Fatiha Benhamed prise pour cible (Lyonnitude(s) )

L’élue du 9e arrondissement Europe Ecologie-Les Verts Fatiha Benhamed du 9e arrondissement est la cible depuis quelques jours la cible d’associations cultiviant leur proximité avec le hezbollah et le hamas. La cause du trouble ? L’élue a demandé a une mariée de retirer son voile religieux avant qu’elle célèbre le mariage, ce qu’elle a fait apparemment sans discuter.

Petite précision, le voile n’est nullement prohibé si il n’est pas intégral dans une célébration religieuse et si la plupart des élus, quelque soit leur bord, moi inclus, ne demandent pas, sur ce plan comme sur les autres, plus que la loi aux mariés, il est loisible pour l’officier d’Etat civil de prendre un certain nombre de mesure qu’il juge nécessaire. Notons que le marié a refusé de serrer la main de l’adjointe parce que c’est une femme. Ou qu’une femme…

Aujourd’hui Fatiha est accusée d’islamophobie et de racisme. Comme si la foi se résumait dans un bout de tissu. C’est heureux, Fatiha est musulmane et de famille d’origine magrébhine. Que n’aurais-t-on encore ajouté si elle avait été athée,taoiste, chrétienne et d’ascendance bretonne depuis la Duchesse Anne… J’ai pour ma part globalement eu de la chance: j’ai environ un vrai mariage pénible par an, non pour des raisons religieuses mais avec des témoins agressifs, en retard, impolis, voire à une reprise au bord du racisme à mon égard. Heureusement ils ne représentent que 1 cas sur les 40 ou 50 heureux événements que je célèbre dans l’année. Mais, pour en revenir à la situation de Fatiha, comme le dit Pierre Hémon, président du groupe Europe-Ecologie de Lyon, nous  sommes sur le terrain de la tentative de déstabilisation « vise une élue musulmane qui officie pour la République. Loin de faire reculer le rejet de l’islam, ces associations font monter l’inquiétude et la tension. Volontairement ?

Fatiha Benhamed prise pour cible (Lyonnitude(s) )

L’élue du 9e arrondissement Europe Ecologie-Les Verts Fatiha Benhamed du 9e arrondissement est la cible depuis quelques jours la cible d’associations cultiviant leur proximité avec le hezbollah et le hamas. La cause du trouble ? L’élue a demandé a une mariée de retirer son voile religieux avant qu’elle célèbre le mariage, ce qu’elle a fait apparemment sans discuter.

Petite précision, le voile n’est nullement prohibé si il n’est pas intégral dans une célébration religieuse et si la plupart des élus, quelque soit leur bord, moi inclus, ne demandent pas, sur ce plan comme sur les autres, plus que la loi aux mariés, il est loisible pour l’officier d’Etat civil de prendre un certain nombre de mesure qu’il juge nécessaire. Notons que le marié a refusé de serrer la main de l’adjointe parce que c’est une femme. Ou qu’une femme…

Aujourd’hui Fatiha est accusée d’islamophobie et de racisme. Comme si la foi se résumait dans un bout de tissu. C’est heureux, Fatiha est musulmane et de famille d’origine magrébhine. Que n’aurais-t-on encore ajouté si elle avait été athée,taoiste, chrétienne et d’ascendance bretonne depuis la Duchesse Anne… J’ai pour ma part globalement eu de la chance: j’ai environ un vrai mariage pénible par an, non pour des raisons religieuses mais avec des témoins agressifs, en retard, impolis, voire à une reprise au bord du racisme à mon égard. Heureusement ils ne représentent que 1 cas sur les 40 ou 50 heureux événements que je célèbre dans l’année. Mais, pour en revenir à la situation de Fatiha, comme le dit Pierre Hémon, président du groupe Europe-Ecologie de Lyon, nous  sommes sur le terrain de la tentative de déstabilisation « vise une élue musulmane qui officie pour la République. Loin de faire reculer le rejet de l’islam, ces associations font monter l’inquiétude et la tension. Volontairement ?