• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : mars 2010

« février 2010 | Accueil | avril 2010 »

mars 2010

 Ca y est, ça y est ! On a fini les régionales au PS et voici donc venu l’étape suivante….roulement de tambour…les primaires socialistes! Jean-Jack Queyranne, fraichement et heureusement réélu président de région se laisse à une touche de « Ségolène Royal a des atouts ».

Ailleurs dans l’offensive qui se lance pour la présidente de la région Poitou-Charentes, c’est l’association de Désir d’Avenir, la structure de Ségolène Royal qui se lance dans un concours de Miss! Curieux non?

En effet Ségolène et ses amis sont plutôt connus pour être du genre austère dans le genre gaudriole. L’adhérent de Désir d’Avenir ou du PS se laissant aller à admirer les douces courbes de Megan Fox ou de Kim Kardashian est habituellement taxé de vilain-ringard sexiste et méchant.

Eh ben figurez vous qu’il va y avoir un concours Miss Désir d’Avenir pour remonter la côte du réseau royaliste. J’ai cru à un faux au départ mais pas du tout la chose est authentique. Par exemple sur le groupe facebook tout est la : Vrais de vrais adhérents de l’organisation inscrits au groupe et même règlement du concours: « Miss Désirs d’avenir est une election parmis 15 candidates de 15 à 28 ans. Date de campagne: 15 avril au 25 juin Pour s’inscrire mettez sur le groupe votre age, votre facebook, votre confirmaiton d’adhesion à DA (note de moi:DA veut dire Désir d’Avenir ), votre photo. Durant la campagne il vous faudra ( candidates) des photos de vous sur la page du groupe et vos textes de soutiens. Du 17 au 25 juin la responsable des miss enverra des bulletins pour le vote. Le 25 juin le vote sera clos et les resultats seront affichés sur la page facebook et da. On previent vite tous les da de l’election. « 

Gros souci: un manque pour l’instant de membres féminines de DA (ben oui on dit comme ça) volontaires pour passer sur le podium se faire mater par leurs potes à donf toujours de DA…mais comme on dit Ségolène Royal  a des atouts, elle va nous débloquer ça! Non ? Zetes surs?

J’avais évoqué déjà sur ce blog, la situation de ce père de famille angolais de 4 enfants, dont 3 scolarisés à l’école Gilbert Dru dans le 7e et menacé d’expulsion (lire aussi l’article de Libelyon sur le sujet). Les mobilisations des parents d’élèves, les interventions, dont celle du député de la circonscription Jean-Louis Touraine semblent porter leurs fruits: Eric Besson a promis ce mercredi de réexaminer le cas de ce monsieur. Espérons que la décision ira dans le sens de ce père de famille sans-papiers. Une manifestation en sa faveur aura lieu ce soir à 18h place des Terreaux.

Juste pour un petit sourire amical: Le Progrès, que j’ai plaisir à lire, publie ce matin un article « confidentiel » sur la nomination du député socialiste de Lyon Pierre-Alain Muet qui sent un peu le sépia: l’information date en effet d’une semaine (mercredi 24) et a par exemple été annoncée la ou sur le plutôt spartiate blog du parlementaire depuis jeudi dernier. Bravo à Pierre-Alain en tous cas et longue vie au Progrès.


Sur l’image que je vous ai concoctée, à gauche les prix US, à droite les prix européens.

L’info est tombée, l’IPAD, dont la sortie européenne est prévue pour la fin du mois de Mars en version WIFI et fin mai pour les modéles pourvus de la 3G sera bien plus cher dans l’Union Européenne qu’aux USA. Serait parce que rien n’est encore complétement confirmé par Apple.

Certes, les applemaniaques français le savent, la firme à la pomme a tendance a effectuer une conversion particulièrement défavorable au consommateur puisqu’un dollar est considéré comme valant un euro. Ainsi ordinateur vendu 1000 dollars aux USA, devrait coûter 743 euros  dans nos contrées…mais est facturé 1000 dollars !

Avec l’Ipad, la facture est encore plus salée en France et sur le reste du continent, puisque, pour le modèle le plus basique,  l’Ipad vaut aux USA 499 euro…et devrait monter en Europe à 549 . De même par exemple pour les versions wi-fi+ 3G qui suivront: Ainsi un 32 GO de cette gamme coûtera 779 euro en Union Européenne contre 729 au pays d’Obama. On passerait du déjà injuste 1 dollar égal un euro (alors que le vrai prix est de 0,74 euros/1 un dollar sur les marchés) au encore pire 1 euro égale 1,1 dollar…Certes les subventions de certains opérateurs, surtout applicables sur les modelés 3G, devraient survenir par la suite mais il faudra attendre un certain temps. Edit: Pocky me fait remarquer à juste titre qu’il va falloir aussi tenir compte des variations liées aux différentes taxes.

La maison Poulaga 68, rue de Gerland. Site internet en cliquant ici.

 Suite à la suggestion d’Athenais, je vais donc exposer ici dix bonnes raisons de ne pas arrêter de fumer. Il est vrai que plus les années approchent, plus je suis menacé par ce fléau: devenir non-fumeur!

Certes certaines résistances corporelles se font dans une forme d’auto-défense, des instants tard dans la nuit me permettent de garder mes poumons de temps à autre dans le goudron, la nicotine et la statistique augmentée de cancer. Certes je conserve encore l’heureuse habitude de temps à autre du tabac social, de l’empoisonnement entre copains, de la tige tirée en groupe. Tout n’est pas perdu pour la cardiologie française.

Mais pourtant je sens que la passion n’est plus là. Où sont les multiples clopes mes premières années  d’étudiant, parfois maladroitement roulées par manque d’argent, que j’allumais amoureusement dès le matin entre mes cheveux longs ? Où est la première bouffée acre et dure, la deuxième, la troisième etc.. jusqu’à cet hiver 1995 où je réussi, malgré la maigreur de mes finances, à dépasser parfois, au cœur d’un chagrin d’amour et d’angoisses diverses, le paquet quotidien?

Aujourd’hui il se passe des jours et même parfois des semaines sans que le moindre filtre doré ne se pose sur mes lèvres. Vais-je, même si il me faudra un effort pour tomber plus bas dans la décadence, virer non-fumeur ? Voici dix raisons pour ne pas arrêter

Lire la suite « 10 raisons de ne pas arrêter de fumer » »

L’association O.S.E a organisé, en collaboration avec A Vaulx Jazz , ce rassemblement de joyeux lurons autour de l’air guitar et de la bonne humeur

 

Oui ça fait un peu titre de billet de blogs de Nicolas. Entendu ce matin dans un café de Lyon 7e « Ben ils sont gentils à l’UMP de parler de lutte contre l’insécurité mais depuis le temps qu’ils sont au pouvoir, comment ça se fait que rien ne s’est amélioré ?« . Ben ouais.

Après les élections du président et des vice-présidents de la région, c’est au tour du cabinet d’évoluer un peu. Depuis le départ du fort peu apprécié Jean-Marc Notarianni, la place de directeur de cabinet de Jean-Jack Queyranne était occupée à titre temporaire par le directeur général des services Gilles Le Chatelier. Lundi c’est Cédric Le Déaut qui prendra la fonction. Novice en fonctions politiques, il très apprécié du monde médiatique et  a fait ses preuves comme directeur de communication de la Région en lançant plusieurs initiatives novatrices sur le web. Il conserve également ses fonctions antérieures. Je lui souhaite longévité à ce poste, chose que n’ont pas su réaliser ses prédécesseurs. D’autres mouvements devraient survenir très rapidement au cabinet.

J’ai eu la flemme de tout recopier en direct donc j’ai copié/collé la liste de Lyon Mag.

Quelques points rapides en passant de mon cru, forcément incomplets: Bernadette Laclais hérite à la fois d’une première vice-présidence mais surtout de compétences élargies, qui devraient de part leur nature l’amener des fois à monter au créneau et à dialoguer avec certains élus d’Europe Ecologie. . Sa nomination devrait en tout cas rassurer les milieux économiques et son sens du dialogue lui permettre de trouver des consensus avec tout le monde.

J’aurais vu Mérieu avoir un porte-feuille encore plus ample dans l’éducation. Finalement il lui est adjoint Thierry Philip, qui perd son statut de vice-président, de même que Thierry Braillard. Les deux se retrouvent toutefois conseillers délégués. J’aurais également vu Farida Boudaoud à un autre rang de responsabilité mais sa délégation était convoitée par Mérieu. Elle hérite tout de même d’un très porte-feuille et d’un budget conséquent. Autre élection appréciée par le monde de l’entreprise, celle de Jean-Louis Gagnaire au développement éco. Des nominations se feront également dans les organismes associés. Jean Besson, sénateur PS de la Drôme et vice-président régional qui avait laissé sa place aux régionales, souhaitait prendre la présidence d’ERAI.Il se dit que la place devrait revenir plutôt à l’élu UMP lyonnais et responsable de ma CGPME François Turcas.

Les vice-présidences

1ère vice-présidence : Bernardette Laclais (PS) : Transports, déplacements et infrastructures
2ème vice-présidence : Philippe Meirieu (EE) : Formation tout au long de la vie
3ème vice-présidence : Marie Odile Novelli (EE): Logement, politique de la ville, solidarité
4ème vice-présidence : Jean-François Debat (PS): Finances
5ème vice-présidence : Sylvie Gilet de Thorey (PS) : Lycées
6ème vice-présidence : Jean-Louis Gagnaire (PS) : Développement économique, industries PME
7ème vice-présidence : Lela Bencharif (EE): Vie associative
8ème vice-présidence : Alain Chabrolle (EE) : Santé, environnement
9ème vice-présidence : Christiane Puthod (FdG) : Emploi
10ème vice-présidence : Hervé Saulignac (PS) : Grands projets
11ème vice-présidence : Farida Boudaoud (PS) : Culture, lutte contre les discriminations
12ème vice-présidence : Bernard Soulage (PS) : Europe, relation internationale
13ème vice-présidence : Véronique Moreira (EE) : Solidarité internationale
14ème vice-présidence : Benoit Leclair (EE) : Energie, climat
15ème vice-présidence : Michel Grégoire (PS) : Agriculture

Conseillers délégués


Thierry Philip
(PS) : Recherche, formation supérieure
Thierry Braillard (PRG) : Nouvelles technologies, suivi du projet d’Hôtel de Région à Confluence
Gérard Lerat (EE) : Politique foncière
Cécile Cukierman (FdG) : Egalité Homme/femme
Gwendal Peizerat (PS) : Sports