• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : mai 2011

« avril 2011 | Accueil | juin 2011 »

mai 2011

Dans les histoires de mœurs qui parsèment l’actualité politique, il y a du bon et du moins bon.

Du bon parce que quelque part, si quelques mises en lumière peuvent permettre de réfréner des harcèlements et comportements limites qui existent en politique comme partout, cela ne peut que réjouir fortement toute personne ne bonne volonté et assainir un peu les choses. Loin d’être généralisés, du fait de la surreprésensation d’hommes âgés chez les élus importants, particulièrement dans les collectivités locales de droite (une seule femme vice-présidente au conseil général de droite du Rhône) il peut y avoir un grave archaïsme dans les rapports humains.

Mais la généralisation serait abusive. Et ne mérite pas non plus les propos sexistes et racistes de certaines féministes (heureusement minoritaires) qui évoquent le  « méchant homme blanc » dans certaines déclarations. Aurais-ton parlé du méchant homme noir si les harceleurs présumés avaient été d’origine afro-antillaise ? Je pense et j’espère que non.

D’autre part, niveau moins bon, il y a le fait de ne mettre en discussion que la seule scène politique, qui serait un repère de dangereux satires masculins horribles. Ceci est une vision à la fois partiale et partielle. Partiale car le milieu politique, bien que très masculin (les militants politiques sont majoritairement des hommes) n’est pas plus un lieu de harcèlement qu’ailleurs. Partiel car en mettant en accusation le seul milieu politique, qui se doit bien évidemment de combattre les problémes en son sein, on oublie tous les lieux de domination vécus et qui concernent un nombre bien plus important de femmes, à commencer par la rue au quotidien, où il est souvent plus difficile en France qu’ailleurs pour une fille de mettre une jupe courte. Ou un certain monde du travail. Les abus sont à combattre, partout.

Une autre chose que l’on voit revenir, notamment à droite vis à vis du cas DSK, c’est une sourde remise en cause de la liberté sexuelle. Non le libertinage, la séduction, le papillonnage, l’envie des corps n’amènent pas forcément à l’horreur du viol et au scandaleux harcèlement. Seuls les violeurs et les conservateurs puritains pensent cela. J’ai pour les premiers de la haine, pour les seconds un profond mépris. Et pour les amoureux de la vie et de la liberté la plus grande considération.

Looking back over my shoulder
I can see that look in your eye
I never dreamed it could be over
I never wanted to say goodbye

Mike and The Mechanics Over My Shoulders

Fabien Fournier a écrit un article d’excellente facture dans Lyon Capitale sur ma génération politique et notre aventure de jeunes Strauss-Kahniens dans le Rhône.

A lire d’un clic ici.

Du 3 au 5 Juin aura lieu une expérience surprenante, le nanarathon: pendant 35 heures de suite aura lieu à la boulangerie du prado au 69, rue Sébastien Gryphe (Lyon 7e) une projection continue de films de série B ou Z. Zombies foireux, science-fiction avec robots en feuilles d’aluminium, films de gladiateurs aussi mal joués qu’un feuilleton de France 3…le choix est large. L’ordre des projections sera déterminé au hasard pour les participants. Il est possible de participer au marathon (en s’inscrivant ici) ou juste de passer voir un film ou deux. Des jeux émailleront également le parcours des courageux. Entrée libre. Top départ le 3 Juin à 20h.

Bon le Parti Socialiste a adopté son projet, Europe Ecologie a choisi, via son congrès, ses orientations politiques également. Bon. Au fait il est où le projet de l’UMP ? Emploi, social, entreprise, institutions, europe etc…?

Vidéos du discours de Gérard Collomb et de Martine Aubry à la convention du projet socialiste.

Le programme, adopté à l’unanimité, est lisible en cliquant ici.

Ce samedi c’était à la fois la convention nationale de l’UMP et le vote et l’adoption du projet du parti socialiste pour la France.

Bien sûr les deux reunions a été largement commentées sur Twitter, l’UMP utilisant le hashtag #cnump, le PS pratiquant le #projetps.

  A ce petit jeu c’est le premier des deux qui a largement été le plus utilisé sur le réseau social. Il y avait tous ceux comme Lolobobo, Nicolas ou Océane qui y racontaient des bêtises pour y semer le souk, la seconde y allant de croustillantes histoires d’internat, tous les critiques de l’action du gouvernement et bien sûr les militants du parti sarkozyste.  Mais cela n’explique pas tout seul le succés de #cnump.

En effet les permanents et communicants de l’UMP ont créé un certain nombre de faux comptes twitter comme le montre Nicolas, pour faire monter la popularité du tag, considérant cela comme un gros enjeux majeur. Une série de compte ne suivant personne, suivis par personne mais rediffusant automatiquement les tweets comportant la mention #cnump. Une technique un peu grossière pour compenser un déficit sur le web ? Ce n’est en tout cas ni très honnête ni très sérieux.

Parlons plutôt projet du parti socialiste. Tenez celle-ci, présentée par Nadia Pellefigue, conseillère régionale PS de Midi-Pyrénées.

Pour refaire passer l’économie devant la finance et pour réguler le système financier, nous baisserons l’impôt sur les sociétés de 33% à 20% pour les entreprises qui réinvestissent intégralement leurs bénéfices et l’augmenterons jusqu’à 40 % pour celles qui privilégient les dividendes des actionnaires ; nous instaurerons au niveau européen une taxe de 0,05 % sur les transactions financières ; nous lutterons pour la suppression des paradis fiscaux ; nous séparerons les activités de dépôt et d’investissement des banques ; nous créerons une agence de notation publique européenne.

Un jour Une proposition : épisode 10 par PartiSocialiste

Aujourd’hui, plus que jamais, la communauté des Chrétiens d’Irak est menacée de disparition. Depuis la chute de Saddam Hussein, des groupuscules extrémistes islamistes se vengent de l’occupation américaine sur un groupe ethnico-religieux, pourtant présent sur le sol irakien depuis ses origines.

Le documentaire Chrétiens d’Irak a besoin de votre soutien pour pouvoir atteindre ses objectifs: sensibiliser la communauté internationale au sort de ces chrétiens persécutés pour leur religion et leur manière de vivre. On  peut le coproduire, à partir de 10 euros en cliquant ici.

La der des ders. Dans l’émission du 27 mai 2011

Signalé par mon copain David Souveste, dans le Progrès de ce matin il y a un passage de l’article relatant la session du conseil région Rhône-Alpes qui m’a un peu amusé et beaucoup consterné à la fois. Cela dit:

Cette avant-dernière journée de session à Charbonnières a connu d’autres micros-événements. Ainsi la présidente du groupe UDC (UMP et centre-droit), Françoise Grossetête a-t-elle été présente dés le début de la session régionale jeudi matin.

Que ce soit un événement que la conseillére régionale UMP, députée européenne et tête de liste de la droite aux dernières échéances en Rhône-Alpes assiste à l’integralité de délibérations sur laquelle elle est élue est tout de même un peu surprenant. La chose est pourtant normale.

Je vous parlais de Tribune de Lyon, des Potins d’Angèle hier qui m’évoquaient, il y a Le Monde qui me fait parler, avec d’autres, sur l’après DSK. Allez lire en cliquant ici.