• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Informations

Jeudi, jour de sortie hebdomadaire pour la Tribune de Lyon et les Potins d’Angéle.Faire vivre l’information locale de qualité est un défi dans un monde de l’information de plus en plus concurrentiel avec la multiplication des supports et la poussée de plus en plus grande du web.La diversification  est une richesse à condition de ne pas faire n’importe quoi.

Une étape d’être franchie en matière de tartufferie par LePost.Ce site d’info, propriété du Monde, est alimenté en contenu par sa rédaction mais aussi  par les bloggeurs bénévoles qui peuvent y rédiger des articles ou tout simplement y mettre les billets déjà publiés sur leur site.Récemment pour les municipales, les « bloggeurs politiques locaux » étaient gentiment sollicités   pour transférer,en toute liberté (mais bien évidemment sans contrepartie) leurs billets sur ce site qui à vocation à terme, à rapporter du fric à ses propriétaires.Jusque là à la limite, rien de trés neuf dans le monde du web (même si les concurrents, plus sérieux mais payants, que sont Mediapart et Arrêt sur Image alimentent leur site via des journaliste ou des correspondants pro) et ça permet, pour le bloggeur, bénévole bien entendu lui, de trouver de nouveaux nouveaux internautes pour consulter sa prose.J’ai donc copié-collé quelques articles du présent blog, quelques minutes pour faire pas mal de lecteurs en plus

C’est après les municipales où le foutage de gueule s’est concrétisé puisque j’ai reçu un mail de la rédaction m’invitant à leur passer trés régulièrement de l’info locale, à les appeler, à réaliser des interviews pour eux,bref à être leur correspondant, le tout bénévolement, dans l’intérêt de LePost et de sa rentabilité.
Je pourrais même, oh privilège utiliser mes propres articles pour mon blog! Inutile de dire que j’ai décliné cette offre intéressante.Jamais vu autant de toupet, sauf chez chez certains élus socialistes ingrats (j’imagine que la chose existe dans d’autres boutiques) qui deviennent injoignables une fois les campagnes terminées et l’élection acquise! Au-delà de ça c’est la vérification, la qualité et la fréquence de l’info qui sont en question.Et puis quand on voit que les rédactions sont de moins en moins prêtes à prendre des correspondants locaux professionnels…

Je me plaint peut certes toujours trouver pire ailleurs.
Je ne fais pas refaire un billet sur les JO pour la deuxième fois consécutive mais je dois vous recommander chaudement le site officiel du passage de la flamme des JO de Pékin.Une version de celui-ci existe en français, notre langue étant, grâce à Pierre de Coubertin, l’un des langages officiels de l’Olympisme.Hébergé en Chine, rédigé par des officiels, les informations qui y sont diffusés relèvent à ce point de la propagande que ça en serait drôle si on ne se disait pas que certains n’ont que cette « vérité officielle » pour s’informer.Vous vous rappelez tous du coup de gueule déconfit de David Douillet lors de l’extinction de la flamme olympique par les officiels Chinois lors des manifestations à Paris (si ce n’est pas le cas, cliquez-là) ? Eh ben non, ce n’est pas vrai, la flamme olympique n’a pas été éteinte!
Mensonge de la propagande occidentalo-dégénérée-ennemi-du-peuple ! La flamme olympique selon le site officiel des jeux est restée allumée! Le site de la flamme olympique nous déclare que « Cette information, diffusée par certains médias de l’étranger, n’est pas conforme à la réalité. » Ben alors?Il crie pour rien le Douillet ?

En plus, toujours selon le même site, cette manifestation était le fait non pas de bons français bien de chez nous mais de vilains-méchants venus d’ailleurs.C’est le courageux Sérandour, président du comité olympique français qui le dit ici « C’est pas nous messieurs les officiels du régime chinois, c’est les étrangers ».Une autre dépêche évoque de façon tout aussi partisane un  » extrémiste favorable à la soi-disant indépendance du Tibet « .A noter d’ailleurs que le passage de Ségolène Royal (dont le voyage en Inde récent, au sein de la plus grande démocratie du monde me semble avoir été une fort bonne idée) dans l’Empire du Milieu a marqué les esprits puisqu’on y évoque la « bravitude » d’une athlète chinoise!

On par contre pas vu toutes les belles âmes qui crient contre les manifestants pour les droits de l’homme, s’indigner d’une telle politisation de la communication officielle des jeux.Au nom d’accords commerciaux?

A propos d’information et de commerce, infiniment propre, vrai et juste cette fois-ci, j’ai été trés intéressé par les résultats de l’enquête sur les comportements d’achat des ménages réalisée par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon.Notre arrondissement a de formidables atouts, une offre en matière de commerces alimentaires nombreuse et variée (que ce soit en matiére de grandes surfaces ou de petits commerces), un tissu de restauration plus qu’intéressant, un tissu hôtelier de qualité (Novotel)mais aussi une offre adaptée aux ardeurs des jeunes couples (Hôtel des Facultés,Hôtel Montesquieu etc…) et de nombreuses personnes extérieures au quartier qui viennent faire des achats dans le 7e et un commerce de proximité de façon générale vivant et dynamique.Des défis existent qu’il nous faudra relever.AInsi Gerland nécessite un plus grande centralité d’offre et ainsi qu’un tissu plus varié afin de limiter davantage l’évasion d’achat, forte dans le sud de notre arrondissement.La Guillotière, si elle doit continuer sa diversification, aura aussi un formidable défi prochaines années:Celui de réaliser le passage de témoin de plusieurs fonds, un certain nombre de commerçants atteignant bientôt l’âge et l’envie de partir de partir à la retraite…

Je vous laisse, je retourne à mes autorisations de terrasse.