Un souvenir: Le strip-tease de Marie-Chantal Desbazeilles

Attention, rareté: ce documentaire, légendaire dans la politique lyonnaise, est presque introuvable.

Il y a un peu moins de 10 ans, Marie-Chantal Desbazeilles, bien qu'habitante du 6e arrondissement, était Maire du 7e (RPR) . D'un fort caractère, munie d'un franc-parler rare qui confinait parfois à l'impolitesse, la dame avait un côté "mémé la castagne" qui faisait froid dans le dos, agaçait, plaisait ou amusait selon les cas. Personnage qui ne laissait personne indifférent, son sens de l'esbroufe était légendaire aussi: nombre sont les habitants du 7e devant qui elle faisait semblant de téléphoner à une personnalité afin d'intervenir sur un dossier alors qu'elle n'avait souvent que l'horloge parlante au bout du fil.

Ne voulant pas toujours accompagner, soutenir et anticiper les évolutions du quartier dont elle avait une vision très conservatrice voire réac, elle perdra les élections en 2001 face au Maire dont je suis l'Adjoint, Jean-Pierre Flaconnèche.

Marie-Chantal Desbazeilles fera ensuite un mandat dans l'opposition et restera célèbre pour ses tirades acerbes, particulièrement contre ceux de son camp.

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

10 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. devil

    La commission d’attribution des logements est flippante.

  2. Yann

    Juste énorme… Elle est resté Maire combien de temps? Aujourd’hui elle fait quoi?

  3. Christophe

    Eh bien on ne devait pas s’ennuyer en conseil municipal…

  4. Henri

    Un bon exemple des aberration du suffrage universelle. Heureusement que Flaconeche a finir par battre cette catastrophe sur patte.

  5. Un morceau d’anthologie que ce numéro de fille maire (titre à la Libé un peu facile, quand même) qui fait passer un bon moment. Je note qu’on y parle encore en anciens francs : 5500 francs de revenus, aujourd’hui, ça ferait vraiment pas bézef… La conversation finale sur Millon et la courtoisie élémentaire qu’un homme doit à une femme est aussi fort jolie. A Belley, que des péquenots, c’est bien connu, non ?

  6. jbdivry

    Je l’avais vu à l’époque
    merci de l’avoir retrouvé pour nous

  7. baillergeau

    Se marrer sur les connes de l’UMP, ça amuse, mais pas très longtemps.
    On a assez de connes et de cons à gauche sans aller les chercher à droite !
    Les retraites ? la Grèce ? Les inondations ? Heuliez ? DSK ? La dette ?
    Tous ces sujets nous conduisent au populisme le plus médiocre qui soit, venant de droite et de gauche.
    J’ai honte de dire ce que j’en pense.
    au hasard : les inondations ?
    Des citoyens, des maires, des élus locaux et régionaux (SR), un président de la République, un raton laveur (je ne dirai pas qui !)
    Tous disent que la loi n’existe pas, que la liberté de chacun doit être reconnue et merdre, comme dirait la mère Ubu !
    Ce sujet est totalement fou, Sarko n’a pas compris ou il s’en moque (sans doute !)
    Payer les constructions non endommagées et les terrains sur des zones non constructibles ?
    Personne ne sait le nombre de milliards d’€ que cela représente sur 10 ans ! Au fou ! (SR non plus ne sait pas, mais elle s’en moque !)

  8. Olivier TRONEL-BOCCARA

    Ah Marie-Chantal ! Comment as tu fait pour retrouver ce document ! Une personnalité qui tranchait avec le caractère pondéré de Jean-Pierre Flaconnèche ! Il doit y avoir peu de gens pour la regretter dans ce bon vieux 7ème arrondissement!

  9. @yann : 1989/2001 . Aujourd’hui elle vit à Biarritz.
    @olivier: certes
    @baillergeau: mon blog n’a pas vocation à être exhaustif, juste à poser des mots sur des sujets de mon choix, comme ça.
    @solko: c’est sur!
    @christophe et henri !: c’est clair !

  10. Rétrolien: Hallucinations Collectives: ciné A, B, Z et numérique dans le 7e - Romain Blachier Adjoint au Maire de Lyon 7e

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers