Étiquette : millon

Divisions au sein de la droite de Lyon : L’Etat des lieux

 
Compliqué bestiaire que celui de la droite lyonnaise. On est à peine en train de se dire qu'il faudrait écrire un billet sur une énième candidature aux municipales de dans 4 ans exprimée par un énième candidat de droite qu'on nous signale la scission en deux du principal groupe d'opposition. Et puis des candidatures séparées dans des cantonales. Puis on enchaine avec encore une nouvelle déclaration d'intention à l'investiture de nouveau !Dur les candidatures à droite!
[…]

Lire la suite

Un week-end de sénateur

Excellentes sénatoriales pour la gauche ce dimanche.Sans passer en revue l'ensemble des résultats (visibles ici) regardons juste ce qui s'est passé dans notre région où trois départements étaient concernés, l''AIn, la Drôme et l'Ardéche.Pour mémoire, seul votent les grands électeurs pour ces élections, à savoir les élus ou leurs délégués.

Commençons par l'Ardéche.Belle victoire des socialistes qui ont fait carton plein.Michel Teston (PS) a facilement retrouvé le chemin de la haute-assemblée et Chastan (PS) a de son côté disposé de son adversaire de droite, par une marge faible (6 voix).

Autre carton plein du PS, celui réalisé dans la Drôme où Jean Besson, Didier Guillaume et Bernard Piras vont siéger au palais du Luxembourg.Thierry Cornillet, MODEM allié à l'UMP (un Geourjon local quoi) passé au Parti Radical (je vous en parlait là ) fait un score bien plus bas que prévu. La droite de façon générale confirme un recul de plus en plus marqué depuis des années dans ce département, Glibert Bouchet faisant un score assez catastrophique au deuxiéme tour.

Finissons par l'Ain,où l'UMP présentait notamment Charles Millon, ancien président de la région Rhône-Alpes, devenu célébre par ses accords avec le FN et qui garde une influence certaine sur la droite lyonnaise.Le Maire du second arrondissement ou la tête de la liste de la droite dans le 7e aux derniéres municipales sont par exemple issus de ses proches.Un front d'élus et de militants de tous bords  se sont étonné du recyclage du sulfureux ex-président de la région (désavoué y compris dans nombre de milieux de droite).La gauche progresse d'un siége dans un contexte d'émiettement de la droite puisque Mazuir et Berthou siégeront au sénat.En interne au camp conservateur,la fronde anti-Millon profite à l'UMP Sylvie Goy-Chavent, que les grands électeurs de droite ont préféré à l'ancien candidat à la mairie de Lyon.
[…]

Lire la suite
Chargement