Un aveu? Heureusement que nombre d'électeurs UMP (hélas pas tous) ne se reconnaitront pas dans cette conception des choses.
[…]

Lire la suite

Supplément rhône-alpes dans Libération

Qu'on se précipite, qu'on se jette avidement sur le supplément élections régionales dans le numéro de Libération de ce jour. La chose a été concoctée par la talentueuse équipe de Libelyon. On plongera avec délices dans les problèmes de 4X4, véhicule indispensable pour circuler dans Saint-Etienne, de la tête de liste UMP, dans l'apprentissage de la politique par Mérieu, les applaudissements des vignerons à Jean-Jack Queyranne, les soucis de Begag, les enjeux internes de Gollnisch…
[…]

Lire la suite

De brefs bisous de consolation

Plus d'une centaine de recalés sur les listes UMP du Rhône. Ne jetons pas la pierre à un parti où l'on met, malgré les difficultés du pouvoir en place, tant d'enthousiasme à porter les couleurs de la majorité présidentielle. Et puis le PS n'est pas en reste dans le genre puisque nombreux sont aussi les déçus. Ainsi en va la politique depuis toujours. Mais, petit souci, le patron local de l'UMP, le Député-Maire de Caluire Philippe Cochet, a promis de recevoir tous les recalés ou au moins de leur passer un petit coup de fil. A chacun individuellement. Il s'agissait de ne laisser aucun candidat malheureux à la candidature derrière. Louable intention, d'autant que malgré cette centaine de recalés, il reste encore des places à pourvoir sur la liste, ce qui doit la faire mauvaise aux nons-retenus…restait à la faire suivre d'effet. Hélas face au tollé interne suscité par la liste du mouvement présidentiel, on dirait que notre édile fait machine arrière. Il a ainsi envoyé un simple mail aux adhérents recalés. Mais qu'on se rassure notre Député-Maire a bloqué le colossal créneau de quatre heures pour recevoir les pleurs des recalés qui souhaiteraient entrer en confession.Soit environ 3 minutes par explication et faire des bisous de consolation.
[…]

Lire la suite

Machines à voter et multivote militant sur Lyon Capitale

Polémique dans les commentaires cette après-midi sur le sondage de Lyon Capitale concernant le résultat du débat organisé par le journal entre les différentes têtes de liste aux régionales.A l'heure où j'écris ces lignes de ma blanche main, 16271 personnes se sont exprimées sur cette question. Oui plus de 16000, l'équivalent d'une ville comme Saint-Fons, enfants compris ont une opinion sur ce débat…et c'est loin d'être fini. Surprenant pour une rencontre, qui si elle a fait carton plein en matière d'entrée, s'est déroulé dans un amphi contenant seulement quelques centaines de personnes et a été rediffusé sur la très confidentielle Lyon TV. Pour mémoire un peu plus de 750 personnes avaient participé au plus accessible "quel est le meilleur candidat pour la droite en Rhône-Alpes" proposé sur le même Lyon Capitale il y a quelques mois.Enthousiasmés, des foules se jettent (8o votes de plus depuis que j'ai écrit "16271 personnes" soit 16351) sur le sondage afin de plébisciter Grossetête (UMP) et Mérieu (Europe Ecologie). Ces deux-là progressent à vitesse grand v puisque toutes les secondes et demi à peu près un vote vient enrichir leur palmarès. Enthousiasme délirant ou plutôt programme de vote automatique, "machine à voter" virtuelle pour faire grossir le score? Surprenant. Il est vrai que les sondages proposés permettent à tout un chacun, programme informatique ou être humain de voter autant de fois qu'il le veut (Et hop à nouveau 80 votes de plus, nous en sommes à 16429).Bref une énergie surprenante de la part des verts et de la droite, couplée à un programme informatique automatisée, est mobilisée pour un enjeu assez dérisoire. La chose n'est pas nouvelle et n'est d'ailleurs pas exclusive (et encore 85 votes de plus!) de Mérieu et Grossetête. Ainsi il y a eu plus de 20 000 personnes pour répondre en pour ou en contre à la possibilité que le Grand Stade se fasse à Décines, ce qui n'est quand même pas à la portée de tout le monde et 5 fois moins le coup d'après pour répondre à la plus conviviale et accessible question "Pensez vous que l'OL soit champion". Lyon Capitale, qui possède un site de qualité, devrait à mon sens trouver
[…]

Lire la suite
Chargement