• 9849-xxx-xxx
  • noreply@example.com
  • Tyagal, Patan, Lalitpur

Mon édito: les applications face au responsive web

Plusieurs remarques : – tu peux parfaitement avoir une webapp qui reprend exactement le design « type » des smartphones sur lesquels ils tournent (il existe des outils qui permettent ce genre de choses, comme Sencha) – les webapps ont par contre des limitations (pour l’instant) comme l’accès à certaines fonctionnalités du système : l’accès à la webcam, aux fichiers du téléphone. Mais ca a tendance à évoluer, les navigateurs Web ont de plus en plus accès à tous les capteurs du smartphone (GPS, inclinaison, etc) et à tous ses possibilités Par contre, il faut savoir qu’Apple fait la chasse aux apps qui cachent en fait un site Web « packagé », si le site est aussi accessible via un navigateur. Enfin, les apps ont paradoxalement un avantage : leur présence dans les app stores. Et donc une simplicité « d’activation », de désinstallation. Et j’allais oublier, les apps « natives » ont aussi la possibilité de générer des notifications, c’est à dire des alertes, présentes souvent en haut de l’écran (sur Android et iOS), qui permettent une visualisation très rapide de l’information.

En résumé, les apps ont des avantages sur les webapps, mais l’écart a tendance à se réduire, en raison des technologies Web qui évoluent énormément, et du cout bien inférieur d’une Webapp.