• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : En Rhône-Alpes une surprenante majorité vote un soutien à la flotille pour Gaza

Dans les conseils régionaux il y a un système qui s’appelle « les vœux ». Il s’agit pour le conseil régional de prendre des positions de principe sur différents sujets. Cela ne fait ni mal ni bien puisque ces résolutions n’amènent rien de bien concret. Une vision un peu symbolique du politique. Mais on se prononce, sur les Ogms, la politique internationale, le gouvernement etc… Pourquoi pas.

Curieusement dans ces symboles, le conseil Régional Rhône-Alpes n’a jamais jugé bon de soutenir le printemps arabe et ceux qui firent et font souffler un vent de liberté. Il n’est pourtant pas trop tard. Au Yémen (avec du soutien américain) en Lybie (où les US jouent le jeu inverse) et en Syrie, on manifeste, on meurt encore pour changer le monde arabe…Jean-Jack Queyranne a tout de même envoyé un petit communiqué pour souhaiter la démocratie  en Tunisie. Mot exprimé après la chute de Bénali…

Cette indifférence rend d’autant plus surprenante le vœu de soutien à la flottille de bateaux pour Gaza. Proposé par Europe Ecologie et le Front de Gauche, il a été voté récemment par l’étonnant regroupement du Front National avec le PS, le PRG ainsi que bien évidemment Europe Ecologie et le Front de Gauche. Ce voeux demande le soutien de la France à la flottille et la levée du blocus de Gaza. Rappellons pour mémoire que la région n’a jamais non plus soutenu l’autre partie de la Palestine la Cisjordanie, qui a peut-être le défaut de ne pas être contrôlée par le Hamas mais par une organisation plus laïque et plus ouverte au dialogue.

Qu’il faille un Etat palestinien et qu’il soit plus que temps de botter un peu les fesses du gouvernement de coalition droite/extrême-droite israelien sans doute. Qu’il y ai besoin d’humanitaire à Gaza face à la situation dramatique que vit sa population, évidemment et surement par des moyens moins politiques que ceux de la flottille. Que la région, dans un moment d’égarement, essaye, après s’être tue pendant des années de s’acheter une conscience en intervenant maladroitement dans un processus complexe pour se donner bonne conscience, y compris avec les voix des élus FN, voilà qui serait dommage si la chose n’était pas seulement symbolique.