Un aigle d’argent s’est posé

"Je suis ici par la volonté d'un homme, par l'acharnement d'un homme, Nicolas Sarkozy, qui est aussi président de la République française"…

Un aigle d'argent s'est posé hier au tribunal. L'ancien premier ministre Dominique Galouzeau De Villepin dans une des déclarations solennelles dont il a le secret, s'apprête à affronter ses juges dans le cadre de l'affaire Clearstream, subir les attaques des spadassins de Nicolas Sarkozy et surtout faire face au fait d'avoir contre lui dans un procès rien de moins qu'un justiciable placé au-dessus des autres, ayant rang hiérarchique sur les magistrats qui vont décider de son sort: le Président de la République.

Je n'ai jamais eu vraiment de grosse sympathie pour Dominique De Villepin: Il s'agit d'une continuation certes avec de l'allure, d'un Jacques Chirac, populaire de nos jours mais dont les deux mandats à L'Elysée furent calamiteux. Si aujourd'hui certains voudraient repeindre l'aigle d'argent en gaulliste social, il convient de se rappeler que l'une des réformes les plus marquantes et heureusement ratées de son séjour à Matignon fut une mesure pour précariser les jeunes dans l'emploi, le CPE. C'est aussi sous De Villepin que la progressivité et la justice en matière d'impôt sur le revenu fut gravement affectée, qu'il nous fit connaitre des émeutes en banlieue avec un certain Nicolas Sarkozy comme ministre de l'intérieur, qu'il fut courageux mais peu adroit dans ses relations avec les USA, qu'il eu une politique européenne peu ambitieuse etc…mais il s'agit aussi et surtout d'un justiciable soumis ici à une basse vengeance politique.

C'est tout un pan médiocre de Sarkozy qui ressort en l'espèce. En se maintenant partie civile, le président de la République démontre une petitesse d'esprit dans la vengeance qui en dit long sur certaines facettes du personnage. Disposant de larges pouvoirs, ayant un lien hiérarchique et d'influence sur la magistrature, le président fausse le processus du procès. Les villepinistes à l'image du député UMP François Goulard mais aussi François Hollande, Elisabeth Guigou , Laurent Fabius, Noel Mamére et d'autres ont dénoncé l'acharnement pour des raisons personnelles du chef de l'Etat. Qu'il se retire et la vérité pourra tout de même être recherchée, les zones d'ombre éclaircies.Ce serait tout bénéfice pour la justice et sans doute aussi pour le Président lui-même…parce que derrière le théâtre de l'ancien Premier Ministre, il y a fort peu de chances d'une condamnation, ce qui permettrait à l'aigle d'argent de reprendre son envol, toutes serres dehors…

8 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Le paradoxe de la situation de partie civile de Nicolas Sarkozy repose d’une part sur le fait qu’il a autorité sur le CSM mais également sur le fait que son imunité ne permet pas sa convocation lors du procès …
    En outre, il faut rappeler que Villepin a choisi de comparaître devant une juridiction ordinaire et non devant la Cour de Justice afin de faire apparaître la vérité au grand jour. Sauf erreur, il me semble que c’est la première fois qu’un ancien ministre fait le choix de la lumière plutôt que de comparaître face à cénacle composé de parlementaires et de magistrats.
    Pour le CPE, il a toujours été dit que la mesure devait être expérimentale. Le fonctionnement actuel du marché du travail n’est pas plus satisfaisant car les jeunes sont condamnés à la succession des CDD avant d’obtenir éventuellement un CDI. La mesure avait l’avantage de rompre avec une certaine hypocrisie.
    Pour les émeutes, il serait assez juste d’en attribuer la paternité à Sarkozy et non Villepin. D’ailleurs, sur le coup, il lui avait sauvé la mise et on peut voir toute la reconnaissance que Sarkozy peut avoir pour qqn qui l’a sorti d’une mauvaise passe …
    Pour la politique fiscale, les circonstances permettaient de faire droit aux promesses de Chirac en la matière ; et DdV a rappelé que les circonstances actuelles devaient faire contribuer les plus aisés et que le bouclier fiscal devait être revu.
    Concernant la diplomatie avec les Etats-Unis, je te rappelle que l’administration était celle de Bush et qu’il s’était fermement opposé à l’intervention en Irak. Serais-tu devenu atlantiste depuis ce week-end et ton billet sur la vision européenne de Lellouche?
    En outre, Villepin est resté 2 ans à Matignon et la mission principale était la lutte contre le chômage, objectif dont on commençait à enregistrer les résultats avant que Sarkozy ne vienne tout chambouler …

  2. seb

    Je suis tout a fait d’accord avec griffon, il faut pas être trop dur avec Villepin qui a été le seul qui a osé s’opposer à george Bush à une certaine époque…

  3. fred (lol)

    Une fois n’est pas coutume, je ne suis pas d’accord avec ton analyse.
    La justice est en marche. DdV est présummé innocent. Il va être jugé, puis condamné ou blanchi.
    La dramatisation de l’évènement, qui constitue sa première défense, ne lui fait pas honneur.
    Tout comme Ségolène ROYAL aurait du porter plainte en suite de l’élection de Martine AUBRY si elle considère que certains avaient triché. A moins qu’elle ne soit pas toute « blanche » non plus…
    Cette image pathétique des deux « grandes » familles politiques ayant vocation à gouverner la France fera une fois de plus le jeu des « petits »…il n’y a qu’à voir les récents scores des Verts aux dernières élections partielles. J’ai peur que la région ne soit définitivement perdue.

  4. Rappelons que la sarkosie est le prolongement de la chiraquie !

  5. @griffon:
    Le CPE, expérimental ou pas, rendait aussi facile la transformation d’un jeune salarié en jeune chômeur que de jetter un kleenex à la poubelle
    Les émeutes sont les enfants maudits des politiques de chirac, villepin et sarko réunies
    Pour les impôts, DDV dit ce qu’il veut maintenant qu’il a plus le pouvoir mais lorsqu’il était aux affaires, il a fortement réduit la progressivité de l’impôt sur le revenu…
    Pour ce qui est des USA, je ne suis pas un pur atlantiste vu que je suis fédéraliste européen. Mais j’ai une sympathie forte pour les USA, c’est pas nouveau. Et il y avait moyen de s’opposer à la guerre en Irak sans forcément flinguer le lien.
    @fred(lol) le procès peut tout à fait se dérouler sans que le président de la république soit partie civile.

  6. je ne suis pas d’accord avec toi Romain.
    Les émeutes sont le fruit de l’abandon des ghettos (quartiers populaires en langue politiquement correcte) depuis leur création et des provocations de Sarkozy.
    Pour les impôts, je le répète, c’était une promesse de Chirac et contrairement à Sarkozy, Villepin n’est pas rigide sur la question.
    Pour le CPE, les moins de 25 ans restent les premières victimes de la crise dans la mesure où, entre juillet 2008 et juillet 2009, le chômage de cette tranche d’âge a crû de près de 32% contre 25% pour l’ensemble de la population active. De plus, les statistiques d’Eurostat, publiées en juin, indiquaient qu’en France, le chômage des jeunes atteignait 22,3 %, contre une moyenne de 8,3 % dans l’Europe des Vingt-Sept. Alors, on peut faire l’autruche, mais il y a un vrai problème français …
    Si tu admires tellement les Etats-Unis, tu dois être comblé par la politique atlantiste de Sarkozy. Il n’y a plus l’épaisseur d’une feuille de papier à cigarette sur toutes les questions stratégiques! Cerise sur le gâteau, c’est un général français de l’armée de l’air qui a désormais une des plus hautes responsabilités au sein de l’OTAN avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur les différents théâtres d’opérations militiaires et la percetion de la France dans le monde …

  7. seb

    Et je vois pas comment s’opposer au n’importe quoi de Bushe t de ces amis sans flinguer un lien qui de toute façon n’existait plus vu l’administration de l’époque.
    Et heureusement que a France a osé dire tout haut ce que de nombreux gouvernement n’osaient pas dire mais pensaient tout bas (dont l’allemagne).
    Cet épisode a grandi la France et a surtout montré à l’adminsitration Bush comme au reste qu’on ne doit pas jouer avec les régles du droit international et décider unilatéralement sans s’attirer les foudres de quelques uns…
    et si on avait été plus soutenu par l’Europe et nos soi disant alliés ( anglais, italiens ou espagnols…) en s’opposant encore plus fermement le bourbier irakien n’aurait jamais eu lieu…

  8. @seb: si on avait eu une europe plus puissante ça aurait pu être le cas. Repense à la chose la prochaine fois que tu votes Chevénement puis non à un traité constitutionnel…
    @griffon: l’idée du billet est une superbe de Villepin confronté à une basse vengeance. Ceci dit je ne peux l’absoudre de ce qu’il a fait quand il était au pouvoir.
    Pour les USA, je ne suis pas un admirateur inconditionnel. Je suis avant toute chose d’ailleurs un fédéraliste européen, partisan d’un état fédéral européen indépendant et souverain, ayant enfin flingué les nations. Je me rappelle cette phrase de la campagne sur le oui «Oui, pour faire disparaître cette merde d’Etat-nation» de Toni Negri, altermondialiste italien en campagne avec Cohn-Bendit et Dray. Et puis ce que font les usa en Amérique latine m’énerve. Mais,derrière ce beau discours aux nations-unis que je ne renie pas, il aurait pu être bien de discuter un peu plutôt que de prendre une superbe, certes magnifique mais à bon compte. Pour le reste je suis plutôt pro-us, loin derrière le fait d’être ultra pro-européen, ce que n’est pas Villepin. Tout comme le fait que ce n’est pas en permettant aux entreprises de virer facilement les plus jeunes qu’on résoudra le chomage. C’est dégueu pour les jeunes et c’est une insulte à l’intelligence des entrepreneurs.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers