• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : juin 2011

« mai 2011 | Accueil

juin 2011

Il me l’ont demandé gentiment, je fais un peu de pub pour la Game Dev Party, événement de création de jeux vidéos en un week-end à Lyon

Romain Blachier

Les créateurs, qu’ils soient de la partie conception (scénario, système de jeu), technique (programmation) ou artistique (game design, graphisme) sont invités à se mobiliser durant 48h pour produire un prototype de jeu vidéo.

La Game Dev Party est ouverte à tous, amateurs et professionnels du monde du jeu vidéo. Le but de l’événement est de rassembler des personnes passionnées, de les faire collaborer sur un projet précis pour démarrer l’aventure de leur jeu vidéo.

Vendredi 24 Juin à 19h, les participants sont attendus pour le démarrage et l’installation. Les équipes vont se constituer, après un pitch de 2 minutes des porteurs de projet de jeu. Chaque équipe choisira la technologie à utiliser et se répartira les tâches de manière à pouvoir présenter quelque chose lors de la démo. Le reste de la soirée, le samedi et le dimanche seront consacrés à la production du jeu en lui même. Dimanche à 16h, ce sera l’arrêt du travail pour passer à la démo.. L’événement est gratuit, mais la nourriture n’est pas fournie. Cependant, les organisateurs se proposent de passer les commandes et de livrer les pizzas-sandwich-kebab aux créateurs, qui pourront continuer à travaille

Lieu : Atelier des médias 20 avenue de Saxe 69006 Lyon http://atelier-medias.org Qui sommes-nous ? Speedyop, développeur web, lyonnais, qui est passionné par les jeux vidéos.  plus d’informations : http://gamedevparty.posterous.com

Jacques Rosselin, une vieille connaissance du web, ancien créateur de Vendredi, de Courrier International et acteur de la reprise du Monde par son copain Pierre Bergé , vient d’être nommé rédac-chef du journal économique La Tribune. C’est un tweet de Marc Vasseur qui l’a appris au monde de Twitter et la chose a été confirmée par la presse. Félicitations à Jacques Rosselin, puisse-t-il rendre ce titre dont je suis un lecteur occasionnel plus intéressant, ce dont je ne doute pas.

L’arrivée de ce journaliste fortement marqué à gauche (au point que mon côté social-démocrate l’agace parfois et que son côté gauchiste grognon m’exaspère de temps à autre, même si je l’aime bien) dans ce quotidien ne saurait se résumer à un débarquement de chars de l’armée rouge sur la rédaction mais marque aussi certainement une volonté de se tourner vers le web, dont Jacques est un grand défenseur et un acteur, et peut-être, qui sait, de chercher des synergies avec d’autres acteurs de la presse. Bravo donc m’sieur Rosselin.

Peut-être vas-tu fêter cela ce soir au Kremlin des blogs où je ne pourrais hélas finalement pas me rendre avec Nicolas, Yann, Bembelly et surement d’autres ?

Jeudi c’est jour de sortie de Tribune de Lyon en kiosques. Et comme chaque trois semaines, ce magazine de qualité comporte une chronique de ma plume.

J’y parlerais bobos, prolos, pastis, dentifrice bio, petit commerce, Reservoirs Girls, du remarquable sociologue lyonnais Bernard Lahire, de bals musettes, des Nuits Sonores, de Charlotte Gainsbourg, de RMC, du Sofitel de New-York, d’Eric Zemmour…

Tribune de Lyon, en vente en kiosques. 1,5 euros

Le billet de mon copain Nicolas a attiré mon attention sur les propos du député UMP et ancien ministre Daubresse. Celui-ci, dans la continuité des déclarations ces derniers mois de ses collégues de parti Baroin et  Copé  nous fait le vieux coup du « les pauvres y zont qu’à travailler » pour essayer de désigner des boucs émissaires à tous les gens qui se tuent à la tâche pour un misérable 1000 euros par mois. Et puis Copé a remis une couche aujourd’hui en parlant d’arrêter l’assistanat. J’ai cru au début qu’il voulait parler d’arrêter d’arroser l’entreprise Dassault d’Olivier Dassault (député UMP) et Serge Dassault (Sénateur UMP) mais non.

Il parlait de gens bien plus pauvres en demandant à ce qu’il y ait un travail obligatoire pour toutes les personnes qui vivraient avec le RSA, sous peine de leur couper les moyens de se nourrir. Cette proposition est à la fois coûteuse pour les contribuables, enferme les individus dans l’assistanat et illégale.

– Une mesure coûteuse pour les contribuables. Copé demande à ce que 5 à 10 heures par semaine soit consacré par semaine par chaque Rmiste à un travail pour la commune, le département, la région ou la communauté de communes. Bizarrement il ne propose pas que ces personnes travaillent pour l’Etat, contrôlé par l’UMP…Pourquoi ? Parce qu’il sait très bien que les coûts d’encadrement, de surveillance et de contrôle générés pour gérer ces personnes seront énormes. En les faisant supporter par des collectivités locales détenues majoritairement par la gauche, il espére leur faire payer l’addition pour ensuite les accuser de faire exploser les impôts locaux. Les contribuables auraient à payer, outre le RSA, les coûs générés par la mesure proposée par Copé et le contrôle de cette mesure en sus. Merci l’UMP pour cette addition supplémentaire à nos feuilles d’impôts!

-Cette mesure enferme les individus dans l’assistanat. Au lieu de donner une formation pour que les titulaires du RSA puissent connaitre un métier et apporter une vraie contribution à la société, on va leur faire faire des petits boulots de principe. Pire, ce type de main d’œuvre pourrait même détruire de vrais emplois qui auraient pu permettre à certains de sortir du RSA et travailler. Au lieu de cela, c’est pendant des années que les bénéficiaires du RSA vont rester au même stade. Bravo.

-Cette mesure est illégale. En effet la France a signé la convention de l’OIT, qui prohibe le travail obligatoire. Ou Copé est stupide ou bien il le sait très bien et joue sur la démagogie pour afficher une mesure qu’il ne veut pas prendre réellement, histoire pour un bénéfice électoral incertain, de dresser les français pauvres contre les français très pauvres. Beau projet de société pour l’UMP.

J’avais raté ce gros succès du cinéma britannique lors de sa discrète sortie en France (je ne savais même pas en fait que le film dont j’avais entendu parler de sa sortie UK avait été projeté en salles dans l’Hexagone) et j’ai été ravi de voir qu’il était disponible en DVD et VOD. 4 lions est une comédie sur un sujet grave: le terrorisme et les dérives de l’islamisme radical en Grande-Bretagne. On ne s’ennuie pas une minute dans ce grand moment burlesque. A voir d’urgence.

Que vous soyez ou non venus hier pour le splendide concert de Gonzales au Transbordeur, vous allez avoir la possibilité de gagner un exemplaire de son dernier CD sorti ce jour « The Unspeakable Chilly Gonzales » grâce à ce blog et à son auguste propriètaire. Un disque surprenant comme toujours avec l’artiste qui cette fois fait dans le hip hop symphonique.

Pour remporter le précieux, il vous suffit d’indiquer votre plat préféré dans les commmentaires de ce blog. Arrès tout on parle de Chilly…

Le gagnant ou la gagnante sera tiré(e) au sort. Ne vous inquiétez pas le billet sera mis à jour pour vous prévenir et la ou l’heureux triomphateur sera prévenu par mail. A vos marques ? Prêts ? Partez.

Et c’est Nellyrob qui remporte le CD, bravo à elle.

Cela faisait quelques temps que l’on avait pas entendu la voix de Marielle de Sarnez (de son nom complet Marielle Lebel de Sarnez), la dispensable vice-présidente du MODEM.

Son intervention ce matin à la matinale de Canal Plus n’aura pas fait regretter ce manque,un peu trop pauvre en contenu et un peu trop riche en langue de bois. Seul moment qui m’aura fait réagir, celui où Marielle de Sarnez s’est prononcée sur le cannabis.

Pour la numéro deux du Mouvement Démocrate, les fumeurs de cannabis sont tout simplement des malades qu’il faut soigner… Oui.

Une vision quelque peu réactionnaire qu’on ne trouve plus guère que dans les franges les plus radicales de la droite et du front national. Une dépense des plus inutiles pour la sécurité sociale, surtout si on la rapporte au nombre de consommateurs, y compris occasionnels en France. Une totale méconnaissance de la question cannabique….Décidément non, la Vice-Présidente du MODEM ne m’avait pas manqué.

Le Front de Gauche est un combat. Si la conférence nationale du PCF a voté un soutien à une candidature Mélenchon, cette position n’est pour l’instant que de principe. En effet, ce vote est purement symbolique puisque à 80%, ces mêmes délégués ont choisi de laisser les adhérents communistes choisir entre Mélenchon, le PCF André Chassaigne et l’autre PCF tendance plus radicale Emmanuel Dang Tran. Ce n’était pas forcément prévu au départ ce vote laissé aux adhérents communistes. Pas possibilité de  choix unitaire en revanche lors de ce vote.  C »est en tous cas une décision pas facile à comprendre que ce vote de soutiend’un candidat suivi d’une mise en concurrence. Ni cohérent ni équilibré.

D’autant que la direction du PCF vient de donner son aval à un ex-socialiste contre deux membres de son propre parti. Compliqué à comprendre pour certains et condamné par d’autres. Les communistes vont également voter sous la pression d’une autre force, celle du Parti de Gauche. L’un de ses responsables, François Delapierre, a annoncé que si Mélenchon ne remportait pas le scrutin, le PG ne participerait pas à une candidature commune PCF/PG. Ambiance…

Gonzales a livré un énorme concert hier soir au transbordeur pour clôturer l’édition 2011 des Nuits Sonores et puis aujourd’hui un album qui sort, disponible à l’écoute ici Bravo. Un grand moment au transbordeur avec ses musiciens, son humour polyglotte et surtout son talent ont cloturé un tome neuf des Nuits Sonores de fort belle facture.

Bravo à toute l’équipe d’Arty Farty, aux bénévoles et aux musiciens et DJs en tous genre et toute catégorie ainsi qu’à tous les organisateurs d’événements périphériques. L’Europe a rendez-vous l’année prochaine pour le dixième anniversaire, toujours à Lyon.

Eh ben mon copain et blogueur Falconhill est papa !

Félicitations à l’heureuse maman et à lui-même pour ce bel événement, qui bouleverse leurs vies et les rend encore plus belles.

La commune du Gard dont il est élu (divers droite) va s’enrichir d’un nouveau futur citoyen et la maman va pouvoir, après des mois d’abstinence, comme le dit Nicolas, dignement fêter l’arrivée du bébé avec l’une des gouleyantes bouteilles que l’on trouve dans la cave de son mari.

Falconhill aura-t-il recruté un nouveau supporter pour son club de football préféré ? Ou son fils se tournera-t-il vers des équipes plus intéressantes ? A moins qu’il devienne un fou d’ovalie ? Ou de cricket ?  Qui sait….

Bienvenue à la vie en tous cas !