Fatiguant

Pas de billets ces derniers jours. Très occupé politiquement et surtout professionnellement. Déplacements, clients, rendez-vous entreprises, hôtels en hauteur etc…

Romain-blachier Et puis parfois la politique, lyonnaise et nationale, c'est un peu fatiguant.

Un peu fatiguant ces histoires d'intox autour des listes aux régionales. Le pourtant talentueux auteur de l'article de Lyon Capitale a du hier modifier à plusieurs reprises son article pour recoller à la réalité des faits. Il est vrai que la construction d'une liste régionale est affaire de tractation et de guerre de tranchée psychologique. Le MODEM, les verts et l'UMP connaissent les mêmes troubles et combats. L'essentiel est d'être unis après. Et puis ça permet aux internautes de droite et parfois de gauche de se défouler.

Autre coup de fatigue, ces histoires autour des dissenssions internes au Sytral. Surtout quand on, sait que derrière le prétexte, certes pas anodin, des indemnités jugées illégales par les tribunaux du Président de la structure, se pose en fait des combats intra-villeurbannais autour des cantonales à venir et puis d'un affrontement entre Bernard Rivalta et la Mairie pour la future situation de l'ASVEL. Prendra-t-elle le chemin de Vénissieux ou pas ?

Encore un truc fatiguant, c'est l'éternel débat sur les mineurs que le gouvernement ressort à chaque fois qu'il est en difficulté, encore plus souvent que la question de la nation. Ok, pour ma part, je considère qu'un gosse de 7ans qui traine dans la rue à minuit , c'est des parents qui méritent des baffes dans la gueule. Tout abruti qui fait des gosses sans gérer après me donnerait presque des envies de castration physique. Mais je suis toujours gêné, en bon liberal-libertaire, de voir surgir des lois qui interdisent la circulation d'autrui par un couvre-feu. De fait d'ailleurs, un gosse qui se balade dans la rue tout seul est raccompagné par la police chez lui. Heureusement. Cette histoire de couvre-feu est donc surtout une proposition électoraliste et inutile. Et inapplicable en période où l'Etat réduit les effectifs de police… Et quitte à réguler, je préfère qu'on travaille sur la responsabilité des familles que sur le contrôle étatiste.

Allez je vous laisse, je vais me reposer un peu de cette fatigue avant de reprendre mes activités tout à l'heure.

5 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. marie laure

    Bonne sieste 🙂

  2. le cracoucas

    y’en a marre des parents qui font des gosses puis s’en occupent pas.

  3. Si tu viens te reposer dans le Forez, tu verras un gars de droite du sud qui se repose aussi (et qui t’offrira un peu de vin : j’en ai monté ^___^)
    Bon repos. (mais oui, période fatiguante…)

  4. matt

    courage ! Bien vu, d’accord avec tes items listés.
    En plus c’est clair la période est particulièrement contraignante, tous débordés, l’avant fête, le temps pluvieux, l’hiver est là et cela n’arrange rien. bon we

  5. lauranne

    Il m’est arrivé de ramener mes petits voisins, alors âgés de cinq ou six ans lorsque je les rencontrais vers vingt heures loin de chez eux, les parents me remerciaient chaleureusement et disaient aux enfants « mais où étiez-vous? ».
    Comment responsabiliser ces gens? Que dire sans se poser en censeur? Je ne disais rien…
    Les gamins ont grandi, le garçon a de mauvaises fréquentations mais je ne peux plus le raccompagner chez lui. Quel gâchis!

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers