Le sang, même celui des enfants, excite les loups

Tache-de-sang

Les faits divers, surtout ceux qui émaillent les campagnes présidentielles nous rappellent qu’il y a des fois où la politique peut à la fois tout et peu. Ainsi en est-il de l’horreur qui a frappé des familles hier à Toulouse et la semaine passée à Montauban.

D’abord parce qu’un, des assassinats, motivé par l’origine des victimes si le très probable motif raciste et antisémite est confirmé, est forcément un crime politique. Et puis politique aussi parce qu’il va falloir qu’avec des moyens diminués ces dernières années, la police retrouve le salopard qui a tué nos soldats et de petits enfants par tous les moyens nécessaires.

Mais, c’est triste, c’est regrettable, de lois sécuritaires en durcissement des peines de ces dernières années, la politique ne peut parfois que peu devant un fou qui péte un plomb et commet l’irréparable. Aucun Etat n’a jamais pu faire cesser les faits divers comme le rappelle l’affaire du tueur fou d’adolescents socialistes dans la prospére et calme Norvége. Tous ceux qui veulent gouvernener au fait divers devraient s’en souvenir, en lisant la une, digne et sombre de Libération de ce jour, en mémoire des victimes.

Très vite les candidats aux présidentielles ont décidé de se rendre à Toulouse en mémoire des victimes. Y vont-ils qu’on les soupçonne de récupération. N’y  vont-ils pas qu’on les taxerait d’indifférence.

Pour beaucoup la campagne était suspendue en ce jour.  Premier à parler d’une trève en mémoire des victimes,pendant que, comme tous les français de toutes opinions, ses soutiens étaient sous le choc,  François Hollande fut l’objet de la part de certains militants UMP, qui n’avaient visiblement pas le même souhait de receuillement, d’un déchainement haineux. Juan en a recensé quelques-uns.

 « Et pendant ce temps là, @fhollande dit que sa campagne est suspendue mais se rend à Toulouse avec son dir comm et ses soutiens. #ecoeurement » écrivit l’une des égéries UMPistes sur Twitter. Elle se reconnaîtra. D’autres furent pire et sans limite. Exemples:

@antpaoli: Le tueur retrouvé, que feront et prétexteront encore les socialistes ? #fh2012 #ns2012

@neo_matrx: comment appelez vous ce crime M. Hollande? RACISTE? Ah non, le mot n’existera plus. Vous êtes ridicule


@AymericCH: un vrai vautour ce bon à rien de FH,idem pour cette caravane de politiciens de gauche présent à la syna.


 @MlleKate: @portuguesh4113: Un petit referendum sur la peine de mort ? #NS2012 #Toulouse #finilatolérance

@Touareg_1: Si vous saviez comme j’ai HONTE du comportement de l’autre CON de FLAMBY-descendre aussi bas #NS2012

Cela sans compter le nombre de tweets traitant Hollande de démago pour avoir suspendu sa campagne…avant de trouver très bien que Nicolas Sarkozy, s’alignant sur le candidat PS, suspende à son tour la sienne (en utilisant au passage, dans une utilisation discutable des moyens public, en tant que candidat, le compte twitter de l’Elysée…)...Les mêmes qui dénigraient il y a quelques jours nos concitoyens qui mangeaient hallal ou casher appelant ensuite à l’unité nationale. Le sang, même celui des enfants,  n’arrête pas les loups, il les excite.

Plus tard  l’ensemble des candidats étaient à la synagogue de Toulouse, pour un moment bien plus digne, quelles que soient leurs sensibilités politiques. Avant de pourchasser le tueur et de reprendre le débat politique.

7 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Deuil et mélancolie
    En ce jour de deuil et de recueillement pour la France et pour la conscience humaine pas toujours humaine
    Je prie… oui je prie
    Tous les candidats à la magistrature suprême
    De nous épargner désormais
    La récupération politique ou politicienne
    De cette barbarie religieuse ou païenne
    De renoncer une fois pour toutes
    À tout ce qui divise et stigmatise
    Et d’annoncer quelque vérité substantielle :
    La fin des vaines querelles
    Par l’entremise de la même devise
    Liberté, égalité, fraternité
    Aujourd’hui tous les petits français l’ont pensé
    Il n’y a pas d’autre alternative : C’est la fraternité ou la mort !

  2. lg

    est ce vraiment nécessaire de recenser la connerie humaine?
    Pour le coup je trouve que l’on ne parle pas suffisament de l’unité nationale qui est en train de se former autour de ce drame … et ce en pleine campagne électorale.
    Nos grands élus nationaux, les politiciens que je critique si souvent … pour le coup ils se comportent très dignement non?
    au fait.. c’est pas important mais 4ème ligne c’est « le salopard qui a tué » pas « ont tué »

  3. lg

    je suis peut être trop loin.. trop naif.. toujours plein d’espoir en ce qui concerne les bon sentiments.

  4. ?
    je ne comprends pas bien ton billet. La présence de Hollande était clairement du placement. Pour le reste, je ne vois pas comment tu peux reprocher au président de se pointer sur place : as tu vu que le drame avait fait la une (presque) « partout » dans le monde ?

  5. Romain blachier

    Vnicnent:merci de relire mon billet puisque je ne reproche justement a personne d’être venu sur place.Je ne comprend pas d’ailleurs, a part pour des raisons politiciennes,pourquoi à l’inverse, TU voudrais interdire à d’autres qu’au candidat sortant que tu soutiens le droit d’aller à Toulouse?

  6. Olivier TRONEL-BOCCARA

    Comme d’habitude, Romain, chaque mot de ton billet est pesé, et l’ensemble sonne extrèmement juste…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers