• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : août 2010

« juillet 2010 | Accueil | septembre 2010 »

août 2010

Un billet largement twitté ces jours-ci « Auto-entrepreneur, la fin des illusions » évoque la baisse des créations d’auto-entreprise ces trois derniers mois et le nombre de structures n’ayant fait aucun chiffre d’affaire.

Le gouvernement, pas très transparent comme toujours, refuse de communiquer sur les chiffres réels des entreprises de ce type qui gagnent de l’argent. Sans doute a-t-il trop vite communiqué sur un succès du dispositif, seulement fondée sur le nombre de création (ce qui est tout de même une réussite en soit) et non sur les revenus ou le chiffre d’affaire généré. Mais on ne peut pas non plus (encore) parler d’échec.

L’auto-entreprise est, je l’ai dit, une des rares bonnes idées du gouvernement. Certes à terme, certains à droite y voient le premier élément pour tomber dans une société dans lequel il n’y aurait plus de salariés mais juste des petits entrepreneurs individuels, sans droits à la retraite ou cotisations de toutes sortes à payer. Mais pour l’heure, malgré un encadrement très insuffisant, la mesure a du mérite.

Lire la suite « L’auto-entreprise, une bonne idée malgrè quelques ratés » »

Je n’ai pas assisté à la dernière journée d’été d’Europe Ecologie, rentrant dans l’après-midi à Lyon.  Globalement une excellente impression de ces moments et quelques questionnements. Vous avez été particulièrement nombreux à suivre mes comptes-rendus, y compris un certain nombre de participants et de journalistes. Même si les commentaires ont été rares. Merci.

Globalement on peut dire, en vrac et en quelques minutes:

-Que ce furent des moments de rencontres en tous genres forts sympathiques.

-Que la candidature d’Eva Joly est largement en orbite et ne devrait pas poser de gros soucis.

-Que l’alliance avec le reste de la gauche devrait, après des discussions de circonscriptions, ne pas poser de soucis programmatiques lourds. reste bien sûr que les cantons et circonscriptions seont débattus fortement…

-Qu’il y a du boulot et de la convivialité à faire progresser (alors que l’organisation générale est sympathique) chez les web-militants du parti, un peu fermés dans leur bulle.

-Que les élus Europe Ecologie sont assez dispos et bien moins distants qu’au PS.

-Qu’il y a une fraicheur chez des Julien Bayou et des Augustin Legrand pour citer deux exemples parmi d’autres qui font plaisir

-Que certaines questions mériteraient peut-être un peu de travail, notamment sur l’articulation entre une culture décentralisatrice et un refus des transports.Décentraliser c’est aussi permettre aux métropoles régionales de refaire un peu de retard sur Paris. La chose est donc à mon avis à murir davantage.

-Que Corinne Lepage, même si elle exaspère nombre de cadres et militants par un discours creux, un opportunisme rare et un melon énorme est pour l’instant en odeur de sainteté chez la direction. En effet, elle a une petite capacité de nuisance et Cohn-Bendit pourrait faire des sorties virulentes sur les verts si d’aventure elle était un peu mal acceptée.

-Que Cohn-Bendit, que j’aime bien, est marginalisé par le duo Duflot/Joly et du coup rue un peu dans les brancards de façon parfois pas constructive; Mais quel type !

-Que l’éthique personnelle, la manière de vivre la politique du mouvement est intéressante

-Que y’a des gus dans les couloirs avec d’obscures motions locales sur le fonctionnement du parti un peu ridicules.

En tous cas très content

Deuxième journée d’été d’Europe Ecologie. Mes impressions au fil du jour.

Lire la suite « Journées d’été d’Europe Ecologie jour 2 #aveenir #jdee » »

C’est décidément une journée écolo sur mon autre blog comme sur celui-là. Je serai à l’université d’été des Verts et d’Europe Ecologie à partir de demain. La chose se déroule à Nantes, ville gérée par le socialiste Jean-Marc Ayrault avec au sein de sa majorité deux composantes d’Europe Ecologie: Les Verts et les régionalistes de l’Union Démocratique Bretonne.

  Je ne manquerai pas de faire, selon la connexion internet existante, mon temps et mes envies, des billets d’ambiance sur l’université et/ou du live blogging, comme j’ai pu en faire dans pas mal d’occasions. Amis blogueurs Vogelsong, Bahby, Nicolas, Briavel, Dagrouik, Coucou, Suzanne, Juan et les autres, je vous tiendrai au courant. Et même Didier et Le Chafouin pour qu’il braillent ou soient sarcastiques. Et puis je vous en parlerai surtout à vous chers lecteurs de ce modeste blog.

J’y croiserai mes collègues militants et élus lyonnais, blogueurs,et des copines et des copains.

Le programme et les débats s’annoncent intéressants et riches.

Des questions stratégiques, du régionalisme, des projets éducatifs,de l’entrepreneuriat, de la fin et des moyens en politique, du « que ferait un écologiste au ministère de l’intérieur ? » , du militer autrement…le tout entrecoupés de moment de convivialité. Bref tout cela s’annonce passionnant.Y’aura-t-il des tensions de couloir ? Sans doute aussi. On verra.

L’ONU et les ONG alertent: Les dons sont nettement insuffisants pour aider les Pakistanais victimes de catastrophe.

Certes, comme le dit Rony Brauman, il ne faut pas céder au catastrophisme concernant la situation actuelle dans ce pays. Certes l’aide a Haïti a dépensé une partie des budgets, certes le pays n’est pas très parlant pour les français mais je pense, comme d’autres, que le problème se situe au niveau du problème d’image et de comportement du Pakistan.

Liberté des femmes dans certaines régions, discriminations religieuses, notamment envers les chrétiens, forte présence d’islamistes dans certains quartiers de Grande-Bretagne pakistanais ou des villes à la frontière du Pakistan, corruption (le président est réputé pour sa capacité à prendre une commission de 10% sur tout ce qui passe) et meurtres politiques, le Pakistan n’est pas populaire et l’attitude du régime en place, corrompu, autoritaire et soutien de certains talibans n’aide pas. et ce n’est pas le cricket, sport majeur au Pakistan, qui va rehausser tout cela puisque la dernière équipe nationale à être venue affronter les pakistanais a été victime d’une attaque…

Il n’est donc pas étonnant que le pays aie un terrible déficit d’image. Dommage pour les victimes qui souffrent en attendant du fait de la faible mobilisation des fonds et des dons. Médecins sans Frontières n’aurait reçu que 3000 euros de dons depuis le début de la catastrophe. La Fondation de France seulement 300…

La communauté internationale et en premier lieu la France et nombre de pays musulmans, qui multiplient pourtant les paroles de solidarité, n’aident que peu.

Premier contributeur de sa poche, les USA, pays pourtant vilipendé par de larges franges de la population du pays aidé (et soutien du gouvernement)  ont versé 75 millions de dollars. A part le Royaume-Uni, où la présence de larges communautés pakistanaises a amené à une sensibilisation des Britanniques, ils sont bien seuls.

 Un nouvel appel a été lancé, pas sur qu’il arrive à permettre de dépasser le problème, surtout lorsque nombre de gens s’interrogent sur le coût du programme nucléaire pakistanais, les visites somptuaires et le train de vie des dirigeants du pays ou le soutien financier à des groupes terroristes.

 En attendant on meurt là-bas et des milliers de gens n’ont pas de toit. C’est une terrible réalité, même si la situation est complexe. Si on souhaite contribuer à l’aide au Pakistan, c’est ici. Et si vous ne voulez pas aider la-bas, pour soutenir tout de même ici, c’est là.

Margot, tu es née dans  un matin orageux d’Août. En fait c’était ce matin et il était dix heures.

Tout à l’heure j’ai reçu un de ces faire-part modernes, un MMS avec à l’intérieur une lumineuse photo de toi envoyée par ta maman. Tu souriais à la vie qui s’avance.

Cela m’arrive souvent ces temps-ci que m’annoncent les naissances, que mes amies ou amis, copines ou copains, mes ex-amours ou vieilles connaissances, m’annoncent l’heureux événement: Un enfant est né de leurs œuvres ! Un peu normal quand on navigue autour des anneaux de la trentaine, qu’elle  pointe son nez ou soit déjà arrivée depuis longtemps et assise devant la cheminée de l’existence. Ca fait très plaisir. Et ça fait aussi un peu vieillir.

Margot, nous avons dés ta naissance deux points en communs, et quelque chose me dit que tout ça ne fait que commencer. D’abord l’hôpital Saint Luc/Saint Joseph, fleuron médical de Lyon 7e où tu as vu la jour. C’est là aussi où j’ai mis pour la première fois la tête dans le grand et vaste monde il y a 34 ans. Et puis il y a tes parents, avec qui je partage des engagements pour la Cause et des moments d’amitié, que ce soit avec ton papa ou encore ta maman qui est ma conseillère générale et siège dans la même assemblée d’arrondissement que moi. On t’expliquera tout ça. Tu vas voir dans la vie y’a un truc qui s’appelle l’engagement politique. C’est compliqué. Très. Et  Il y aura aussi bientôt aussi tant et tant d’autres d’autres choses dans la grande expédition de l’existence. Du beau, du bon, du triste,de sombre, du lumineux. Une vie quoi. Petite Margot, bienvenue à toi.

 Le week-end du quinze août, c’est de nos jours, le symbole du moment où l’on sait qu’il y aura des bouchons sur les routes de vacances dans les voitures avec la musique à plein volume, des déserts dans les cafés des grandes villes, des parties de pétanque, de la chaleur sur les chemises et qu’on va pouvoir ouvrir un bon livre.

Pourtant, en réalité, le 15 Août, comme Noël, sous les loisirs, le férié, les repas entre amis est une fête religieuse dénommée l’assomption,  la fête de Marie, une célébration catholique. Je dis bien catholique (et orthodoxe) et non chrétienne parce que la question de cette fête marque un clivage entre catholiques et protestants.

En résumé l’assomption est le jour où Marie, mère de Jésus-Christ monte au ciel.

Pourtant rien, absolument rien dans la Bible ne spécifie quoi que ce soit sur sa fin de vie…

Tout a commencé un peu plus de six siècles après sa mort lorsque le souverain de Constantinople instaure une journée de fête pour célébrer le supposé événement. Et puis au cours des siècles d’autres lui emboitent le pas. Au XVIIe siècle, Louis XIII désirant une fille décida d’officialiser aussi la fête des fois que… En résumé on est tout de même dans une fête plus portée tradition populaire que réellement avec un fondement religieux.

Lire la suite « Fête de L’Assomption, une célébration religieuse discutable » »

On a évoqué ces derniers jours la tragédie que vit la population du Pakistan et la dramatique catastrophe naturelle. On peut, on doit faire un geste, par exemple en donnant sur ce site.

Bien moins connue est la situation particulière des 2,8 millions de chrétiens ( de ce pays à 97% musulman.

Hier se déroulait la journée  de célébration des minorités du Pakistan(Hindouistes, bouddhistes, chrétiens etc…). La communauté chrétienne avait décidé de boycotter les  manifestations et d’appeler à un Black Day pour dénoncer les conditions d’existence et les harcèlement qu’ils subissent. Vous n’en avez pas entendu parler ? C’est normal hier il y avait une nouvelle défaite de l’équipe de France à voir à la télé…

Ces derniers temps ont été atroces pour la minorité chrétienne du pays. Meurtres, viols collectifs, lynchages, hommes, femmes, enfants brûlés vifs, la vie des chrétiens locaux est de plus en plus difficile. La liste est aussi longue que l’attention à leur égard est courte.

Lire la suite « Chrétiens du Pakistan : Ne les laissons pas tuer en silence ! » »

Comme on peut le voir un peu partout et comme je l’ai écrit sur mon autre blog (ici et ici ), nous seront cette semaine en début de Ramadan 2010. Le début de la période de jeune se fera soit mercredi soit jeudi. La Mosquée de Lyon annoncera la date précise à 18h sur sa Web-TV.

Si le Ramadan en tant que coutume et pratique est assez connu, moins souvent expliquée est sa signification et le pourquoi du comment les musulmans jeûnent chaque année pendant une trentaine de jours.

Le Ramadan, comment ?

Le Ramadan fut prescrit par Muhammad (Plus connu sous le nom turc de Mahomet) lors de sa deuxième année à Médine.Auparavant Le premier jeune imposé par Mahomet fut celui d’une seule journée pour la fête juive de l’Achoura. Ce jeûne était calqué sur celui des israélites. Lorsque Muhammad se disputa avec les juifs, il institua le jeûne au mois de Ramadan et il le voulu plus sévère que le Carême des chrétiens. Le jeune, appelé « sawm » dans le Coran signifie l’abstinence. Au sens de la Loi musulmane, ce mot signifie le fait de s’abstenir de manger, boire ou avoir des relations sexuelles entre l’apparition de l’aube et le coucher du soleil, avec l’intention effective de jeûner. Une pratique religieuse plus intense est également demandée ainsi que de s’abstenir des conflits et de gérer plus utilement son temps.

Pourquoi le Ramadan ?

Il a pour but de libérer l’être humain des entraves de la dépendance matérielle, de la prison des habitudes, de la consommation aveugle, de la routine et du rendement. Par cela il renforce sa spiritualité et sa soumission à Dieu (Musulman veut dire celui qui est soumis-à Dieu-).Il s’agit en fait de vivifier sa spiritualité,  l’initiation à une véritable libération par le jeûne de l’âme, l’invitation à appréhender la présence divine par le jeûne du cœur. La solidarité manifestée à cette occasion est aussi un moyen pour la communauté des musulmans de se souder et de pratiquer l’aumône envers les plus démunis. Un exemple est la chorba du cœur à la Grande Mosquée de Lyon.