• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s): juillet 2010

« juin 2010 | Accueil

juillet 2010

Ca mérite bien un billet de plus, même il faudra attendre début janvier prochain pour voir la prochaine saison sur les écrans US : Californication revient et je m’en rend compte à l’instant!

Comme je vous l’ai dit cette série Bukowskienne est une de mes tops avec The West Wing et quelques autres. En fait beaucoup d’autres. En ce moment d’ailleurs, quand j’ai un petit peu de temps, je dévore des Friday Night Lights .

Si Californication, après une première saison incroyable, une seconde excellente a connu du moins bien dans son troisième opus, la bande-annonce en fin de ce billet, qui mélange extraits d’épisodes passés et à venir des aventures de Hank Moody, incarné par David Duchovny, sorte de Bukowski à idéal de John Fanté, s’annonce prometteur pour le quatrième volume . Très.

ps: Olivier Bertrand, journaliste à Libération et  LibéLyon est peu charitable. Il vient, pendant que je finis ce billet,de me textoter qu’il lit ce blog depuis les bords du Mékong . Sadique et chanceux.

Une pratique peu connue dans le milieu politique est l’écrétement. Il s’agit pour les élus de redistribuer une portion de leur indemnité à d’autres élus. La chose est publique et soumise au vote dans les assemblées concernées. Le montant varie en fonction du surplus et de la volonté de l’élu. De quelques dizaines d’euros à plusieurs milliers (je pense à l’heureux bénéficiaire de celui de Madame Grossetête) , l’écrétement sert souvent à compenser une perte de revenus liés à l’exercice du mandat, mener une tâche spécifique etc… La chose, bien que publique, votée à l’unanimité et publiée dans les journeaux, resteil est vrai assez discréte et concerne une cinquantaine d’élus dans le Rhône, de droite et de gauche, qu’ils soient modestes élus d’arrondissement ou bien plus importants vice-présidents de régions, de communauté urbaine ou du conseil général.

Pour ma part, je ne dissimule pas (du coup on m’en parle davantage qu’à d’autres bien plus fortunés et plus discrets, que voulez-vous la transparence a un prix !) que je bénéficie, avec deux autres élus, d’une reversion de Jean-Louis Touraine, Député et premier Adjoint de Lyon d’un montant de 538 euros, loin, hélas pour mon porte-feuille d’autres reversions beaucoup plus cossues de l’ordre de 3000 euros ou plus.

La chose me sert notamment à monter quelques opérations dans le cadre de mon mandat. En mairie d’arrondissement, on ne dispose pour ainsi dire pas vraiment de budget, ce qui est problématique pour travailler. Cela me sert aussi, avec mes indemnités, à compenser un petit peu les heures non rémunérées par mon employeur ou autres activités rémunérées que je passe à mon mandat d’Adjoint. Reste qu’un statut de l’élu véritable serait tout de même plus souhaitable et plus clair.

Ils sont entrés dans la propriété et ont tabassé à mort à coup de bâtons deux moutons. Par pour les manger, non, pour leur faire mal le plus possible, juste pour donner la douleur, pour tuer, par soif du mal. Puis ils ont, avec un plaisir sadique, écrasé à coups de bâtons et de pierres une brebis qui attendait un petit.  La bête enceinte souffrait tellement, tous membres brisés, quand on l’a découverte qu’il a fallu l’achever.D’autres moutons ont été balancés dans le bassin et ils ont regardé. Quel spectacle que de regarder avec plaisir des animaux innocents se noyer, leurs poumons se remplir d’eau avant d’étouffer. Que la mort est drôle, y compris quand on a seize ans…

Un couple de canards amoureux, qui avaient trouvé dans la résidence un petit endroit où croiser leurs plumes tendrement et fonder une famille a été découvert et le mari lynché. La femelle qui s’est échappée erre tristement. Ce n’est certes pas le Darfour, pour mes parents pas une grande perte matérielle et puis tous les jours nous mangeons de la viande mais autant de cruauté sadique et gratuite d’un groupe de gamins de 16 ans est très inquiétant.

On se croirait dans un roman Stephen King, où l’on commence par le sadisme sur les animaux et où l’on dérape plus loin. Bien plus loin. Sauf que c’est vrai.

Mr Thake

Club du Rond Point, Londres W

Cher Romain,

Permettez-moi d’abord de vous souhaiter vos 34 ans en ce vingt-troisième jour de Juillet. Cela m’a été rappelé par Saunders. Vous vous en souvenez, il s’agit de mon surprenant majordome, qui faisait, lors de votre dernière venue, collection de timbres turcs qu’il avait l’étrange coutume de jeter sur les passants pour des raisons connues de lui seul. Il a repéré votre nouveau tour de cadran annuel sur ces étranges sites que l’on nomme Facebook ou Twitter, où parait-il des gens, pas toujours de la meilleure société vous font aujourd’hui assez massivement leurs amitiés et vœux d’anniversaires. Mais peut importe, vos fréquentations sont les vôtres, fussent-elles bien étranges pour un homme de mon milieu et de mon age .

Lire la suite « Une carte d’anniversaire reçue de Mr Thake » »

Au Québec, Melodie Nelson est un vrai phénomène, dans tous les sens du terme. Blogueuse, chroniqueuse de presse féminine, auteure la demoiselle est la spécialiste de l’écrit cru tout terrain.

Je l’avais découverte dans les plis de la toile. De nom gainsbourien, la demoiselle a sorti un ouvrage, sobrement intitulé « Escorte » qui a beaucoup fait parler de lui puisqu’elle raconte son expérience de call-girl, sur un ton léger et badin mais sans non plus de complaisance. Le livre a bénéficié d’un lancement multimédia intense, avec extraits lus par l’auteur en podast sur Itunes, bande-annonce de l’ouvrage etc…

A l’intérieur des couvertures, la langue est souvent crue, le livre toujours passionnant. On est ici dans le jubilatoire souvent, l’introspection parfois, l’affrontement de la bêtise humaine de temps en temps. J’ai voulu en savoir plus. C’est avec gentillesse et enthousiasme la demoiselle a accepté de répondre à mes questions et de m’envoyer la photo ci-dessous qu’elle a choisi pour illustrer le présent billet.

Lire la suite « Interview de Melodie Nelson, ex call-girl et auteure du livre Escorte » »

Philippe Faure est mort, poignardé par la maladie. L’homme était une figure, un artisan, un incontournable du spectacle lyonnais contemporain, qu’il incarnait par toutes ses pores. Tant par son jeu d’acteur, la mise en scéne, l’écriture que sa responsabilité du théâtre de la Croix-Rousse,Philippe Faure faisait vivre la scène de notre ville, lui qui ne vivait que pour les planches et les humains qui en composent les atours. 

Lire la suite « Le théàtre est en deuil : Philippe Faure n’est plus, Philippe Faure est mort » »

Le sympathique Villepiniste Briavel m’a consacré un petit portrait sur son blog que vous pouvez allez voir en cliquant sur ce lien.

Malgré un buffet, certes à prix doux, mais payant, un temps tendance désert mexicain et les premiers vacanciers, il y avait foule la semaine passée à l’apéro de Lyon Divers Droite. Une véritable démonstration de force posant des jalons pour l’avenir.

Créé en avril dernier par une scission du groupe de l’opposition lyonnaise au conseil municipal, qui a, j’en avais parlé ici,encore augmenté le nombre de postulants de l’opposition souhaitant s’emparer du siège de Maire, cette force est composée pour l’essentiel des anciens proches de Charles Millon,qui s’étaient déjà présentés en liste séparée aux municipales de 2001.

La chose inquiète un grand nombre de leaders de droite établis, à commencer par le chef de l’UMP à la Mairie, le très contesté Michel Havard.

Lire la suite « Lyon divers droite, le poil à gratter de l’opposition » »

 Comme chaque année, je suis allé faire un tour à la fête des Pompiers de la Madeleine ce 13 Juillet. Très sympa comme toujours, le lieu est l’un des plus courus du Grand Lyon.Niveau bals, nous sommes d’ailleurs dans l’ensemble gâtés dans le 7e.

Une chose change cette année par rapport aux autres dans notre département: Que ce soit le 13 ou le 14, les buvettes des bals de pompiers ferment désormais à 3h du matin et non plus à 5h comme précédemment.

Jusqu’alors les associations de soldats du feu bénéficiaient en effet de dérogations au droit commun pour assurer la désaltération des fêtards nationaux.

Lire la suite « Buvette des pompiers : Désormais dans le Rhône ça s’arrête à 3 heures du matin » »

Parmi les sauteries et petits événements de la semaine passée se déroulait rue Le Bec le lancement du blog de Nora Berra, membre du gouvernement et conseillère municipale UMP de Lyon. D’après Lyon Mag, l’audience y était clairsemée, alors que pourtant on avait invité très large. Pour un outil ayant vocation, même si l’intéressée s’en défend, à porter une candidature de plus à la ville de Lyon, c’est un peu raté.

 www.noraberra.fr est pour l’instant assez incroyablement mal référencé sur les moteurs de recherche.Si il a été boudé par la droite lyonnaise, il a pourtant bénéficié d’une bonne promotion, Le Progrès, souvent peu avare de compliments sur la secrétaire d’Etat, a qualifié le carnet virtuel de ‘blog communautaire de dernière génération » . Diantre ! Faisons le tour de la place, hébergé sous WordPress et réalisé par une agence de Villeurbanne.

Plutôt esthétique mais hélas froid, le blog est en, fait de « dernière génération », assez simple. Cela est plutôt une bonne idée, le compliqué n’étant pas forcément à rechercher dans le domaine. A l’inverse le rubriquage lui est un peu confus par contre.

Petit plus: Via une adresse mail, Nora portera vos messages de soutien à Eric Woerth. Si croyez-la, elle le fera. Vraiment.: « Eh Eric, sur mon blog, y’a Cloclo69 et Dudule qui m’ont demandé de te soutenir face aux méchants complots contre toi, je te fais la commission. Au revoir Eric« .

Mais, mais, mais, il y a toutefois un gros problème: ce blog n’en est pas un !

Lire la suite « Le (faux) blog de Nora Berra » »