Trois individus d’extrême-droite auraient commis un viol sur une militante anti-fasciste à Lyon

Sang-escalier Ce n'est un secret pour personne, depuis un an et demie l'extrême-droite radicale lyonnaise multiplie les actions de provocation et de violence, notamment contre les milieux anti-racistes, libertaires et de la gauche alternative. Dernier en date, le traquenard tendu par trois militants de la mouvance à une jeune sympathisante anti-fasciste où elle aurait été malmenée dans la cage d'escalier de son immeuble pour obtenir des renseignements.

Cette nuit on apprenait par des sites du milieu libertaire (ici et la) ou maoiste que la demoiselle aurait, en plus de l'interrogatoire musclé qu'on savait déjà, été violée par ses agresseurs.

La concernée affirme qu’elle a toujours lutté contre le système, qu’en aucun cas elle ne se réfugiera dans ses bras et ne portera donc pas plainte. Mais a décidé de communiquer dessus pour que les choses ne se reproduisent pas. J’espère à ce sujet que nous aurons très vite des informations permettant d'en savoir plus sur ce drame, histoire d'éviter troubles et confusions et mises en doute puisque pour l'instant nous ne connaissons rien que quelques éléments non confirmés sur ces sites, ce qui est tout de même embêtant. Surtout quand le blog qui a sorti l'information ne comporte étrangement qu'un seul et unique billet, celui annonçant le viol.

Mais mes pensées vont bien sûr d'abord, si les faits se confirmenent, à cette militante, en espérant qu'elle aille le mieux possible malgré le  traumatisme subi.

J’espère qu'elle aura pu faire constater les faits éventuels par un médecin.

Et si je comprend aussi sa position de refuser de rentrer dans un système juridique qu'elle combat, je ne saurais que l'engager à porter plainte tout de même pour qu'une mesure d'enquête et de jugement mette hors d'état de recommencer les acteurs de l'acte. Utiliser la justice dans ce cas, ce n'est pas, même quand on la conteste comme elle, l'accepter mais c'est tout simplement combattre l'inacceptable. Courage en tous cas.

30 commentaires ont été rédigés, ajoutez le vôtre.

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

  1. Fichtre. Je partage ton opinion. Elle devrait porter plainte pour empêcher que ces individus récidivent.

  2. Donc, si vous lis bien, on n’a pas affaire à une femme violée par trois hommes, mais à une militante de gauche violée par trois fascistes. Et c’est très bien de le préciser.
    Mais remplacez militante de gauche par femme blanche et fascistes par hommes noirs : là, vous devenez un ignoble et nauséabond nazi. En revanche, si vous écrivez l’inverse : femme noire et hommes blancs, là ça redevient autorisé, voire encouragé. C’est amusant, cette soviétisation du vocabulaire…

  3. Et j’adore la stupidité de la dame : je ne porte pas plainte pour ne pas faire le jeu du système. Très savoureux, vraiment.

  4. Cher ami,
    Si elle ne porte pas plainte, nous sommes ni plus ni moins dans l’accusation sans fondements que vous combattiez pour DSK, étrange non ?
    Il faut qu’elle porte plainte pour que ces individus soient punis si tout cela est vérifié.

  5. Etienne

    @Willycat :
    La grande différence ici, c’est qu’aucune personne est nommément accusé.
    Mais on sera tous d’accord, il faudrait qu’elle porte plainte, pour qu’il y ait enquête tant qu’elle est possible.

  6. romain blachier

    Cher ami, relisez ce billet que vous avez commenté, c’est bien ce que je l’incite à faire. Bien à vous

  7. romain blachier

    Un viol d’où qu’il soit est un viol. Vous pouvez être de droite mon cher Didier sans tomber dans la parano de droite.

  8. romain blachier

    J’oubliais: oui en l’espèce ici le paramètre politique joue puisque c’est bien pour des raisons politiques que la demoiselle aurait été victime d’une embuscade.

  9. kamouloxide

    tant qu’il n’y a eu ni plainte ni enquête qui appuient (ou pas) les faits supposé, la vérité ne peut pas être connue … elle préférerait quoi ? faire « justice » elle-même, ou publier les identités sur la place publique ? Bienvenue au moyen-âge …
    soit cette jeune « sympa »-tisante « de gauche » (même si libertaire et de gauche sont loins d’être des synonymes, tout comme « anti-fasciste ») est complètement et définitivement abêtie (ce qui ne serait pas rare ni étonnant), et qu’elle a une conception aussi autoritaire et moyen-ageuse de la société et de la justice que ses « ennemis », soit elle ment pour se donner de la consistance (ce qui ne serait pas plus rare ni surprenant).
    c’est bien joli de vouloir être « hors du système », de jouer l’éternelle victime (quel rôle confortable), gueuler en cœur avec un tas de gens d’accord sur tout à 100% (quelle richesse), et rejeter ce qui est bon dans le système pour mieux pouvoir se plaindre … Je serais curieux de savoir jusqu’où elle rejette le système, et ose espérer que par souci de cohérence, elle achète son pain avec des bats thaïlandais, qu’elle ne va pas chez le médecin (et surtout pas avec la CPAM) et qu’elle ne touchepas le RSA ni ne fait la manche.

  10. kamouloxide

    (et bien sûr qu’elle ne travaille pas … ce qui impliquerait une trop grande pénétration dans le « système » … pfff que ne faut-il pas entendre)

  11. Fred

    M. Goux, qui parle ici de couleur de peau à part vous, et ensuite vous vous étonnez d’être rangé dans la catégorie de la fachosphère par le journal le Monde? Pourquoi parler de soviétisation et pourquoi pas un mot pour condamner une violence politique récurrente ces derniers mois, et des actes d’un extrême courage consistant pour ces défenseurs de l’identité française et locale à agresser à plusieurs de préférence une femme seule.
    Ceci dit apparemment le fait qu’il y ait viol vous laisse absolument froid.
    Qui plus est il n’est dit nulle part qu’elle soit de gauche, à moins que l’antifascisme qui fut également le cas de nombreux militants chrétiens, gaullistes ou même du PSF soit pour vous synonyme de « gôche »…
    c’est une compréhension finalement peut-être relativement tronquée des mots, une certaine altération de votre capacité à entendre leur signification alliée à une petite dose de paranoïa qui sans aucun doute vous amène finalement à laisser comme trace de votre passage ici une mélasse finalement relativement nauséabonde bien qu’insignifiante.
    Votre leçon de relativisme n’est peut-être pas forcément du fascisme mais il est tout aussi dangereux que lui.
    Avez vous déjà consulté pour guérir de votre obsession de l’Union Soviétique qui perdurerait de façon rampante dans les milieux de « gôche », à vous comprendre, et qui de ce fait protègerait insidieusement les populations étrangères plus criminelles et les plus antisociales?
    Vous savez écrire, mais devriez apprendre à lire…
    Toute ma solidarité à la militante antifasciste et comme toi Romain, je ne saurais que lui conseiller de porter plainte afin d’enfermer ces raclures brunes.

  12. toads

    http://lyon.novopress.info/16206/lextreme-gauche-lyonnaise-avoue-quelle-utilise-des-methodes-de-laches/
    D’ailleurs, dans un entretien à une radio grecque, l’un des responsables de cette mouvance s’enorgueillit d’utiliser les “moyens les plus lâches” face aux militants identitaires et patriotes. Désormais, les penseurs politiquement incorrects et autres amoureux de la France sont prévenus : pour les “petits flics de la pensée” de l’extrême gauche lyonnaise, c’est la lâcheté qui guide leur combat politique. Il faut donc s’attendre aux pires vilenies de leur part.

  13. Depuis ce matin je vois des tweets et des tweets sur cette histoire de viol supposée. Il y a beaucoup de On, de aurait été, il semblerait, il se pourrait, nous ne savons rien, …même toi tu écris:  » nous ne connaissons rien que quelques éléments non confirmés sur ces sites, ce qui est tout de même embêtant »
    C’est embêtant oui , embêtant de faire du buzz avec pas grand chose. Ah si, juste avec un titre:  » une militante non-fasciste aurait été violée par des mecs d’extrème droite ! »
    Non-fasciste / extrème-droite… !

  14. romain blachier

    Corto, dans cette histoire, l’agression, le guet-apen est avéré si le viol ne l’est pas ou pas encore. Rien que cela est tout de même grave et mérite d’être évoqué.
    Mon titre, que tu as visiblement du lire en diagonale est « Trois individus d’extrême-droite auraient commis un viol sur une militante anti-fasciste à Lyon » .
    une histoire de viol politique (j’ai eu de nouveaux échos cet après-midi) c’est suffisamment grave pour en parler. Il convient simplement d’être précautionneux avant d’affirmer de maniére catégorique.

  15. Lyonnais aux US

    En cas d’accusation d’agression sexuelle ou de viol, le parquet ne peut-il pas ouvrir une enquete meme sans plainte de la victime presumee? C’est possible aux US (« The People » vs. « X »), est-ce le cas en France?

  16. Le modernœud d’or de la semaine est attribué à M. Fred, qui a réussi à placer “nauséabond” sans éclater de rire !
    Les autres gagent une boîte de jeu de notre émission.

  17. Autre chose, Monsieur Fred : il y eut effectivement des gens de droite (et même d’extrême-droite selon vos critères) pour combattre le fascisme. En 1940, ils étaient même majoritaire, les socialistes pacifistes ayant de grandes attirances pour Vichy et les communistes ayant décidé, sur les ordres de Moscou, que ce combat ne les concernait pas. Seulement, eux, ils combattaient le fascisme quand il y avait un fascisme (et même plusieurs).
    A contrario, on reconnaît la militante de gauche décervelée à ce qu’elle joue les combattantes, les Jeanne Moulin, en pleine démocratie, alors qu’aucun fascisme – désolé de vous faire de la peine – ne menace qui ce ce soit dans ce pays. À part peut-être le fascisme musulman, mais ce n’est pas encore pour tout de suite.

  18. romain blachier

    oui en effet c’est aussi le cas en France.

  19. Louis

    Je suis de gauche, pas parano (du moins, pas encore) et suis d’accord avec la réflexion de Didier Goux (dont je découvre le blog au passage), sauf avec sa dernière phrase mais vu la gravité de la situation c’est un détail.
    En ne portant pas plainte, elle laissera ce crime impuni et, tout aussi grave à mon sens, laissera planer le doute sur l’agression. Est-ce vraiment le but ?
    Elle est contre le système, contre toute forme de coercition étatique, qui n’est pas que mauvaise, donc elle valide la loi du plus fort. La jungle, triste avenir…
    Et dire que des femmes se sont battues pour obtenir que le viol soit considéré comme un crime… Dans certains pays, elle ne pourrait pas porter plainte, ni même communiquer sur ce qu’elle a vécu.

  20. romain blachier

    Nous sommes d’accord, comme je le dis dans le billet, laisser cela sans porter plainte et sans punition est grave. C’est plutôt le parallèle posé par Didier qui me pose probléme. Pour moi un viol est un viol d’où qu’il vienne.

  21. Louis

    « Un viol est un viol »…
    Certes. Comme la terre est ronde et tourne autour du soleil 🙂
    Force est de constater que le traitement de ce genre d’événements n’est pas le même suivant l’origine de la victime et des agresseurs. Mais bon, c’est parano de le souligner…

  22. romain blachier

    Evident? Il faut savoir ce que vous voulez. Un viol est un viol veut dire que tous les viols se valent pour moi alors que vous disiez que pour beaucoup ce n’était pas le cas.. Il me semble par ailleurs que la justice juge d’ailleurs en ce sens.

  23. Louis

    Une jeune fille de 14 ans a été victime d’un viol collectif à la gare de la Part-Dieu début mai. L’information a défrayé la chronique, elle n’a pas pu vous échapper. Pourtant, vous n’en n’avez pas fait état sur votre blog.
    Les accusés sont maghrébins. La victime quant à elle est d’une toute autre origine.
    Quant à l’extrême droite, elle est présente partout :
    http://www.rue89.com/tribune-vaticinateur/2010/07/31/en-banlieue-les-delinquants-sont-de-droite-et-de-droite-dure-160541

  24. romain blachier

    Louis,je vous ai pas vu faire de billet non plus, pas plus que signer ma pétition pour Asia Bibi ou réagir à mon billet sur l’agression de deux jeunes filles à Gerland dont j’avais parlé sur mon autre blog.Vous auriez du pourtant, les coupables étaient à chaque fois, ce dont pour ma part je me fout, d’une origine qui convient davantage à votre vision des choses. Pour ma part un violeur, un agresseur est un violeur ou un agresseur. Point. Ca ne semble pas si évident de votre côté.
    Il ne vous a pas échappé que ce blog n’a pas vocation ni le temps à recenser chaque viol et chaque délit se déroulant dans la région lyonnaise. Sur cette affaire de viol de fillette de 14 ans, si je ne vous pas vu pour ma part écrire de billet à ce sujet, j’ai diffusé largement l’info sur Twitter à l’époque.
    En effet, à la différence de la présente affaire qui n’est pas passée dans les médias, l’affaire de la Part-Dieu était dans tous les journaux, me dispensant alors d’un billet et me permettant de diffuser alors ce contenu publié par les journalistes, que j’espére vous avez diffusé aussi.
    En l’espèce, le cas dont vous essayer de noyer le poisson n’a pour l’instant pas l’honneur des gazettes, le billet est donc tristement plus nécessaire.
    Bonne soirée à vous et de grâce, assumez vos idées au lieu de commencer vos propos en vous prétendant de gauche.

  25. Louis

    1) Je ne passe pas tout mon temps sur internet, ni a fortiori sur les blogs, n’en tiens pas, ne connais pas votre « autre blog » et ne consulte pas Twitter.
    De plus les téléphones portables high tech sur lesquels on peut consulter internet ne sont pas à la portée de tout le monde, ce qui en limite l’accès.
    2) Il y a d’autres pétitions que la votre sur Asia Bibi.
    3) Si cet événement n’a pas encore été repris par les journaux, c’est qu’il nécessite une enquête. La jeune femme ne voulant pas porter plainte, hypothéquant ainsi la recherche et l’inculpation de ses agresseurs, rien ne corrobore pour l’heure, ses dires. Pour autant, loin de moi de vouloir relativiser ou minimiser ce qu’elle a vécu.
    « assumez vos idées au lieu de commencer vos propos en vous prétendant de gauche. »
    Pour quelqu’un qui se prononce pour la candidature de DSK c’est croustillant… 🙂 DSK est un mondialiste libéral bling-bling bien loin des préoccupations du peuple. Il partage ce dernier point avec nombre de dirigeants politiques, y compris de gauche.

  26. romain blachier

    1/ Voila, vous voyez donc bien qu’il n’y a donc pas d’omerta et que vous êtes juste mal informé.
    2/Oui je n’ai pas dit le contraire (mais c’est la première a avoir été rédigée dans la francophonie et n’oubliez pas de la signer.)
    3/ Oui d’où la nécessité d’alerter
    4/ C’est ce que je vous dis, assumez vos valeurs au lieu de botter en touche en parlant de DSK.
    Allez, on stoppe là Louis. Bonne journée à vous et à bientôt.

  27. Lyonnais aux US

    Comme dans le cas de DSK, beaucoup repose sur la credibilite de l’accusation / de l’accusatrice. Dans ce cas aussi, la credibilite de cette femme qui accuse d’un tel crime mais refuse de saisir la justice et de laisser une enquete se derouler est proche de zero. On aurait pu aussi bien titrer: « Une femme aurait accuse 3 opposants polititques de viol mais refuse une enquete, un complot serait possible pour discrediter ces trois hommes ». Ca serait moche, mais ni plus ni moins, ni moins veridique, a ce point, que votre titre.

  28. romain blachier

    En l’espèce, l’enquête, si il y a des éléments qui se confirme aura lieu puisque l’Etat poursuit ce genre de crime, qu’il y ai plainte ou pas.

  29. Michael Specht

    L’obédience politique n’explique rien dans cette affaire. La traduction du fait divers semble déboucher sur une situation beaucoup plus banale : trois imbéciles auraient sexuellement agressé une imbécile(*). En d’autres termes, ce n’est pas leur appartenance à l’extrême droite qui les a conduit à violenter cette jeune femme, mais leur bêtise. Et comme les extrêmes partagent les mêmes modes de pensée, ils se sont préférentiellement attaqué à une jeune femme d’extrême-gauche, que vous traduisez par une expression plus poétique — jeune sympathisante anti-fasciste — en espérant attirer la compassion et en retirer une excitation politique.
    La rigueur intellectuelle ne retiendra pourtant qu’une chose, déjà condamnable par sa gravité : agression sexuelle à l’égard d’une jeune fille. Et vous avez raison sur un point, la jeune fille devrait porter plainte.
    (*) Pourquoi qualifier ces quatre personnes d’imbéciles ? Parce que de mon point de vue s’engager dans une cause autoproclamée bonne revient à s’engager dans une impasse à la fois idéologique, philosophique et intellectuelle. Quand on sait qu’en plus l’engagement n’est jamais anodin, qu’il correspond sur le plan individuel à la recherche d’un étayage psychique dans une situation de conflit intérieur ; nous avons là les ingrédients d’un déséquilibre (quoique). Cette attitude implique une simplification manichéenne de la réalité, une tendance à s’auto-persuader que l’on est soi-même du bon côté en exagérant les attributs de l’ennemi désigné comme mauvais, etc. Le but étant d’imposer le point de vue opposé à celui contre lequel on est censé se battre. « Vous avez tort parce que j’ai raison », voici la déclaration qui pourrait résumer l’état d’esprit des militants de l’extrême, que ce soit du côté droit ou du côté anti-fasciste, ou autre (obédiences religieuses, etc.).
    Cette malheureuse activité réduit la complexité humaine à une guerre des contraires, en plus d’atrophier la pensée, de tuer tout débat d’idée. La doctrine extrême sonne comme un dogme religieux révélé, une structure idéologique pérenne, une vérité établie non critiquable, donc rassurante pour des personnes mentalement fragiles. Toute remise en cause du dogme est vécue, et c’est compréhensible, comme un danger vital de destruction du cadre qui les soutient mentalement : même dynamique que l’objet transitionnel. C’est pourquoi les réactions demeurent toujours virulentes et destructrices. Les trois jeunes imbéciles ne pensent par exemple qu’à détruire cet objet symbole de dislocation de leur dogme : la jeune sympathisante de l’autre bord. Et la jeune sympathisante anti-fasciste rêve certainement de dissoudre comme il se doit cette verrue d’extrême-droite ; ses camarades mâles proposent d’ailleurs régulièrement la violence physique la plus reptilienne à l’occasion de confrontations dans la rue. Les uns et les autres venant ensuite se plaindre de la violence d’autrui quand une caméra pointe le bout de son objectif, ou qu’un individu militant veut bien raconter la péripétie dans on blog.
    Pourquoi ne pas plutôt saisir les nuances, et comprendre que dans ces attitudes ce sont d’abord des vécus qui s’expriment plus qu’une lutte idéologique. Ces trois jeunes imbéciles n’ont sans doute qu’une idée embryonnaire des fondements idéologiques qui animent la tendance de leur mouvement. Et cette jeune sympathisante anti-machin n’a certainement aucune espèce d’idée sur la continuité dans laquelle elle s’engage en prenant le parti d’une attitude « anti-système ». Ces jeunes gens ont sans doute adopté tel quel les arguments donnés par les cadres d’un parti, sans vraiment comprendre, juste parce qu’on leur a dit qu’ils sont du bon côté un point c’est tout, et qu’ils se sentent ainsi rassurés sur leur propre valeur.
    Tout cela pour dire que parler de ce fait divers comme d’une confrontation politique violente semble assez curieux. Demain vous aurez peut-être aussi trois anti-fasciste piégeant une jeune sympathisante d’extrême-droite, etc. Et un blogueur lyonnais du bord contraire au vôtre rédigera le même billet. Et ainsi de suite.
    Ce n’est pas ainsi qu’on lutte contre la bêtise, ni donc contre les extrêmes (pour vous l’extrême droite).

  30. Michael que de procés d’intentions. En premier lieu, moi qui ne suis ni d’extrême-gauche ni d’extrême-droite d’où que vienne un viol politique j’en parlerais parce que c’est hideux.
    Ensuite oui la politique a bien à voir dans cette affaire. Cette jeune fille et ces jeunes garçons, dont vous vous hasardez peut-être quelque peu à évaluer les connaissances théoriques, ont attendu cette fille parce que militante d’une cause opposée à la leur. Reste, au milieu des mots une réalité: une fille a été violée…

Follow

Get every new post delivered to your Inbox

Join other followers