ps-nantes

Université d’Ete du PS : Une annulation sous pression qui arrange la direction

Les promesses non tenues de la direction du PS

La direction actuelle du Parti Socialiste avait été élue en promettant aux militants de A permettre à la gauche de gouverner, B de mettre le parti socialiste au travail et C de rénover un peu ses traditions.

Résultat:

A Les députés socialistes, faute de débats internes dans le parti, se sont déchirés sur la loi travail et le budget. Le PS perd des voix à chaque scrutin, ses intentions de vote sont lamentables.

B : Le parti socialiste ne produit rien. Poser la question à David Assouline, responsable à la Culture, de son absence totale de travail, en est presque incongru tant la chose semble intériorisée. D’ailleurs il n’est pas le seul : je n’ai encore vu la trace d’une action de Luc Belot dans le cadre de sa responsabilité au numérique. Je suis prêt là aussi à l’aider. Même si mon appartenance à un courant minoritaire (la Fabrique) pose problème à certains.

C: Niveau rénovation du Parti, c’est encore pire. Jean-Christophe Cambadèlis vient d’annoncer que l’Université du PS et de ses satellites ne se tiendra pas cette année . Déjà que, faute d’une gestion convenable par le parti des conflits internes, il avait fallu faire partir l’événement de La Rochelle où il avait ses quartiers depuis plus de vingt ans. Ces temps-ci, à  chaque fois des candidats dissidents, au municipales comme aux législatives, avaient battu ceux désigné par le parti…

Réussir l’exploit d’être les premiers à ne pas tenir d’Université d’Ete du Parti Socialiste

Là, il n’y aura pas, pour la première fois depuis que le rdv est régulier, d’Université d’Eté du PS et de la Belle Alliance Populaire. Parce que des manifestants pourraient porter des troubles et des violences.

Certes cette question n’est pas à minorer : depuis qu’une bonne partie de la gauche radicale a troqué les projets alternatifs de société contre la haine obsessionnelle du PS, depuis que l’espoir du grand soir et la construction d’un monde alternatif s’est transformée en aigreurs du petit matin, les risques de casse et de troubles réels sont plus que possibles.

Et des manifestants ont décidé de faire peser de lourdes menaces de cet ordre sur l’Université d’Eté et la ville de Nantes. Mais pourquoi en sommes-nous arrivés là? Comment la gauche s’est-elle retrouvée si fracturée ? Pourquoi il y a-t-il aussi peu de dialogues ? Parce que cela ne s’apprend pas à l’ENA ? Parce qu’on préfère aller, comme certains, pantoufler, que de chercher des solutions politiques ?

Une décision d’annulation de l’Université d’Ete du Parti Socialiste prise de façon autoritaire par la direction du PS

Et comment une décision aussi lourde a-t-elle pu être prise sans consulter en interne les différentes sensibilités du PS?

Seuls les partis alliés au sein de la Belle Alliance Populaire pourront donner leur avis sur l’annulation de l’événement. Pas ceux qui, au sein du PS, ne font pas partie de la direction nationale parce qu’ayant le tort de ne pas avoir été sur la « bonne motion » au dernier congrès.

Et puis cette annulation, au moment où restent en suspens bien des question n’était-elle pas bien commode ?

Une annulation bien pratique pour endormir certaines choses

Une université d’été, c’est

-Montrer un bilan pour la direction. Y’en a-t-il ? Quand on voit l’armée de responsables du Parti et le faible bilan de trop d’entre eux…

-C’est permettre à d’éventuels candidats aux primaires ou en tous cas à la présidentielle non sortants de faire campagne et se rassembler des troupes. Emmanuel Macron, les frondeurs, les petits partis de l’Alliance etc… tous auraient pu profiter de l’événement pour discuter et fédérer.

-Exposer des débats. Qui ne sont, et la haute autorité du PS l’a reconnu, pas assez tranchés par des discussions internes.

Alors bien évidemment que l’annulation n’est pas causée par le seul fait du PS et que la prudence est parfois nécessaire face à la violence. Mais elle est à la fois la conséquence de négligences et un prétexte bien pratique.

17 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Ce n’est pas officiel…si cela l’était, cela friserait le ridicule en ce sens que le jeudi on reçoit un mail + annonce réseaux sociaux pour l’inscription aux universités et le dimanche on te dirait « ah ben non finalement on annule »?

  2. et on l’annonce un dimanche , de quart de finale de l’équipe de France. hum excusez moi de trouver le timing suspect .. mais on aurait voulu étouffer l’info, on ne s’y serait pas pris autrement..

  3. C est la que Defferre manque le congrès de serait déroulé s Marseilles et son SO aurait fait le reste

    • Il y avait Roybon dans l’Isère, mais le maire a retiré la candidature à l’organisation des universités d’été

  4. S’il n’y avait que les groupes radicaux qui en veulent au PS, ça ne ferait pas grand monde. Le problème pour le PS, c’est qu’il y aurait sans doute un paquet de cocu-e-s de 2012 disposé à aller pourrir leur université d’été. Moi, par exemple… En fait, le PS ferait sans doute mieux de se cacher et de crever tranquillement dans son coin. Quant à ceux qui, au PS, sont encore de gauche, eh bien on construira autre chose ensemble. Mais sans le PS, qui rejoindra la SFIO dans les poubelles du socialisme.

  5. Viens a la Rochelle l’Assemblée des Femmes tient son congrès Salle de l’Oratoire, 6bis rue Albert 1er 17000, La Rochelle les 24 et 25 août 2016

    Le titre est :
    « Le corps des femmes marchandisé : enjeu actuel

    Vous pouvez vous inscrire tout de suite par courrier, l’inscription en ligne sur notre site sera bientôt en place, vous en serez avisé.e.s. http://www.assembleedesfemmes.com

    Nous vous rappelons que cette Université d’été entrant dans la formation des élu.e.s, ces dernier.e.s doivent s’inscrire auprès d’ECVF (contact@ecvf.fr), organisme de formation agréé, ou en suivant le lien :
    http://www.emailmeform.com/builder/form/w4OY8cQJKu4I0cR11qf870Zpk

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers