• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Lyonnitude(s) : Etat des forces sur la 3e circonscription du Rhône

21 candidats dans la 3 circonscription de Lyon dont le sorant et mon ami le député Jean-Louis Touraine (PS) c’est un record et c’est 7 de plus que la dernière fois. Il y en aurait même pu en avoir un de plus si Pierre Delacroix avait mis à exécution sa menace de partir comme candidat du Nouveau Centre face à Laure Dagorne.

Commençons à gauche:Jean-Louis Touraine, qui se présente pour un second mandat, apparait en bonne position même si une démobilisation des électeurs est possible. Le sortant UMP de 2007, Jean-Michel Dubernard, avait d’ailleurs perdu après un résultat pourtant excellent pour Nicolas Sarkozy dans la circonscription. A noter le retrait de l’ancien ministe de Dominique De Villepin, Azouz Begag, qui soutient désormais Jean-Louis. Dans les autres forces de gauche, on notera la présence d’une candidate EELV habitant depuis quelques temps à Lyon. Sa présence pourrait surprendre, au vu du fait qu’un  accord entre le PS et la formation écolo existe pourtant…mais cet accord national ne prévoit que d’empêcher des socialistes de se présenter face à des verts dans certaines circonscriptions et non l’inverse.  Le Front de Gauche, qui semble connaitre quelques tensions dans cette législative au niveau de la circonscription ,est fort logiquement représenté. Plus surprenant la présence d’une candidate chevénementiste. Le MRC, qui si au niveau national détient par exemple la mairie du Kremlin-Bicêtre,  ne me semblait pas d’une existence bien réelle à Lyon. Ou alors cela avait généralement échappé à un peu tout le monde.

Côté extrême-gauche madame Chalons du NPA est sur les rangs comme en 2007, comme en 2002. Anne-Marie Chambons porte les couleurs de LO et Gilles Champion est toujours lambertiste.

Le centre apparait assez éclaté: La jeune MODEM Céline Bos est confrontée à une candidature « dissidente » de l’élu du 3e et tête de liste du parti de Bayrou aux dernières municipales, Eric Lafond et d’une candidature Cap 21 (dont est aussi membre à l’origine Eric Lafond).

A droite les choses ne sont pas simples: l’ex députée suppléante et ex conseillère régionale UMP Laure Dagorne a fini par être désignée suite au retrait de Nora Berra et malgré la concurrence de Lionel Lassagne, responsable de son parti dans la circonscription. Elle aura affaire à la candidature de la radicale de droite Laetitia Chabanole et du célébre fleuriste Michel Dulac. Ainsi que d’un quatrième et d’un cinquiéme candidat: le divers-droite Maxime Caminale et le candidat d’un petit parti, le RIC, Phillippe Doncourt.

A l’extrême-droite, le FN et Alliance Royale devront se compter dans une circonscription qui ne leur est pas des plus favorables.

Enfin des candidatures diverses (Parti Pirate, Solidarité et Progrès, Votez Am, Allaince Ecologique Indépendante etc…) ferment le bal.

 TOURAINE Jean-Louis (Parti socialiste) CHAMPION Gilles (Parti Ouvrier Indépendant) CHAMBON Anne-Marie (Lutte ouvrière) CHALONS Françoise (NPA) AVENAS Marina (Solidarité et progrès) FERLET Eleni (Front de gauche) DUBOT Fanny (Europe écologie – les Verts) DE CARBONNIERES Jeanne (Front national) DAGORNE Laure (UMP) DONCOURT Philippe (Rassemblement initiative citoyenne) JACQUEROUX Patrick (Alliance royale)CHINAL Marc (Votez AM) LAFOND Eric (Centre) DULAC Michel (Centre National des Indépendants et Paysans) MIRA Valérie (Alliance écologiste indépendante) DIA Sammy (Parti pirate) CURINIER Eric (Cap 21) SOUVIGNET Martine (MCR FR – Mouvement Républicain et Citoyen – La force républicaine de la majorité présidentielle) CHABANOLE Laëtitia (Alliance radicale et centriste) CAMINALE Maxime (Lyon divers droite) BOS Céline (Le Centre pour la France)