entre la technologie moderne et une richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de nombreuses solutions

Une dizaine de députés veulent un référendum sur le cannabis

Deux feuilles. c’est sur cela que tient la proposition de loi d’une dizaine de députés PS et écolos concernant la tenue d’un référendum sur la légalisation du cannabis.

Depuis des années le débat semblait enterré, à droite bien sûr mais aussi à gauche (les Premiers Ministres Manuel Valls et Ayrault n’étant pas connus pour leur ouverture en la matière).  De congrès en congrès du PS il n’était le plus souvent pas un mot pour exprimer de position sur le sujet. J’avais moi-même essayé de  faire inscrire une approche moins policière de la question cannabique dans le programme de la motion La Fabrique Socialiste mais je m’étais heurté à forte résistance.

La proposition de loi de cette dizaine députés de gauche prévoit d’encadrer la consommation du cannabis et de réduire les risques qui sont associés à son trafic. Elle prévoit d’autoriser en cas e référendum favorable, sous la tutelle de l’Etat, des lieux de diffusion de la substance qui serait en vente de façon légale, créeraient des emplois et rapporterait, ce qui n’est pas négligeable en ces temps de vaches maigres, des taxes. Les forces de police affectées à la répression de la consommation d’herbe pourraient être affectées à des tâches de lutte contre la violence et le terrorisme.  Les consommateurs seraient, eux, bien plus informés sur les produits qu’ils utiliseraient. Produits qui pourraient aussi être mieux contrôlés sur le plan sanitaire

Bien évidemment, tout ne serait pas permis : la loi proposée prévoit de pénaliser fortement ceux qui se mettraient en danger et mettraient en danger la vie des autres en conduisant sous l’effet de substances.

Aujourd’hui Emmanuel Macron et certains candidats de la Primaire de la Belle Alliance Populaire sont pour une approche plus ouverte sur le cannabis.Mélenchon possédant une position étrange puisqu’il affirme vouloir dépénaliser le cannabis pour le combattre.

2 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

  1. Ce n’est pas si étrange de dépennaliser une drogue pour la combattre il y a beaucoup de thèses sur ça.
    Je recommande vivement le très bon livre « La Brimade des Stups » à ce sujet, dispo aux Bals des ardents.

  2. L'indépendant

    Je trouve cela malsain. On commence par dépénaliser le canabis et ensuite ce sera la cocaïne. En matière sociétale, on a commencé par le Pacs, on a finit par le mariage homo. Cette gauche détruit décidément les fondements moraux de notre société. Au lieu de faire vouloir faire un référendum aussi stupide que cette proposition, on ferait mieux d’en faire un sur la pénalisation de la criminalité en France (exemple sur la mal-faite loi de légitime défense) ou sur la construction européenne qui engage la destinée de notre pays.

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers