• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

février 2010 | Page 2

Reunion hier au sujet de la Guillotière. Ou plutôt des Guillotières puisque le quartier, aux définitions fort différentes (j’en avais parlé ici) est à cheval entre deux arrondissements. Du coup à la tribune on trouve le Maire de Lyon, Gérard Collomb, Jean-Pierre Flaconnèche le Maire du 7e et Thierry Philip du 3e.

Je ne ferais pas le résumé de cette soirée riche et fort instructive mais me concentrerais juste sur un vrai probléme, qui se multiplie comme un fléau, évoqué par un porteur de projet dont je suis le dossier depuis quelques mois.

Le jeune homme, avec un groupe de ses amis souhaite reprendre un bar des environs de la rue Salomon Reinach pour en faire un lieu culturel et de restauration bio, le tout à bas prix.

Le projet est ficellé, la patronne sortante, qui est une personne sympathique que j’apprécie beaucoup, est d’accord sur le prix et même pour filer un petit coup de main au début à la petite bande qui démarre.

Seulement patatra, le propriétaire a doublé le loyer, d’un coup…Du coup difficile de faire le projet…ou alors il va falloir singuliérement monter les prix, ce qui n’est pas l’objectif du petit groupe, qui veut en faire un lieu pour toutes les bourses, mêmes les plus venteuses.

Le cas n’est pas isolé puisque la chose arrive ces temps-ci à un certain nombre de commerçants et artisans. C’est un café-restaurant à proximité de la rue d’Anvers que j’ai contribué à installer, qui d’un coup, alors que ça commence à peine à marcher, se retrouve avec deux fois plus à payer à partir du mois prochain. C’est un petit artisan gerlandais qui prend 50% sur son local…

Face à ces opérations privées-privées, pas toujours évident pour le politique de s’immiscer. Quelques moyens existent: la médiation, l’aide indirecte, le conseil. Mais ils restent fort limités face à certains propriétaires de fonciers commerciaux qui parfois abusent un peu, surtout en cette période de crise.

Il y a quelques temps je vous parlais des persécutions subies par les chrétiens de par le monde, texte repris à quelques endroits du web, y compris par le blog d’un parti duquel je suis fort éloigné, le CNI . Près des trois-quarts des discriminations religieuses de part le monde l’année dernière se portaient à l’encontre des pratiquants de cette religion.

Ainsi ce témoignage reçu du Laos par exemple via Portes Ouvertes:« Pourquoi y croyez-vous ? Ce n’est qu’un livre ! » s’exclama le policier en brandissant un exemplaire de la Bible. « Non, ce n’est pas qu’un livre » répondit Alak « c’est un cadeau de Dieu ! » Le dimanche 10 janvier dernier au matin, tout semblait paisible dans le village de Katin situé dans la province de Saravane, au Sud du Laos. Les 48 chrétiens du village s’étaient réunis à l’église pour le culte lorsqu’ils ont été interrompus par une centaine de policiers et voisins ! Les policiers les ont forcés à sortir de l’église en pointant leurs armes sur eux. Ils leur ont confisqué tous leurs biens, dont un cochon, ce qui représente un salaire de 6 semaines. Puis, ils ont détruit 6 maisons leur appartenant. Les chrétiens n’étant pas impressionnés par leurs armes, les policiers les ont emmenés dans la forêt et les ont abandonnés là, avec leurs enfants, sans eau ni nourriture. Avant de repartir, le chef de la police s’est moqué d’eux : « Vous voyez ce qui vous arrive à cause de votre foi ? Vous voilà au milieu de nulle part, sans toit, nourriture ou aide ! » Nous ne savons pas ce qu’ils sont devenus.

Portes Ouvertes, ONG chrétienne spécialisée dans la question des chrétiens persécutés, publie chaque année un index des 50 pays où la situation pose des problèmes. C’est édifiant. Pour donner un peu de visibilité à son travail, la structure vient de lancer cette petite vidéo.

Demain on sera tous ou presque derrière l’Olympique Lyonnais pour leur challenge face au giganstesque Real de Madrid. On croise les doigts et on espère fort…très fort.

Moins médiatisé, c’est une initiative très sympathique du club que je voulais évoquer dans cette vidéo. En effet le club a lancé l’initiative sOLidaire qui a démarré par un tour du monde et dont je vous parle dans la vidéo ci-dessous.

J’ai passé un coup de fil à Toufik Chargui. Le monsieur est membre du MODEM de l’Ain (nul n’est parfait en ce bas monde) et a décidé de rejoindre, avec quelques autres de son parti, la liste de Jean-Jack Queyranne dans son département.

Jusque là rien de surprenant…sauf que depuis quelques jours la polémique est tombée (voir ici et là par exemple) sur ce fonctionnaire de l’éducation nationale puisque Monsieur Chergui est également élu du conseil régional du culte musulman, déclinaison régionale du Conseil Français du culte musulman.

Pour moi qui suit aussi croyant et engagé en politique, la polémique m’a interpellé, du coup, j’ai cherché à en savoir plus.

Lire la Suite

Le week-end n’est pas toujours pas synonyme de repos pour moi. Outre diverses tâches de mes professions, j’ai souvent quelques obligations d’élus. Parfois l’obligation en question ne manque pas d’agrément comme ce matin ce parrainage républicain d’une petite gerlandaise don la famille voulait témoigner d’un engagement devant la République. Un petit moment de bonheur comme l’est toujours le fait d’unir des êtres comme le mariage que j’ai pu célébrer hier, et comme j’ai le plaisir de procéder régulièrement en Mairie du septième arrondissement de Lyon .

Tout ça n’empêche pas un peu de détente et si vous avez le loisir de passer vers l’avenue Jean Jaurès à partir de 17H30, c’est France-Irlande de rugby, match décisif pour les six nations et je serais à la Brasserie des Alpes 59 avenue Jean Jaurès (dans le 7e bien sûr) pour voir l’affrontement et vous payer un verre.

Autre tradition que je me suis imposé depuis quelques semaines et la venue d’un nouveau poissonnier au marché Jean Macé, c’est une recette de poisson entier. Alors comme y’a quelques-uns d’entre vous qui m’ont demandé de publier les procédures culinaires, eh bien je vous envoie celle que je fais ce midi. J’ai vocation à le faire samedi après samedi comme les lyonnais et assimilés de bonjour le chat et bonjour madame le font quotidiennement mais bon appétit!

Recette de bar au four

Il vous faut un ou deux bars par personne (selon votre appétit), un oignon de taille moyenne par personne, une gousse d’ail et demi par poisson, un oignon par bar, du vin blanc sec, du persil,un verre d’eau, du thym.Mélangez oignons, ail, persil,thym,vin blanc, eau. Déposez le Poisson dans un grand plat allant au four et arrosez-le d’huile d’olive (Italienne ou espagnole mais ne gâchez pas un grand cru genre Château d’Estoublon, prenez un basique). Versez dans le plat le mélange de vin et d’herbes, couvrez le poisson des rondelles de citron (prenez du non-traité) . Salez, poivrez, mettez à four chaud (th 7) 35 minutes jusqu’à ce que le Poisson soit cuit, en arrosant de temps en temps. Si le Poisson devient trop sec, rajoutez un peu d’eau et de vin.  Au moment de servir, ou tout en fin de cuisson,napper le poisson de crème fraîche et relevée de poivre.

Le journal le Progrès est passé au payant sur son site géré par le très sympathique JP Vigouroux. Il en coûtera 180 euros par an pour disposer des informations dés 6 heures du matin, des archives ainsi que d’une édition pdf.  La formule est chère puisqu’un abonnement papier, où il faut donc pour le journal payer le papier, l’imprimeur et l’envoie coûte annuellement entre 264 et 359 euros…La marge est donc très certainement très supérieure sur le web, qui nous prive aussi de la « superbe » station météo offerte pour tout abonnement papier.  En comparaison, une offre équivalente sur Libération coûte 60 euros par ans! Autant le changement de site procédé il iy a un an sous l’égide de JP Vigouroux était une bonne chose, avec un site relooké, agréable, complet et introduisant une dose de participatif, autant ce passage de la gratuité absolue à un coût élevé risque d’être un peu difficile. Le Progrès, au lectorat vieillissant, a besoin de nouveaux lecteurs rajeunis. Ceux-ci, qui utilisent bien plus que les autres le web pour s’informer, se situent justement dans une tranche d’âge qui est plus rétive que d’autres a mettre la main à la poche pour du contenu généraliste. Heureusement les articles des jours précédents restent gratuits. Que l’information aie un prix, je suis le premier à le dire et à être prêt à le payer, que ce coût ne soit pas démesuré ce serait bien mieux.

Merci à Yann du blog Campeo pour sa vidéo de la République des Blogs Lyon de mercredi dernier

Une intervention fabuleuse de Cohn-Bendit, qui proteste contre la nouvelle commission Barroso et le soutien qui lui est apporté par les principaux groupes politiques du parlement. Le discours vaut notampment par son élan profondément européen et son envie fédéraliste. Dommage que tous les verts ne soient pas comme Dany!

Cohn-Bendit voit rouge au Parlement Européen.
envoyé par StrasTv. – L’actualité du moment en vidéo.

février 2010 | Page 2

Reunion hier au sujet de la Guillotière. Ou plutôt des Guillotières puisque le quartier, aux définitions fort différentes (j’en avais parlé ici) est à cheval entre deux arrondissements. Du coup à la tribune on trouve le Maire de Lyon, Gérard Collomb, Jean-Pierre Flaconnèche le Maire du 7e et Thierry Philip du 3e.

Je ne ferais pas le résumé de cette soirée riche et fort instructive mais me concentrerais juste sur un vrai probléme, qui se multiplie comme un fléau, évoqué par un porteur de projet dont je suis le dossier depuis quelques mois.

Le jeune homme, avec un groupe de ses amis souhaite reprendre un bar des environs de la rue Salomon Reinach pour en faire un lieu culturel et de restauration bio, le tout à bas prix.

Le projet est ficellé, la patronne sortante, qui est une personne sympathique que j’apprécie beaucoup, est d’accord sur le prix et même pour filer un petit coup de main au début à la petite bande qui démarre.

Seulement patatra, le propriétaire a doublé le loyer, d’un coup…Du coup difficile de faire le projet…ou alors il va falloir singuliérement monter les prix, ce qui n’est pas l’objectif du petit groupe, qui veut en faire un lieu pour toutes les bourses, mêmes les plus venteuses.

Le cas n’est pas isolé puisque la chose arrive ces temps-ci à un certain nombre de commerçants et artisans. C’est un café-restaurant à proximité de la rue d’Anvers que j’ai contribué à installer, qui d’un coup, alors que ça commence à peine à marcher, se retrouve avec deux fois plus à payer à partir du mois prochain. C’est un petit artisan gerlandais qui prend 50% sur son local…

Face à ces opérations privées-privées, pas toujours évident pour le politique de s’immiscer. Quelques moyens existent: la médiation, l’aide indirecte, le conseil. Mais ils restent fort limités face à certains propriétaires de fonciers commerciaux qui parfois abusent un peu, surtout en cette période de crise.

Il y a quelques temps je vous parlais des persécutions subies par les chrétiens de par le monde, texte repris à quelques endroits du web, y compris par le blog d’un parti duquel je suis fort éloigné, le CNI . Près des trois-quarts des discriminations religieuses de part le monde l’année dernière se portaient à l’encontre des pratiquants de cette religion.

Ainsi ce témoignage reçu du Laos par exemple via Portes Ouvertes:« Pourquoi y croyez-vous ? Ce n’est qu’un livre ! » s’exclama le policier en brandissant un exemplaire de la Bible. « Non, ce n’est pas qu’un livre » répondit Alak « c’est un cadeau de Dieu ! » Le dimanche 10 janvier dernier au matin, tout semblait paisible dans le village de Katin situé dans la province de Saravane, au Sud du Laos. Les 48 chrétiens du village s’étaient réunis à l’église pour le culte lorsqu’ils ont été interrompus par une centaine de policiers et voisins ! Les policiers les ont forcés à sortir de l’église en pointant leurs armes sur eux. Ils leur ont confisqué tous leurs biens, dont un cochon, ce qui représente un salaire de 6 semaines. Puis, ils ont détruit 6 maisons leur appartenant. Les chrétiens n’étant pas impressionnés par leurs armes, les policiers les ont emmenés dans la forêt et les ont abandonnés là, avec leurs enfants, sans eau ni nourriture. Avant de repartir, le chef de la police s’est moqué d’eux : « Vous voyez ce qui vous arrive à cause de votre foi ? Vous voilà au milieu de nulle part, sans toit, nourriture ou aide ! » Nous ne savons pas ce qu’ils sont devenus.

Portes Ouvertes, ONG chrétienne spécialisée dans la question des chrétiens persécutés, publie chaque année un index des 50 pays où la situation pose des problèmes. C’est édifiant. Pour donner un peu de visibilité à son travail, la structure vient de lancer cette petite vidéo.

Demain on sera tous ou presque derrière l’Olympique Lyonnais pour leur challenge face au giganstesque Real de Madrid. On croise les doigts et on espère fort…très fort.

Moins médiatisé, c’est une initiative très sympathique du club que je voulais évoquer dans cette vidéo. En effet le club a lancé l’initiative sOLidaire qui a démarré par un tour du monde et dont je vous parle dans la vidéo ci-dessous.

J’ai passé un coup de fil à Toufik Chargui. Le monsieur est membre du MODEM de l’Ain (nul n’est parfait en ce bas monde) et a décidé de rejoindre, avec quelques autres de son parti, la liste de Jean-Jack Queyranne dans son département.

Jusque là rien de surprenant…sauf que depuis quelques jours la polémique est tombée (voir ici et là par exemple) sur ce fonctionnaire de l’éducation nationale puisque Monsieur Chergui est également élu du conseil régional du culte musulman, déclinaison régionale du Conseil Français du culte musulman.

Pour moi qui suit aussi croyant et engagé en politique, la polémique m’a interpellé, du coup, j’ai cherché à en savoir plus.

Lire la Suite

Le week-end n’est pas toujours pas synonyme de repos pour moi. Outre diverses tâches de mes professions, j’ai souvent quelques obligations d’élus. Parfois l’obligation en question ne manque pas d’agrément comme ce matin ce parrainage républicain d’une petite gerlandaise don la famille voulait témoigner d’un engagement devant la République. Un petit moment de bonheur comme l’est toujours le fait d’unir des êtres comme le mariage que j’ai pu célébrer hier, et comme j’ai le plaisir de procéder régulièrement en Mairie du septième arrondissement de Lyon .

Tout ça n’empêche pas un peu de détente et si vous avez le loisir de passer vers l’avenue Jean Jaurès à partir de 17H30, c’est France-Irlande de rugby, match décisif pour les six nations et je serais à la Brasserie des Alpes 59 avenue Jean Jaurès (dans le 7e bien sûr) pour voir l’affrontement et vous payer un verre.

Autre tradition que je me suis imposé depuis quelques semaines et la venue d’un nouveau poissonnier au marché Jean Macé, c’est une recette de poisson entier. Alors comme y’a quelques-uns d’entre vous qui m’ont demandé de publier les procédures culinaires, eh bien je vous envoie celle que je fais ce midi. J’ai vocation à le faire samedi après samedi comme les lyonnais et assimilés de bonjour le chat et bonjour madame le font quotidiennement mais bon appétit!

Recette de bar au four

Il vous faut un ou deux bars par personne (selon votre appétit), un oignon de taille moyenne par personne, une gousse d’ail et demi par poisson, un oignon par bar, du vin blanc sec, du persil,un verre d’eau, du thym.Mélangez oignons, ail, persil,thym,vin blanc, eau. Déposez le Poisson dans un grand plat allant au four et arrosez-le d’huile d’olive (Italienne ou espagnole mais ne gâchez pas un grand cru genre Château d’Estoublon, prenez un basique). Versez dans le plat le mélange de vin et d’herbes, couvrez le poisson des rondelles de citron (prenez du non-traité) . Salez, poivrez, mettez à four chaud (th 7) 35 minutes jusqu’à ce que le Poisson soit cuit, en arrosant de temps en temps. Si le Poisson devient trop sec, rajoutez un peu d’eau et de vin.  Au moment de servir, ou tout en fin de cuisson,napper le poisson de crème fraîche et relevée de poivre.

Le journal le Progrès est passé au payant sur son site géré par le très sympathique JP Vigouroux. Il en coûtera 180 euros par an pour disposer des informations dés 6 heures du matin, des archives ainsi que d’une édition pdf.  La formule est chère puisqu’un abonnement papier, où il faut donc pour le journal payer le papier, l’imprimeur et l’envoie coûte annuellement entre 264 et 359 euros…La marge est donc très certainement très supérieure sur le web, qui nous prive aussi de la « superbe » station météo offerte pour tout abonnement papier.  En comparaison, une offre équivalente sur Libération coûte 60 euros par ans! Autant le changement de site procédé il iy a un an sous l’égide de JP Vigouroux était une bonne chose, avec un site relooké, agréable, complet et introduisant une dose de participatif, autant ce passage de la gratuité absolue à un coût élevé risque d’être un peu difficile. Le Progrès, au lectorat vieillissant, a besoin de nouveaux lecteurs rajeunis. Ceux-ci, qui utilisent bien plus que les autres le web pour s’informer, se situent justement dans une tranche d’âge qui est plus rétive que d’autres a mettre la main à la poche pour du contenu généraliste. Heureusement les articles des jours précédents restent gratuits. Que l’information aie un prix, je suis le premier à le dire et à être prêt à le payer, que ce coût ne soit pas démesuré ce serait bien mieux.

Merci à Yann du blog Campeo pour sa vidéo de la République des Blogs Lyon de mercredi dernier

Une intervention fabuleuse de Cohn-Bendit, qui proteste contre la nouvelle commission Barroso et le soutien qui lui est apporté par les principaux groupes politiques du parlement. Le discours vaut notampment par son élan profondément européen et son envie fédéraliste. Dommage que tous les verts ne soient pas comme Dany!

Cohn-Bendit voit rouge au Parlement Européen.
envoyé par StrasTv. – L’actualité du moment en vidéo.