• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : février 2009

« L’avenir n’est interdit à personne »

Léon Gambetta

Faire une liste aux élections, quelles qu’elle soient, est toujours complexe.Ca l’est d’autant plus lorsque il faut faire ladite liste dans une zone aussi vaste et peuplée que le quart sud-est de la France et quand on est un parti qui tient la quasi-totalité des régions, nombre de départements et de villes du coin…De Lyon jusqu’à Marseille et Ajaccio, il faut tenir compte des talents, des différents lieux de la circonscription, des tempéraments politiques etc…

Il y a 4 députés PS sortants dans notre circonscription, suite à une campagne qui s’était plutôt bien passée en 2004 pour les sociaux-démocrates Français.Michel Rocard, la marseillaise Marie-Arlette Carlotti, la lyonnaise Martine Roure et l’élu des Bouches-du-Rhône Guy Bono ont ainsi gagné le droit de siéger au parlement européen.

Sur ces sortants, on est sûr déjà que deux ne seront pas de la prochaine liste: Michel Rocard, qui a laissé son siège à Bernard Soulage, du Nord-Isére, 1er vice-président de Rhône-Alpes et Martine Roure, qui a annoncé ne pas se représenter. Autre élu qui pourrait ne pas être présent sur la liste mais moins volontairement lui, c’est Guy Bono, parti en candidature dissidente contre un maire socialiste aux municipales dernières à Saint-Martin-de-Crau (13) et qui a perdu dans les grandes largeurs.Autre point qui n’aide pas ce sortant: Deux marseillais souhaitent ardemment figurer vers le haut de la liste:Patrick Menucci et Karim Zeribi.Ce dernier élément pourrait d’ailleurs ne pas non plus faire les affaires de Marie-Arlette Carlotti.

Menucci, fidèle de Ségolène Royal, affirme ne viser que la troisième place et ne pas être une bonne tête de liste.D’aucun affirment que c’est un coup de bluff et que l’homme à large carrures, à qui d’aucuns trouvent des allures de parrain des romans policiers, n’attend qu’un signe de Jean-Noël Guérini, homme fort de son département et proche de Gérard Collomb, pour se lancer sur la première place. L’autre ressortissant de la cité d’IAM, Karim Zéribi ne manque pas d’atouts.Figure montante du socialisme des Bouches-du-Rhône, sympathique, plutôt charismatique et pragmatique, il vise officiellement lui aussi la troisième place.D’aucun le verraient comme une très bonne tête de liste. Il a d’ailleurs il y a quelques temps monté son propre club, avec pour l’instant un assez faible écho.Autre candidature issue de PACA (du moins à l’origine puisque l’homme réside désormais en Ile-de-France) celle de Razzye Hammadi.Originaire de Toulon, le jeune homme pourrait bénéficier d’une demande de Benoit Hamon dont il est proche.Mais ses chances de décrocher la tête de liste ou une place de numéro 3 semblent faible sauf si l’aile gauche du PS pèse de tout son poids dans une zone qui n’est pas son point fort.

Autre candidat à la conduite de la site du PS dans le sud-est, Bernard Soulage dont il a été question plus haut, voudrait siéger davantage que quelques mois.On le dit, sans doute à juste titre, taillé pour le poste.Sa capacité de travail, son énergie et son fond intellectuel sont très reconnues. Reste que l’homme est par trop un solitaire et n’a peut-être pas su tisser les réseaux dont il aurait besoin. Il est vrai aussi que le dernier congrès lui a attiré une certaine inimité de la part du Maire de Lyon qui pourrait ne pas voir sa candidature sous un angle favorable.

A Lyon justement trois élus sont sur les rangs:Thierry Philip, Najat Vallaud-Belkacem et Sylvie Guillaume.La troisiéme bénéficie en l’espéce d’un soutien de Collomb et pourrait reprendre le siége de Martine Roure.Se poserait alors la question de ses choix:Démissionnerait-elle de son poste d’Adjointe au Maire de Lyon où elle occupe avec talent une importante délégation ou de la région où elle est annoncée comme allant prendre la présidence du groupe socialiste ? De son côté Najat a pour atout le fait de pouvoir bénéficier d’un fort soutien national de la part des proches de Ségolène Royal tandis que Thierry Philip pourrait avoir davantage de difficultés.Autre rhodanienne, la décinoise Farida Boudaoud, étoile montante et dynamique, pourrait aussi tirer son épingle du jeu et gagner quelques places sur une liste sur laquelle elle figurait à la fin la derniére fois….