• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Les péripéties des adhérents de l'UMP du Rhône

Le villepiniste Griffon Lyonnais, en évoquant le nouveau site de l’UMP du Rhône, a levé une perle. Sur la page d’accueil, il est affiché le nombre d’adhérents membres du parti présidentiel dans notre département. Une volonté de transparence qui semble davantage tenir de la communication que du chiffre réel.

Ainsi Griffon a observé que « depuis mercredi le nombre de militants est passé de 5280 à 5500 (lors des essais jeudi) puis à 6035 hier soir! Il est de nouveau à 5280 à l’heure ( cette nuit à 2H35 du matin) où je poste ce billet … curieux, non?…Samedi 7h45 du matin, la nouvelle version est en ligne … et les militants sont 6025 … »

Réfléchissons deux minutes aux propos de notre ami. Partons à la base du principe que l’UMP, comme tous les partis politiques, ne ment jamais. Jamais de jamais.

Donc dans la journée de jeudi, puisque nous croyons très très sincérement ces chiifres, 220 personnes se seraient précipitées sur le site du parti présidentiel ou ont couru dans un indicible enthousiasme, haletants et en sueur, au siège de la rue Edouard Herriot, chéquier ou espèces en main pour rejoindre le mouvement de Brice Hortefeux et de Philippe Cochet. Peut-être ont-ils été tentés par la perspective d’un voyage à New-York aux frais de l’Etat comme l’a fait Michel Havard ? Ou voulaient-ils manifester leur soutien au patron de la fédération, qui était en procès avec une des ses adjointes coupable d’avoir soutenu Dupont-AIgnant aux européennes le même jour ? A moins que le discours brouillon sur l’écologie prononcé par le président en cette journée, où celui-ci a confondu couche d’ozone et effet de serre, n’aie ébloui les masses?

La folie, l’élan nouveau, a continué vendredi soir, (je rappelle que nous croyons toujours l’ump du Rhône) puisque dans la journée pas moins de 535 personnes ont été ajoutées au chiffre affiché sur la page d’accueil du site. Curieusement personne n’a vu de file d’attente devant le siège où aurait du se dérouler une immense manifestation d’allégresse, où de jeunes filles en fleur auraient du hurler hystériquement leur adoration devant les photos de Xavier Bertrand, où des mamies distribueraient des gâteaux faits maisons pour patienter devant les portes avant de recevoir le précieux sésame de plastique rouge et bleu marquant leur appartenance au camp du bouclier fiscal et Dominique Perben. Personne n’a vu de bénévoles se ruer en catastrophe pour aider les permanents débordés à enregistrer les adhésions reçues sur le site. Que s’est-il passé pour provoquer un tel enthousiasme ? L’envie d’imposer les accidentés du travail proposé par leur leader de groupe parlementaire? A moins qu’un combat de catch de la boue aie été organisé entre les très nombreux candidats conservateurs à la ville de Lyon et qu’il faille montrer patte rouge et bleue pour y assister ?

Visiblement la chose a du être peu ragoûtante puisque quelques heures plus tard, dans la nuit, des cartes ont été déchirées en masse, les mails de démission ont volé bas. Certains ont du rageusement frapper à la porte de la fédération, fermée en ce vendredi soir. Des mécontents ont manifesté devant les permanences de Perben et d’Havard. D’autres ont pris le train pour hurler de colère devant le secrétariat d’Etat aux Ainés. On aurait vu Lionel Lassagne poursuivi le long de l’avenue de Saxe par des militants armés de Tasers. Quelle est la raison de leur colère nocturne ? Le combat de catch ou autre chose? On l’ignore. Mais 755 démissions dans la nuit, toujours à en croire les chiffres de la fédération, c’est terrible! A moins que des ninjas villepinistes aient enlevé tout ce petit monde ?

Mais ouf, entre trois et 7h30 du matin, les otages ont été libérés par l’intervention héroïque de Roger Katoutchi et Emmanuel Hamelin. Ou alors de nouveaux enthousiasmes ont remplacé les anciens…745 nouveaux adhérents ont rejoint le parti en ces fort nocturnes heures. Un cocktail gratuit a-t-il été offert aux clients du Titan ou de l’Alibi en échange d’une adhésion ?