• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Mettre du tonus dans l'économie française

J’avais envie d’évoquer en détail le projet socialiste de relance (Voir le texte intégral ici , son résumé là ou la synthése faite par Eco 89 ) mais grosse journée de boulot pas encore terminée oblige, j’ai pas le temps.

Juste pour dire que l’éco est généralement le sujet sur lequel j’ai souvent des divergences avec la ligne générale du PS.C’est comme ça, on a tous nos petites différences.Non pas que le parti gère mal l’économie, au contraire d’ailleurs, les ministres de l’économie socialiste, à commencer par DSK, ont bien souvent eu des résultats souvent meilleurs que leurs homologues conservateurs.Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si le PS français voit deux de ses membres chapeauter deux des trois plus grandes institutions financières internationales, excusez du peu…Par ailleurs les mairies PS gèrent infiniment mieux leurs ronds que l’Etat UMP, qui creuse, creuse,creuse sans cesse la dette et essaie, ce gros glouton de faire payer ses factures par les collectivités locales.Il y a encore du monde pour croire que l’efficacité et la réduction de la dette serait à droite il est vrai mais il faut toute la puissance des idées reçues de TF1 et du journal du dimanche pour le cliché persiste.Que voulez-vous il y a toujours des gens pour croire au Pére Noël, aux dérapages puants  de Françoise Laborde, à Jean-Pierre Pernaud ou à la bonne foi de Bernard Tapie.

Vous me direz y’a aussi des lecteurs de Télérama pour croire que les militants de droite sont tous d’affreux vilains qui chassent le gibier en 4X4 après avoir spéculé dans l’immobilier toute la semaine….Ce qui est faux, à part de De base qui fait goûter le produit de ses rapines dans les bois alors on pardonne.

Bref j’attendais de voir ce plan et honnêtement j’en suis content.Il y a certes ça et là quelques mesurettes parfois trop symboliques, une question de TVA d’un point qui ne serait pas d’une grande utilité au consommateur tant le risque de ne pas voir cette baisse répercutée des fort (sauf si il s’agit d’aider le commerçant à restaurer ses marges) mais ces petites réserves mises à part la chose est bonne.Ce plan permettrait sans nul doute de relancer bien plus vite l’économie que celui présenté par le président,  en passant par le soutien aux salariés, au commerçants, aux sans-emplois et aux PME plutôt que celui, inconditionnel, au secteur spéculatif.

Je ne prendrait que deux points, je l’ai ditle temps manque, celle du soutien aux plus démunis et celui à destination des entrepreneurs.

Il y a cette idée de cesser les cadeaux fiscaux aux plus riches, cadeaux qui contrairement à ce qui a été dit, on le voit aujourd’hui , n’ont aucun effet sur l’économie pour attribuer une prime de 500 euros aux bénéficiaires du RMI et des autres minimas sociaux.J’ai d’ailleurs été surpris de voir des économistes conservateurs comme Alexandra Roulet affirmer que c’était une mauvaise idée ces 500 euros parce que ceux-ci allaient les épargner, comme si les plus démunis n’étaient pas aujourd’hui criblés d’urgence…Il me parait plus sensé de penser que la dépense ira en dépense d’urgence différées pour raison de moyens:santé, vêtements, factures impayées, nourriture…De l’argent d’urgence pour les plus pauvres, de l’argent qui ferait travailler l’économie atone.

Il y a ces mesures en faveur de l’accès au crédit des entreprises:Pour des raisons idéologiques, le gouvernement déverse les milliards de nos impôts sur les banques sans jamais se donner les moyens de contrôle.Résultat les banquiers, et c’est normal, on ferait la même chose à la place, font ce qu’ils veulent.Ainsi ils empochent l’argent qui leur est alloué par l’Etat pour continuer à assurer le crédit aux entreprises, ne prêtent rien du tout (les refus de prêts aux chefs d’entreprise ont explosé en ce début d’année) et continuent à faire les imbéciles sans de préoccuper du reste du monde qui vient pourtant de mettre de l’argent pour leur sauver la mise!

Le plan du PS, fidèle au principe qu’il n’y a pas de droits sans devoir souhaite justement que les aides aux banques soient conditionnée au fait qu’elles n’étouffent pas les PME en leur faisant payer le coût de la crise.L’intervention en recapitalisation dans l’industrie et les PME ainsi que dans la recherche au sein des petites sociétés devrait donner un tonique plus certain à notre économie grippée.Reste pour la majorité à accepter le débat proposé par le PS.Le sort de l’économie française mérite mieux que les blagues de Devedjian, qui visiblement ne veut pas parler du fond et fuit.

Edit: tiens je vais lancer un groupe facebook pour soutenir cette idée de débat et pour que le Ministre de la relance ne se dégonfle pas.