• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Les blogueurs et le bénévolat

Un article de Xavier Tenisien dans le Monde a fait du bruit sur le net. Il évoque en réalité non pas tellement les blogs en eux-même mais plutôt les plate-formes d’informations se nourrissant en partie ou en totalité de contenu généré par les blogueurs.

“Ce ne sont encore que quelques coups de gueule individuels. Une petite bronca. Pas de quoi créer un syndicat ou un parti. Mais le débat est sur la place publique, sur l’agora du Web. Les blogueurs en ont marre de travailler pour rien. Et ils l’écrivent haut et fort”. 

Les choses sont en réalité un peu plus compliquées que cela.

En premier lieu, les blogueurs sont pour la majeure partie des amateurs, qui font cela pour leur loisir  et leurs convictions.  C’est le cas du présent blog, même si il peut lui arriver de mener des actions en partenariat ou d’avoir une visibilité sur d’autres activités. Mais, comme le dit Nicolas,au sortir de sa dernière manifestation  web en bonne compagnie, le bloguing est avant tout un loisir pur.

Ou un lieu des gens qui décident d’évoquer une fonction qu’ils occupent via le moyen du blog. C’est le cas de mon blog d’élu. Ou de celui d’autres personnes.

Mais, comme le disent Guy ou la peste, lorsque l’on sort de la dimension du blog personnel pour apporter son contenu à des sites participatifs fonctionnant sur un modéle marchand tel que Rue 89,Atlantico, Marianne 2, Le Post etc… Les contributeurs bénévoles y croisent d’autres plumes, celles-là rémunérées soient en tant que blogueurs invités soient en tant que journalistes. Les sites, à défaut d’être toujours rentables touchent de l’argent.

Les seuls non rémunérés sont les blogueurs. Certes tout ce qu’ils écrivent (tout comme certains journalistes) n’a pas toujours de l’intérèt. Cela peut tout de même être génant sur le principe. Surtout quand certains d’entre eux ne roulent pas sur l’or.

Pour ma part, ayant la possibilité, contrairement à d’autres, de considérer le blog comme un espace essentiellement de loisir (et parfois de combat politique) il m’arrive, quand j’ai envie, quand ça me chante, de filer un ou deux billets de mon blog à certains sites participatifs. Tout comme je chronique sur Tribune de Lyon par plaisir. Mais j’avoue être troublé quand un de mes billets donné gracieusement à Le Post et qui génére donc des revenus publicitaires, se retrouve de plus en une de Yahoo car revendu au célébre portail. Le tout sans que je touche un centime…

Le pire étant les sollicitations de certains sites. Lorsque j’étais au chomage, Le Post m’avait contacté à une époque sans que je demande quoi que ce soit. Ils étaient intéréssé par mon profil, ma connaissance de Lyon, mes possibilités d’interivewer, d’avoir de l’info de première main. Ils souhaitaient faire de moi leur correspondant local. Il fallait faire du reporting, appeller, faire de l’info etc. Bénévolement bien sûr…

(photo)