entre la technologie acheter cialis moderne et une viagra france richesse de priligy connaissances, levitra generique il existe de cialis france nombreuses solutions
valls

La nomination de Valls: ce que j’en pense

vallsFinalement, je n’avais eu que que peu de temps pour y penser,  j’en suis content de la nomination de Valls comme Premier Ministre.

J’avais d’ailleurs voté pour lui aux primaires du parti socialiste. Pas avec fort engagement, eu égard à des dissensions avec son équipe, de qualité mais qui a tendance à restreindre plutôt qu’à fédérer autour de son patron, mais avec détermination.

Je ne partage pas tout avec le nouveau Premier Ministre, loin s’en faut. Je l’ai même beaucoup égratigné sur ce blog il y a quelques années. Mais il m’avait paru en ces primaires de l’époque, où j’avais été le seul élu lyonnais à me prononcer en sa faveur (et où nous avions dépassé le score de Ségolène Royal sur Lyon, où Valls fit un bien meilleur vote qu’ailleurs) que celui qui était Député-Maire d’Evry était sans doute l’un des plus solides sur ses pieds en ces temps où la politique manque de sens et de direction.

C’est pourquoi, malgré des divergences (sur la décentralisation, la TVA, les questions de toxicomanies, de prostitutions, certains propos étant plus libertaire que lui…) je partage l’essentiel avec le nouveau Premier Ministre: la République, le pragmatisme, la volonté d’être efficace.

La nomination de Manuel Valls a amené une vague de boucliers; celle du Front de Gauche, tout juste revenu de la victoire de l’UMP qu’il a provoqué à Toulouse et qui ne sera jamais content du Premier Ministre tant que ce ne sera pas Mélenchon. De la droite qui ne sera bien sûr jamais contente tant que ce ne sera pas l’un des siens au pouvoir. De l’aile dure de EELV qui dit en substance ‘vous avez perdu les municipales dont on quitte le navire’. Ce qui est d’autant plus lamentable que Valls leur propose un grand ministère de l’environnement.Pour agir sur le sujet qui est censé être la priorité des écologiques bien plus qu’avant. Mais les postures politiques l’ont emporté. Et les calculs pour les européennes aussi. Harlem Désir qui avait privé les socialistes grenoblois de Jérôme Safar de l’investiture de second tour au profit d’EELV au nom du rassemblement à gauche doit se sentir malin…

Il y a les réserves de copains comme Sarkofrance.

Sortons du procès d’intention. Du délit de sale gueule politique. De ces postures. Ce qui a manqué à Ayrault c’est de donner un sens à la politique. Valls peut être celui qui effacera ce problème. Attendons de voir ce qu’il va faire. Et, au fait Manuel, surtout garde au gouvernement Fleur Pellerin, qui a vraiment rassemblé sur le numérique et puis ma copine Najat !

9 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.


  1. jbdivry

    je suis d’accord avec toi.
    Mais Valls n’est pas le sujet car désormais le verbe est au mode impératif …

  2. Que de jolis seconds degrés et sous-entendus, les Borgias passeront pour les disciples de Soeur Emmanuelle après cette dernière page de socialisme.

  3. Christophe

    La question est la suivante : est-ce qu’un mauvais maire (gestion catastrophique du budget d’Evry) et un mauvais ministre de l’intérieur (trop long de faire la liste) fera un bon premier ministre. C’est pas gagné…

  4. Didstat

    D’accord avec vous pour Valls.
    J’en profite pour vous dire que désormais, durant toute l’émission Mots Croises je suis à l’affût de vos tweets…bravo et félicitations pour Dimanche ? Je ne me trompe pas, ça s’est bien passe pour vous ?

  5. Toutatis

    C’est très bien qu’il n’y ait aucune participation d’EELV au gouvernement, en particulier que l’idée de leur confier un « super-ministère » soit tombée à l’eau. On échappe ainsi probablement à l’écologie punitive et à une avalanche de taxes.

  6. Manuel Valls peut réussir. J’ai aussi des désaccords forts avec Manuel Valls mais je trouve indécents de la part de certains à gauche qui le traitent de raciste et de facho. Ils n’ont pas regardé son discours sur l’extrême droite à l’université de la Rochelle l’an dernier je crains. Manuel Valls a beau être social-libéral, il n’en reste pas moins qu’il a bien plus de charisme qu’Ayrault. J’espère qu’il saura poursuivre le changement en faisant des réformes rapidement.

  7. Rétrolien: Valls et mes obsèques | Les Coulisses de Juan

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers